Nos conseils et astuces pour pêcher à Paris

par Gaspar, 13 mars 2014

Puisque la Seine est remplie de poissons en tous genres, préparons nos cannes, nos appâts et nos hameçons. Pêcher en plein Paris, c’est tout à fait possible... et facile !

OÙ PÊCHER DANS PARIS ?

Les charmants quais de Seine parisiens font l’admiration du monde entier. Pourquoi ne pas y passer un moment agréable, à taquiner gardons et tanches ? Chaque été, lors de l’évènement Paris-Plage, la mairie de Paris incite les Parisiens à pratiquer la pêche, un des moyens de se réapproprier les bords de Seine. Sur les quais, des cannes sont mises à la disposition des passants. Les amateurs de beaux endroits suivront les conseils de la municipalité : Le quai de la Tournelle (Ve arrondissement) et celui de l’Ile-Saint-Louis (IVe arr.) – dont on dit qu’il constitue un excellent coin à carpes – raviront ceux qui aiment pêcher dans d’élégants paysages. Les abords du Pont Neuf (1er arr.) et du Pont Marie (IVe arr.) constituent de bons endroits. Les berges n’y sont pas très hautes. L’accès à l’eau en cas d’intervention avec l’épuisette est facilité ce qui évite d’avoir à remonter le poisson sur plusieurs mètres en hauteur. Pour que votre pêche ne soit pas perturbée, on ne saurait trop vous conseiller de tendre vos lignes là où les péniches ne passent pas.

Les canaux de la Seine, surtout le canal Saint-Martin (Xe et XIe arr.) et ses cinq kilomètres, constituent de bons coins de pêche. Le cadre est moins grandiose que celui des quais de Seine mais tout aussi charmant ! Il est aussi possible de pêcher dans le canal de l’Ourcq ou dans le bassin de la Villette, dans le XIXe arrondissement.

N’oublions pas les bois de Paris, que sont Boulogne et Vincennes. Leurs nombreux plans d’eau permettent une pêche moins urbaine que celle de la Seine. Le bois de Boulogne et ses huit étangs offrent une surface de plus de 20 000 m² consacrée à la pêche. Attention, les étangs du Réservoir et de Longchamp sont réservés à la pratique du no kill : le pêcheur se doit de remettre à l’eau le poisson, immédiatement après la prise. L’étang de Boulogne se destine exclusivement aux pêcheurs à la mouche : Rien de tel qu’un plan d’eau calme pour parfaire son lancer. Les amateurs de pêche aux gros s’orienteront vers le Lac Inférieur où ils trouveront carpes, silures ou brochets. Les quatre lacs du bois de Vincennes sont ouverts à la pêche. En revanche, certains abords – peu en vérité – sont interdits aux pêcheurs ; il vous suffira d’observer les panneaux ! Le lac de Gravelle s’adresse uniquement aux pêcheurs à la mouche.

QUELS POISSONS PÊCHER DANS PARIS ?

La faune aquatique de la Seine est en plein renouvellement. Des poissons issus d’une trentaine d’espèces différentes – soit bien plus qu’il y a cinquante ans – se côtoient dans les eaux parisiennes. Petites ablettes, gardons, gougeons, tanches mais aussi brèmes et carpes pourraient bien mordre à votre hameçon. Les amateurs de carnassiers et autres pêcheurs au lancer ne seront pas en reste puisque prendre brochets, silures, perches, sandres ou même truites n’est pas rare dans la Seine. À noter que de très beaux brochets ont déjà été pris dans le bassin de la Villette. Pour ce qui est du black-bass, ce poisson combatif, très apprécié des amateurs de sensations fortes, il faudra s’orienter vers l’étang de Longchamp, dans le bois de Boulogne. Les amateurs de truites se rendront aux abords du Lac Saint-James, au portes de Neuilly (voir notre article sur l’ouverture de la pêche à la truite au Lac Saint James le week-end des 10 et 11 mars 2012.)

Dans les étangs du bois Vincennes, on pêchera sans difficulté des perches arc-en-ciel (on dit aussi perches-soleil) et poissons-chats. C’est l’occasion de participer à l’assainissement des plans d’eau puisque le règlement de l’Amicale des Pêcheurs du Bois de Vincennes interdit la remise à l’eau de ces nuisibles.

Les grands poissons migrateurs comme l’anguille d’avalaison, le saumon ou la truite de mer, que l’on trouve dans la Seine, sont interdits à la pêche toute l’année.

COMMENT ORGANISER SA PÊCHE ?

Les pêcheurs parisiens peuvent laisser leur bottes au placard. Une paire de baskets suffit pour arpenter les rives de la Seine. Ensuite, il dépend à chacun de préparer son matériel en fonction de sa pêche. Il est certain que la pêche au lancer – qui demande peu de préparation et peu de matériel à transporter – s’adapte parfaitement à la pratique du Street Fishing. Une canne, un leurre, le tour est joué !

Comme pour pêcher partout ailleurs, il vous faut adhérer – et payer une cotisation – à une association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques (AAPPMA). Selon le principe de la réciprocité, votre carte vous permettra de pêcher dans des eaux gérées par une association différente de celle à laquelle vous avez adhéré. À Paris, la Seine, le canal Saint-Martin, le canal Saint-Denis, le canal de l’Ourcq, le bassin de la Villette, et les plans d’eau du Bois de Vincennes (sauf le lac de Gravelle) sont concernés par le principe de réciprocité : une seule et même carte suffit. Pour pêcher dans les étangs du bois de Boulogne, il faut être titulaire d’une carte de pêche ainsi que du timbre « étangs » de l’Association des Pêcheurs des Hauts-de-Seine et de l’Ouest Parisien (APNLE).

Plus de renseignements ici : http://www.federationpeche.fr

A LIRE AUSSI :

Les magasins de pêche à Paris.

Que faire à Paris quand il fait beau et chaud ?

Faire du sport en plein air à Paris

Dans la même rubrique : Pêcher à Paris ...


3 commentaires

  • Nos conseils et astuces pour pêcher à Paris
    24 mai 12:31

    Cela et super mai ou prendre les cartes de peche merci tel0147008030

    Répondre

  • Nos conseils et astuces pour pêcher à Paris
    18 décembre 2012 19:21, par Patrick

    J aimerai bien fait une saison se pêche au lancer au plus prêt de chez moi 75011 j ai le matériel mais je suis seul

    Répondre

    • Réponse : 19 décembre 2012 13:42, par Gaspar

      Dans le 11e arrondissement, il y a le canal Saint-Martin, qui est très agréable pour la pêche. Au lancer, on peut y prendre de belle perches.
      Pour pêcher au lancer, on se déplace beaucoup à pied, on n’a pas le temps de s’ennuyer... il n’est donc pas nécessaire d’être accompagné. De toute façon, vous rencontrerez beaucoup de collègues pêcheurs au bord du canal !

Publiez votre avis, commentaire ou question


  • Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...
Qui êtes-vous ?

Dernière modification : mardi 13 mars 2014, par Gaspar, photographe Evous