Joaquin Phoenix

par Morgan, 26 mars 2012

La Bio

- né le 28 octobre 1974 à Porto Rico

Biographie - Filmographie sélective

Joaquin Phoenix est ce qu’on appelle un acteur tourmenté. Issu d’une famille hippies membres de la secte des Enfants de Dieu, il nait en 1974 à Porto Rico, puis vit une enfance vagabonde entre les Etats-Unis, le Mexique et l’Amérique du Sud. En 1978, ses parents quittent les Enfants de Dieu et changent de nom afin de symboliser leur renouveau : La famille Bottom devient famille Phoenix. Troisième enfant d’une fratrie de cinq artistes, le premier tournant dans la vie de Joaquin survient en 1993, quand son grand frère River décède d’une overdose. Il était alors un jeune acteur en plein boum, vu notamment dans Indiana Jones et la dernière croisade et surtout My Own Private Idaho. Le jeune Joaquin est présent au moment de la mort de son frère, sur un trottoir en face de la boite de nuit Viper Room.

Apparu jusqu’alors essentiellement à la télévision, Joaquin Phoenix débute véritablement sa carrière au cinéma en 1995, avec le film de Gus Van Sant Prête à tout. Dans les années 1990 les seconds rôles de bad boys s’enchaînent dans U-Turn d’Oliver Stone, ou encore 8mm de Joel Schumacher. L’année 2000 est un second tournant dans la vie de l’acteur, mais cette fois de façon positive. La même année sortent Gladiator de Ridley Scott et The Yards de James Gray. Dans le premier, il incarne avec une sauvagerie contenue l’empereur Commode et il fait la rencontre dans le second de celui qui deviendra son réalisateur fétiche par la suite. Surtout, ces deux films finissent d’imposer Joaquin Phoenix comme un acteur de premier plan.

Dès lors, les blockbusters s’enchaînent aux films d’auteur. On le voit dans deux films de M. Night Shyamalan, Signs puis Le Village, il prête sa voix à Frère des Ours et sa suite. En 2005, sa performance dans Walk the Line de James Mangold lui vaut d’être acclamé de toutes parts. Il incarne avec brio le chanteur country Johnny Cash, un rôle pour lequel il aura appris à jouer de la guitare et à chanter. Le résultat est saisissant. En 2007 et 2008, il tient la vedette dans deux nouveaux films de James Gray, La Nuit nous appartient puis Two Lovers, tous deux présentés en compétition officielle à Cannes. Là encore, le succès est au rendez-vous. Le couple Gray-Phoenix fait des étincelles dans le genre du film noir.

Mais comme l’interprète de Walk the Line, Joaquin Phoenix est sur la corde raide. Acteur tourmenté et intense, il annonce publiquement qu’il se retire du cinéma en 2008 pour se consacrer au... Rap. Dans divers show télévisés, il apparaît dans un état de délabrement physique inquiétant, porte une barbe épaisse et semble ne pas changer souvent de vêtements. Les rumeurs d’une dépression pointent leur nez. En 2010, le pot aux roses est révélé : son comportement étrange cette année 2009 s’explique en fait par le tournage d’un documentaire-fiction avec son beau-frère Casey Affleck. Intitulé I’m Still there, le faux documentaire présente l’itinéraire d’un acteur à la dérive, ridicule et/ou violent. Film catharsique, I’m Still there semble vouloir se dresser comme un bouclier contre le show-business et rappeler que l’acteur Joaquin Phoenix n’est pas mort.

La Filmo

- 1986 : SpaceCamp, de Harry Winer
- 1987 : Russkies de Rick Rosenthal
- 1995 : Prête à tout, de Gus Van Sant
- 1997 : U Turn, d’Oliver Stone
- 1997 : Les Années rebelles, de Pat O’Connor
- 1998 : Loin du paradis, de Joseph Ruben
- 1999 : 8 mm, de Joel Schumacher
- 2000 : Quills, la plume et le sang, de Philip Kaufman
- 2000 : Gladiator, de Ridley Scott
- 2000 : The Yards, de James Gray
- 2001 : Buffalo Soldiers, de Gregor Jordan
- 2002 : Signes, de M. Night Shyamalan
- 2003 : It’s All About Love, de Thomas Vinterberg
- 2003 : Earthlings de Shaun Monson
- 2003 : Frère des ours de Bob Walker Aaron Blaise
- 2004 : Le Village, de M. Night Shyamalan
- 2004 : Hotel Rwanda de Terry George
- 2004 : Piège de feu de Jay Russell
- 2005 : Walk the line de James Mangold
- 2006 : Frère des ours 2 de Bob Walker Aaron Blaise
- 2007 : La nuit nous appartient, de James Gray
- 2008 : Reservation road de Terry George
- 2008 : Two Lovers de James Gray
- 2010 : I’m Still Here de Casey Affleck

Voir aussi : Joaquin Phoenix ...


Publiez votre avis, commentaire ou question


  • Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...
Vous pouvez publier une image ou un document - AVERTISSEMENT : Chaque internaute diffusant une photographie sur cette page s'engage à ce qu'il en soit le propriétaire des droits. Vous acceptez par ailleurs que votre image soit diffusée sur Evous.fr.
Qui êtes-vous ?

Dernière modification : mercredi 26 mars 2012, par Morgan, photographe Magnolia Pictures
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.