Paul McCartney : Nouvel album 2017

18 août 2016 par Jean

Un an après Kisses On The Bottom, Paul McCartney était de retour en 2013 avec son nouvel album, New. En 2016, un autre opus est entrepris.

De retour au sein du label Capitol Records, Paul McCartney devrait sortir un nouvel album en 2017. Le chanteur-compositeur, âgé de 74 ans, devrait annoncer ses projets discographiques prochainement.

Pour découvrir les albums les plus vendus de 2016, cliquez ici ! Pour voir quels sont les albums les plus vendus en 2015, cliquez là !
Et pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !


NEW (2013)
Infatigable Paul McCartney. Depuis son mariage en 2011 avec Nancy Shevell, l’ex-Beatle semble avoir trouvé une nouvelle jeunesse. Après avoir sorti l’album Kisses On The Bottom (2012) et avoir été honoré par la National Academy of Recording Arts and Sciences, il s’est lancé à corps perdu dans une tournée mondiale, réunissant notamment plus de 100 000 fans lors de deux concerts successifs à Mexico City, en mai 2012. Paul a ensuite chanté en juin pour le jubilé de la Reine Elizabeth, puis en ouverture des Jeux Olympiques de Londres, puis le 12 décembre à New York, devant deux milliards de téléspectateurs, lors d’un show organisé pour récolter des fonds en faveur des victimes de l’ouragan Sandy.

Et, alors que la tournée Out There prenait fin en novembre 2013 en Asie, un nouvel album était annoncé. Au cours d’un entretien avec le magazine Rolling Stone, le producteur Ethan Johns (Kings of Leon) a laissé entendre qu’il avait collaboré avec le célèbre chanteur britannique. Un morceau intitulé Hosannah était alors évoqué pour la première fois.
D’autres réalisateurs ont ensuite été confirmés : Mark Ronson (Robbie Williams, Amy Winehouse), Paul Epworth et Giles Martin. "Le résultat est très varié, prévenait Paul. J’ai travaillé avec quatre producteurs et chacun m’a apporté quelque chose de différent." Baptisé New, le disque est sorti le 14 octobre 2013. C’est le premier album entièrement composé de morceaux originaux en six années.

KISSES ON THE BOTTOM (2012)
C’est au cours de son show à Paris-Bercy, le 30 novembre 2011, que Paul McCartney a annoncé ses projets discographiques. Pour offrir une suite à Memory Almost Full (2007), il sortira ainsi en 2012 un 15e album studio intitulé Kisses On The Bottom. Cet opus sera l’occasion pour l’ex-Beatle de s’aventurer en terres jazzy, accompagné lors de ce voyage sonore par Diana Krall et John Clayton.
Surtout, ce disque réunira des titres que le père de Paul lui jouait pendant son enfance et qui ont eu une influence majeure dans sa carrière. "Lorsque je me suis mis à l’écriture musicale, je me suis rendu compte de la beauté de ces chansons et j’ai beaucoup appris grâce à elle, explique le songwriter. J’ai toujours pensé que les chansons de Harold Arlen ou Cole Porter étaient magiques." Outre ces reprises de standards des années 1920-1940, l’album présentera deux compositions inédits, My Valentine et Only Our Hearts, enregistrées respectivement avec Eric Clapton et Stevie Wonder.
Sortie le 6 février 2012.

OCEAN’S KINGDOM (2011)
Alors qu’il devrait prochainement faire l’objet d’un disque de reprises, Paul McCartney s’apprête à faire son grand retour sur le devant de la scène. Le 10 octobre 2011, il sort ainsi Ocean’s Kingdom, un nouvel album de musique classique. Un exercice auquel il s’était déjà livré sur Standing Stone (1997), Working Classical (1999), ou encore Ecce Cor Meum (2006). Ce ballet raconte une histoire d’amour se déroulant dans l’océan, milieu menacé par la race humaine. Ironie du sort, le CD sera édité par le label anglais Decca, qui avait refusé en 1962 de signer un contrat avec les Beatles, leur indiquant qu’ils n’avaient "aucun avenir dans l’industrie musicale"...
Ocean’s Kingdom est présenté le 22 septembre au New York City Ballet et comprend un total de 4 concerts en septembre, puis 5 autres représentations en janvier 2012. C’est le London Classical Orchestra qui interprète ces compositions, sous la direction de John Wilson. "J’ai essayé de retransmettre une émotion. Ainsi, vous passez de la peur à l’amour, de la colère à la tristesse..., déclare Sir Paul McCartney dans un communiqué. J’ai aimé avoir à jongler avec ces émotions, c’était un beau défi."

GOOD EVENING NEW YORK CITY (2009)
Après Paul Is Live (1993), Back in the U.S. (2002), ou encore Back in the World (2003), Paul McCartney propose à ses fans un nouvel album live intitulé Good Evening New York City. On y retrouve 33 titres issus de différentes époques de sa carrière et réinterprétés ici lors d’un concert donné en juillet 2009 devant plus de 120 000 spectateurs au Citi Field de New York. Un lieu riche de souvenirs pour Macca puisque les Beatles s’y étaient déjà produits en 1965... Cet opus fait également suite à la réédition en son remasterisé de la discographie des Fab Four.
Sortie sur CD et DVD le 30 novembre 2009.

MEMORY ALMOST FULL (2007)
Le nouvel album de Paul McCartney s’intitule Memory Almost Full et sort le 4 juin 2007 en France. Voici quelques mots signés de la main du grand Paul : "J’ai en fait commencé cet album, Memory Almost Full, avant mon dernier album Chaos And Creation In The Backyard (sorti en septembre 2005). La première session d’enregistrement remonte à l’automne 2003 à Abbey Road avec mes musiciens de tournée et mon producteur David Kahne. J’en étais au beau milieu lorsque j’ai commencé à discuter avec Nigel Godrich d’un tout nouveau projet (qui est devenu Chaos And Creation In The Backyard).
A peine avais-je terminé Chaos et obtenu une nomination aux Grammy Awards (2006) que j’ai réalisé qu’il fallait reprendre Memory et le finir. Je l’ai donc ressorti pour le réécouter et voir si j’allais toujours l’apprécier, mais en fait, je l’ai vraiment adoré. Au début, j’ai juste écouté deux ou trois trucs et j’ai commencé à réfléchir, à me dire : "OK, j’aime bien cette chanson. Maintenant, il faut trouver ce qui ne va pas." Ca pouvait être par exemple un son de batterie. Je rejouais alors la partie de batterie pour voir qu’est-ce que ça donnait.
Je l’ai construit comme ça. Je l’ai pris chanson par chanson, en faisant des changements au fur et à mesure que j’avançais. J’ai isolé ce qui ne m’enchantait pas trop et ça a évolué. Sans que je m’en rende compte, ni même le faire exprès, il a commencé à trouver sa forme, comme si un fil tenait tout ensemble. J’ai donc l’impression que c’est à moitié nouveau et à moitié des trucs de 2003.
C’est un album très personnel par endroits, très rétrospectif, qui évoque des souvenirs, comme ceux de mon enfance, de Liverpool et des étés perdus. Cet album est évocateur, émouvant, rock, mais je peux difficilement le résumer en une seule phrase.
Il y a un medley de 5 chansons vers la fin. C’était délibérément rétrospectif. Je pensais que c’était dû à cette période de ma vie où je suis rendu, mais ensuite j’ai repensé à l’époque où j’écrivais avec John et en fait, tout était déjà tourné vers le passé. C’est comme avec Penny Lane et Eleanor Rigby. Je reproduis toujours les mêmes schémas !
Je sais que les gens vont écouter quelques chansons et les interpréter de différentes manières, mais ça a toujours été le cas. Le fait est que j’adore écrire des chansons, alors j’écris et j’écris encore. Je ne suis jamais vraiment arrivé à un point où je commençais à penser que j’allais écrire sur des sujets spécifiques. Même si, inévitablement, ce que je pense finit par influencer ce que je fais.
Le premier titre de l’album est Dance Tonight. Je me suis récemment acheté une mandoline et j’étais en train d’en jouer quand m’est venue le squelette de cette chanson. Nous avons tourné le clip il y a deux semaines et c’était plutôt amusant. Il est réalisé par Michel Gondry (Eternal Sunshine Of The Spotless Mind), et Natalie Portman et Mackenzie Crook y font une apparition. Je ne vais pas vous raconter l’histoire, vous devrez le voir. Mais on s’est bien amusés en le tournant.
Le titre de l’album m’est venu une fois tout terminé. C’est comme ça que ça s’est toujours passé avec moi, sauf pour Sgt Pepper. Je ne crois pas avoir fait un album solo, avec les Wings ou les Beatles où je sois parti d’un titre et d’un projet. Je réfléchissais à ce qui pouvait résumer le disque et Memory Almost Full m’est venu. Je trouvais que cette phrase résumait plutôt bien la vie moderne, dans laquelle nos cerveaux peuvent être un peu surchargés. J’ai réalisé que je l’avais aussi vu écrit quelquefois sur mon téléphone. Quand j’ai commencé à parler de cette idée à des amis, chacun en a eu une image différente, mais ils m’ont tous dit qu’ils adoraient. Ces réactions ont aidé à renforcer le choix de ce titre.
Après avoir terminé l’album, j’ai commencé à penser à son design, à ce à quoi je voulais qu’il ressemble. Je voulais vraiment faire de ce CD un objet désirable. Quelque chose que j’aurais envie de prendre dans les bacs, quelque chose qui rendrait les gens curieux. J’espère que notre concept final rend bien cette idée. La pochette de l’album représente une gravure d’un de mes amis, Humphrey Ocean. Comme avec les paroles de l’album, j’attends impatiemment de voir comment les gens vont interpréter le design.
Je commence actuellement la promo du disque et je commence à en avoir les premières réactions, pour l’instant tout va bien ! Maintenant que je commence à entendre ce que les gens font des chansons et quels sont leurs sentiments, ça devient vraiment intéressant. Je parle aussi moi-même de l’album et j’aime beaucoup ce processus de découverte.
J’ai vraiment apprécié de faire cet album avec David Kahne et je suis fier de toutes les chansons. Nous avons vraiment passé un bon moment. J’espère que les gens auront autant de plaisir à écouter cet album que nous en avons eu à le faire."

Améliorez la pertinence de notre contenu en donnant votre avis, en apportant un complément d'information ou une correction

Qui êtes-vous ?
Votre message
Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dernière modification : par Jean - Crédit image : Concord Music / Universal

Musique