L’avenue Verte Paris-Londres : Une piste cyclable très nature

12 septembre 2013 par Adele, Morgan

Vous rêvez d’aller prendre un brunch avec la Reine d’Angleterre, mais le train, la voiture ou le bateau vous semblent terriblement "boring" ? L’Avenue Verte est faite pour vous !

Inaugurée le samedi 23 juin 2012 devant la cathédrale Notre-Dame de Paris en la présence de Bertrand Delanoë notamment, l’Avenue Verte est une immense voie cycliste reliant Paris à Londres.

Six départements, dont Paris, se sont associés à l’East Sussex Council pour créer deux associations jumelles des deux côtés de la Manche chargées de promouvoir L’avenue Verte Paris-Londres, un réseau de voies cyclables balisées et sécurisées pour relier les deux capitales.

Pour cela, l’Eure, le Val d’Oise, l’Oise, les Yvelines, Paris, la Seine-Maritime et l’East Sussex ont créé "l’association française et la fédération franco-britannique pour le développement et la promotion de l’avenue Verte Paris-Londres".

Dès 2012, cyclistes, pratiquants de roller, piétons, personnes à mobilité réduite et cavaliers, à certains endroits, pourront relier les deux capitales européennes via une piste cyclable totalisant plus de 400 kilomètres, dont 246 km de Paris à Dieppe sur des voies vertes (35% du parcours) et des routes partagées. La traversée de la Manche, qui s’effectuera en ferry, est assurée avec 13 dessertes par semaine et dure 4 heures environ. Attention : une fois arrivé de l’autre côté de la Manche, n’oubliez pas que la circulation change de sens ! En France, le "point zéro" du parcours, celui qui sert de référence pour le calcul des distances, est le parvis de la Cathédrale Notre-Dame (Paris 4e).

Depuis Londres, l’Avenue franchira les comtés de l’East Sussex et du Kent avant de gagner Newhaven. En France, la piste reprendra en Seine-Maritime avec Dieppe, Neufchâtel-en-Bray, Forges-les-Eaux et Gournay-en-Bray. Elle se séparera ensuite en deux branches. La première ralliera Gisors et Gasny, deux communes euroises, ainsi que Cergy-Pontoise (Val d’Oise). La seconde traversera Beauvais (Oise). Ces deux parcours permettront de rejoindre Paris.

L’intermodalité n’a pas été oubliée, puisque le conseil général annonce que les voies cyclables seront connectées aux réseaux de Transports en commun.

Plus d’informations sur l’avenue verte : ici

Un guide pratique de l’Avenue Verte vient d’être mis en vente et propose l’intégralité de l’itinéraire et de nombreux conseils, et autres guide des lieux touristiques traversés pour la somme de 15,50 euros. Vous pouvez commander le guide ICI.


Les articles Evous et vos vélos :

Où faire du vélo à Paris
Le Guide des magasins de vélo à Paris
Les Visites en vélo à Paris
Les Balades à vélo au départ des gares de la région
Les onze itinéraires numérotés à Paris
La Maison du Vélo à Paris
La nouveauté Vélo : Le ’tourne à droite’ aux feux rouges
Le guide des panneaux à connaître avant de pédalerMétro, RER, Transilien : où et quand transporter son vélo

Et découvrez les destinations préférées des lecteurs d’Évous en participant à notre sondage.

Dernière modification : par Adele, Morgan - Crédit image : Evous

Tous les messages

  • "une piste cyclable totalisant plus de 400 kilomètres, dont 246 km de Paris à Dieppe sur des voies vertes (35% du parcours) et des routes partagées."

    il faudrait peut être apprendre à l’auteur du texte à calculer !!!

    En plus, dès lors qu’un tronçon destiné aux vélos est en "route partagée", on appelle pas ça une piste cycle mais la chaussée normale. C’est beaucoup trop dangereux de faire du vélo dans des routes partagées au milieu des chauffards qui roulent à 90kms voir plus en vous frôlant !!!

    Ce que je remarque, c’est que nous avons beaucoup de retards en ce qui concerne les pistes cyclables en France, nous sommes en juillet 2015, et un trop grand nombre de berges proche de Paris, dès qu’on s’éloigne un peu, ne sont même pas praticables ! ( dans le 91 le long de la seine par exemple !) il manque la volonté politique et les budgets afférents pour faire des pistes cyclables et promouvoir le vélo comme moyen de locomotion de tous les jours, et de loisir. On y aurait tous à gagner.
    La santé, l’environnement préservés, et moins d’encombrements sur les routes, saturées...

    L’avenue verte paris londre, lol ! laissez moi rire...

    Répondre

  • QUE DE TONNES DE FUEL CONSOMMÉES PAR LES FERRIES POUR TRANSPORTER QUELQUES BICYCLETTES !! STOP A LA GABEGIE DU CG76 QUI DURE DEPUIS 11 ANS COUTS TOTAL VOISIN DU MILLIARD D EURO (FERRY + DSP + PORT DE NEWHAVEN PROPRIETE DE CE MEME CG 76 DE LA PURE FOLIE !!!

    Répondre

  • Un véritable scandale !

    Que d’argent public volatilisé !

    Les quelques endroits encore sauvages des bords de seine en idf sont saccagés et bétonnés !

    Tout çà pour quelques bobo par an ...

    Répondre

Améliorez la pertinence de notre contenu en donnant votre avis, en apportant un complément d'information ou une correction

Qui êtes-vous ?
Votre message
Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.