Informations pratiques, Paris

L’utilisation abusive des numéros d’urgence nuit aux secours

par Adele, 19 février 2010

Puis-je appeler le 18 pour une fuite d’eau en pleine nuit, ou pour une porte claquée avec les clés à l’intérieur ?

C’est tentant, rapide et gratuit.

La préfecture de police lance une nouvelle campagne de prévention contre l’utilisation abusive des numéros d’urgence. En partenariat avec la mairie de Paris, elle réunit les trois acteurs des interventions d’urgence à Paris, le SAMU de Paris (15), la DSPAP (17) et la BSPP (18).

Depuis plusieurs années, les services d’intervention d’urgence parisiens enregistrent une hausse record des appels reçus qui ne correspond pas à un accroissement des situations d’urgence mais à un phénomène de déresponsabilisation de certains appelants qui joignent ces numéros pour des motifs qui n’ont souvent rien à voir avec l’urgence.

Ainsi, en 2009, 60% des appels traités par police-secours concernaient des situations non urgentes.

Destinés aux victimes ou témoins d’un accident, d’une agression ou d’une alerte médicale, ces numéros répondent aux appels de détresse 24h/24 pour porter gratuitement assistance. Considérer le 15, le 17 ou le 18 comme une alternative aux numéros ou services payants, c’est mobiliser abusivement des équipes de médecins, infirmiers, sapeurs-pompiers ou policiers pendant que des personnes en détresse attendent qu’il leur soit porté secours.

Le but de cette campagne de communication est de sensibiliser les usagers aux conséquences des appels abusifs et à la mise en danger des personnes en réelle situation d’urgence qu’ils impliquent. Il ne s’agit en aucun cas de dissuader les Parisiens d’appeler les numéros d’urgence…

La mairie de Paris s’associe à cette démarche en mettant à disposition son affichage municipal du 17 février au 2 mars.

Rappel : Les numéros d’urgence et de non-urgence à Paris

Dernière modification : vendredi 19 février 2010
Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement notre lettre d'information sur Paris.
Dernière modification : vendredi 19 février 2010, par Adele
Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement notre lettre d'information sur Paris.

1 commentaire

  • L’utilisation abusive des numéros d’urgence nuit aux secours
    26 février 2010 10:23, par operatrice virtuelle

    Tout comme la lutte contre les sms abusifs (qui incitent les destinataires à composer des numéros surtaxés), cette campagne contre les appels abusifs pointe les dérives de comportements irresponsables.
    Il faut rappeler que le téléphone est un outil de travail très utilisé dans le milieu médical (appels d’urgence "entrants" pour mobiliser des équipes de secouristes dans ce cas précis mais aussi campagnes d’appels "sortants" -via sms- pour mobiliser du personnel médical en cas d’alerte sanitaire).

    Objectif : encourager les gens à adopter un comportement plus adulte et intelligent.

    Répondre

Publiez votre avis, commentaire ou question


  • N'hésitez pas à personnaliser le titre !
Vous pouvez publier une image ou un document - AVERTISSEMENT : Chaque internaute diffusant une photographie sur cette page s'engage à ce qu'il en soit le propriétaire des droits. Vous acceptez par ailleurs que votre image soit diffusée sur Evous.fr.
Qui êtes-vous ?

Evous 2005 - 2013 | Evous France | Evous Suisse | La dragée design | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Publicité | Contact | Nouveau lieu | Mentions légales