Le guide des guinguettes de Paris

par Jean, Pauline , 1er décembre 2015

A l’occasion du retour de la Guinguette Eiffel, ouverte du 5 juin à la fin du mois de septembre 2015, Evous.fr propose une sélection des meilleures guinguettes parisiennes. De l’eau, de la verdure, de la musique, tout simplement !

Pour la 6e année consécutive, la Tour Eiffel accueille en son pied une Guinguette d’antan à la sauce parisienne, du 5 juin jusqu’à la fin du mois de septembre 2015. Terrasse de 650 m2 en plein air ouverte de 19h à 2h du matin, pour un apéro en musique sur fond de soleil couchant... L’ambiance se veut décontractée, avec des prix raisonnables, même si elle est de toute évidence plus branchée que rétro.
A l’occasion de cette manifestation Evous.fr propose une sélection de guinguettes parisiennes, quelques endroits où l’on peut encore manger, boire, danser (peut-être pas se baigner) au bord de l’eau, ou pas, comme au temps des canotiers, de la musette et de la vie de bohème.

Au Moulin Vert : S’il manque la musique pour que ce restaurant soit pleinement une guinguette, il se devait de figurer dans cette liste car cet ancien moulin devint au XIXe siècle l’une des guinguettes les plus prisées de Paris, où l’on vit Victor Hugo, Musset ou George Sand.Il reste aujourd’hui un restaurant charmant, très vert, un coin de campagne en plein Paris.

Le Chalet des îles Boulogne : Situé sur une île du Bois de Boulogne, ce restaurant est un havre de paix au bord de l’eau, dans la verdure, qui propose des salles couvertes et plusieurs terrasses. Le Chalet devient véritablement guinguette (plutôt trendy) lors des soirées organisées : "Petit Chalet entre amis".

Le Rosa Bonheur : C’est la guinguette moderne par excellence, située dans les Buttes Chaumont elle aussi. Rustique, sympathique, on y boit et on y mange à prix raisonnables, puis on y danse dans un cadre idyllique ! Un must !

Pavillon du Lac aux Buttes Chaumont : Certes la décoration est contemporaine, mais il y a de l’eau, de la verdure, une piste pour danser, une terrasse en plein air avec guirlandes pour décorer. Bref, l’esprit guinguette est bien présent dans ce restaurant on ne peut plus agréable.

Le Batofar : Ce café-concert péniche amarré Quai François Mauriac, dans le 13e, propose sur sa terrasse un esprit très guinguette, aux beaux jours notamment, avec l’évènement "Life is a Beach", qui transforme l’espace flottant sur la Seine en terrasse avec bambous, transats, parasols, et bien sûr, musique !

Chalet des Îles Daumesnil : Sur une île du Bois de Vincennes, au bord de l’eau et dans la verdure, retrouvez une ambiance de brasserie chic et moderne, où des soirées sont organisées tous les vendredis de l’été.

Chalet du Lac : On ne présente plus ce magnifique lieu à l’architecture art-déco années 30 et son immense parquet pour les danseurs... Venez-y habillés ou coiffés d’époque vous balancer et revivre l’insouciance des années folles ! Plongez, une fois par mois, au cœur des années swing de l’après-guerre et de ses fameux orchestres.
Prochain "Bal Swing" : le 17 janvier 2016, dès 19h (10€). A l’Orée du Bois de Vincennes.

La Bonne Franquette : C’est l’une des guinguettes les plus fameuses de la capitale puisqu’elle fut peinte par Van Gogh en 1886 (voir tableau ci-dessous). Aujourd’hui encore, on y mange une cuisine du terroir à l’ombre des arbres et au son d’animations musicales régulières (french cancan, accordéon, etc).

Le Moulin de la Galette : Restaurant historique de la Butte Montmartre, guinguette célèbre peinte par Renoir en un tableau popularisé par le film Amélie Poulain. Devenu restaurant gastronomique, le Moulin de la Galette a bien sûr préservé le décor qui fait son charme (à l’extérieur, car l’intérieur est plus banal) : verdure, terrasse, roses.

La Dame de Canton : Longtemps appelée la Guinguette Pirate, la Dame de Canton est une jonque chinoise-restaurant-spectacle amarrée Quai François Mauriac, dans le 13e. Sa terrasse flottant sur la Seine accueille de nombreuses soirées en tous genres, sous des guirlandes lumineuses.


UN PEU D’HISTOIRE

Les guinguettes étaient des cabarets populaires, situés en banlieue parisienne, dans des villages qui sont aujourd’hui des quartiers de la capitale, comme Belleville, Montmartre, Ménilmontant, mais surtout sur les bords de la Seine et de la Marne. S’installer hors de Paris permettait aux propriétaires de ne pas payer l’octroi, taxe sur les marchandises importées dans la capitale...

A la fois lieu de bal et restaurant, la guinguette permettait de se retrouver pour boire, manger, danser, discuter, se baigner. Certaines sont célèbres par les tableaux qui les représentent, comme ceux de Renoir ou Van Gogh.

Avec l’interdiction des baignades dans les cours d’eau à côté desquels elles étaient situées, les guinguettes ont commencé à perdre de leur succès, jusqu’aux années 1960 époque à laquelle elles ne faisaient plus partie que des souvenirs.

Dernière modification : vendredi 1er décembre 2015, par Jean, Pauline / photographe Evous

Evous France > Paris > Restaurants à Paris

Dans la même rubrique : Restaurants à Paris ...

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : par Jean, Pauline , photographe Evous