Les Lorettes

28 juin 2011 par

Il est utile de préciser l’origine de ce surnom, encore aujourd’hui porté par l’église et la rue du même nom.Ce nom est cité pour la première fois dans le journal Nouvelles à la main et désigne, selon Gavarni, ces femmes qui ne sont ni tout à fait célibataires, ni tout à fait mariées. Plus poliment qualifiées de demi-mondaines, affublées de noms d’oiseaux, ces femmes s’opposent aux honnêtes ouvrières, les grisettes.En 1910, on les appelle les grues. André Villy, dans Paris vieux et neuf précise clairement la chose en 1909 : La grue n’est pas un oiseau exclusivement nocturne

Dernière modification : par - Crédit image : -

Améliorez la pertinence de notre contenu en donnant votre avis, en apportant un complément d'information ou une correction

Qui êtes-vous ?
Votre message
Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.