Evous, pour s'y retrouver ...

Evous France > Arrondissements de Paris > Paris 5e > Actualités Paris 5e > Sorties, Paris 5e > Fêtes, Festivals, Evènements, Paris 5e

Accédez aux rubriques

Nuit Blanche 2014 : Le programme dans le 5e arrondissement

par Adele, Jean, 25 septembre 2014

La Nuit Blanche se déroule le 4 octobre 2014, à Paris. Découvrez les animations organisées dans le 5e arrondissement.

De nombreux événements rythment la Nuit Blanche 2014. Une déambulation fluide et sereine, ponctuée de très nombreux rendez-vous. Les artistes de cette Nuit Blanche proposent des happenings esthétiques, politiques et sensationnels, où le son, le mouvement, l’action et la relation à l’autre exaltent l’expérience de l’instant.
Dans le 5è, l’étape baptisée Ceux que nous sommes se partage entre différents sites : le Panthéon, la Bibliothèque Sainte-Geneviève et l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Qu’il s’agisse de sculpture, d’installation ou de performance, les œuvres d’Antony Gormley, d’Imran Qureshi et de Johann Le Guillerm - présentées dans des situations surprenantes ou inhabituelles - interrogent la notion d’humanité, à l’endroit symbolique où se construit une certaine vision des grands Hommes.

Place du Panthéon
Johann Le Guillerm : La Transumante / PERFORMANCE
Place du Panthéon, 75005
Métro : Cardinal Lemoine · Maubert Mutualité · Odéon ou Saint-Michel
(Crédit photo : La Transumante © Cirque Ici)

Né au Mans en 1969, Johann Le Guillerm a reçu le Grand prix national du cirque en 1996. Artiste de cirque, équilibriste et manipulateur d’objets, il a le pouvoir de donner vie à la matière.
Cent-trente carrelets de bois de trois mètres de longueur, dix manipulateurs et un maître d’œuvre : Johann Le Guillerm et sa créature de bois entament chaque heure une nouvelle mutation. Ni clou, ni vis, ni boulon, ni colle, ni corde : la simple pression des planches de bois les unes contre les autres tient l’œuvre assemblée. À la fois solide et fragile, la Transumante se déploie et se replie, se construit et se déconstruit dans un même mouvement. Au fil de ses mutations autour du Panthéon, elle peut atteindre 200 m2 au sol et grimper jusqu’à quatre mètres de haut, devenir sculpture comme support aux équilibres les plus surprenants. Agitée de forces contradictoires, elle prend vie jusqu’au bout de la nuit.

Place du Panthéon
Antony Gormley : Another Time, 2012 / INSTALLATION
Sur le toit de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, 75005
Métro : Cardinal Lemoine · Maubert Mutualité · Odéon ou Saint-Michel
(Crédit photo : Another Time, Galleria Continua Le Moulin, France, 2014. Oak Taylor-Smith)

Né à Londres en 1950, Antony Gormley est l’un des artistes phares de la scène artistique contemporaine. Il place l’homme au centre de ses sculptures ou installations qu’elles utilisent le bois, le métal ou d’autres matériaux.
Sur la corniche de l’Université Paris I, face au Panthéon et à ses Grands Hommes, la statue de l’artiste anglais Antony Gormley semble défier le vide, près de quinze mètres au-dessus du sol. Hiératique comme une sentinelle de bronze, cette figure humaine à échelle 1 forme un contrepoint à la sculpture monumentale. Ramenant l’homme à sa propre échelle, elle le confronte à ses semblables et le questionne sur sa place dans la cité. Du haut de sa corniche, elle surprend le spectateur, l’interroge, suscite son empathie ou l’interpelle. Avec cette installation, Antony Gormley explore à nouveau les différentes relations entre le corps, la présence de l’homme, l’espace architectural ou naturel et l’environnement.

Bibliothèque Sainte-Geneviève
Imran Qureshi : And They Still Seek The Traces Of Blood / PERFORMANCE
10 place du Panthéon, 75005
Métro : Maubert Mutualité · Luxembourg · Odéon ou Saint-Michel
(Crédit photo : Imran Qureshi)

Né en 1972, Imran Qureshi, professeur de miniatures aux Beaux-Arts de Lahore, est un des grands artistes contemporains montant sur la scène internationale. Il a réalisé en 2013 une installation sur le toit du MET à New York.
Pour sa première intervention en France, l’artiste pakistanais Imran Qureshi propose une installation participative visuelle et sonore au sein de la Bibliothèque Sainte-Geneviève. And They Still Seek The Traces of Blood..., qui tient son titre d’un vers du grand poète pakistanais Faiz Ahmed Faiz, invite les visiteurs à froisser des feuilles de papier ornées de motifs peints en rouge et à les jeter en tas dans la splendide salle Labrouste. Au fil de la nuit, la fragile montagne de papier chiffonné et rougi prend de l’ampleur. Vue de loin, elle semble un amas de chairs. Mais, en s’approchant, le visiteur découvre les délicats motifs floraux qui décorent chaque feuille. Une magnifique expérience sur l’ambivalence du regard.

Parvis de l’Église Saint-Étienne du Mont
Mark Jenkins : Embed Series / INSTALLATION
Place Sainte-Geneviève, 75005
Métro : Cardinal Lemoine · Maubert Mutualité · Odéon ou Saint-Michel
(Crédit photo : Embed Series. Mark Jenkins)

Street-artist américain de renom, né en 1970, Mark Jenkins a développé une technique qui consiste à mouler des formes avec du ruban adhésif transparent. Avec ses sculptures, il entend "transformer le monde en une scène".
Avec Les Vraisemblables, série réalisée à l’occasion de cette Nuit Blanche et installée dans différents points de vue, Mark Jenkins continue de déployer son univers hyperréaliste qui amuse, déconcerte, inquiète ou interpelle les passants. Contrepoint à la sculpture monumentale, ces figures à échelle 1 sont constituées de centaines de mètres de ruban adhésif – l’outil de base du Tape Art, dont le plasticien américain est devenu l’un des maîtres –, puis habillées avec de vrais vêtements. À travers des mises en scène inhabituelles voire dérangeantes, Mark Jenkins crée des situations insolites – personnage en déséquilibre sur le bord d’une corniche, la tête enfoncée dans un mur, le corps basculé dans une poubelle... –, qui suscitent, selon les cas, l’empathie ou le malaise.

A LIRE AUSSI :
- Le programme complet de Nuit Blanche 2014 à Paris
- Les infos Bus et Métro RATP
- Nos coups de coeur à Paris
- Le programme en Ile-de-France
- La Nuit Blanche pour les enfants


PROJETS "OFF"

Église Saint-Séverin
Hratch Arbach : Mawtini (Notre Terre) / INSTALLATION
1 Rue des Prêtres Saint-Séverin / 2 Rue Saint Jaques, 75005
19h-02h
Métro : Cluny-La Sorbonne Saint-Michel - Notre-Dame

Hratch Arbach est un artiste d’origine arméno-syrienne. Avec Mawtini, il cherche à réunir les hommes autour d’un rituel universel en abordant les thèmes de la souffrance et de l’apaisement. L’installation fait appel aux sens du visiteur, elle est la fois visuelle, sonore et olfactive. Le visiteur est invité à la rendre vivante.

Galerie Saint-Séverin
Jacques Villeglé : Le Sens Caché des Choses / INSTALLATION
4 rue des prêtres Saint-Séverin, 75005
19h-07h
Métro : Cluny-La Sorbonne Saint-Michel - Notre-Dame

Jacques Villeglé est un releveur de traces de civilisation ano- nymes, comme les affiches lacérées qui l’ont rendu célèbre. A l’occasion de Nuit Blanche, il propose une phrase écrite dans son alphabet sociopolitique fait de signes prélevés sur les murs de la ville, des signes marqueurs des tensions de notre époque. Il y mêle des symboles religieux ou ésotériques qui subsistent dans la mémoire collective.

Opéra National de Paris / Association Echos Electrik
Sorbonne : Nuit Blanche en Sorbonne / INSTALLATION, PERFORMANCE SONORE, VIDÉO
47 rue des éEcoles, 75005
19h-07h
Métro : Cluny-La Sorbonne · Maubert-Mutualité

Double proposition artistique en Sorbonne : Emmanuel Ceysson, première harpe solo de l’Opéra National de Paris, propose trois performances musicales en écho à la projection du ballet de Trisha Brown "O Z ?o ?ony / O Composite".
Le collectif de sculpteurs sonores de l’Association Echos Elec- trik composée de Sébastien Roux, Laurent Guerel, Arthur Zerktouni, Julien Beau, Mike Latona, Nicolas Charbonnier crée INTERCAL, une cartographie sonore et visuelle autour des archives de la parole en Sorbonne. La direction artistique est assurée par Afif Riahi.

Collège des Bernardins
Ponty / Lakatos & Minisym : Hommage À Moondog / PERFORMANCE SONORE
20 rue de Poissy, 75005
21h-01h30
Métro : Maubert-Mutualité · Cardinal-Lemoine

Compositeur visionnaire, Louis Thomas Hardin, alias Moondog (1916-1999), est l’une des personnalités les plus singulières de la musique américaine du XXème siècle. Sa liberté de ton, alliée à un académisme de forme, a donné naissance à une musique d’une puissance immédiate à laquelle le duo Ponty/Lakatos et l’Ensemble Minisym rendront hommage à travers deux concerts exceptionnels.

Panthéon
JR : Au Panthéon ! / PHOTOGRAPHIE
Place du Panthéon, 75005
19h-23h
Métro : Maubert-Mutualité · Cardinal-Lemoine

La restauration du Panthéon est l’un des plus grands chantiers d’Europe et son échafaudage autoporté monumental, une véritable prouesse technique. Le Centre des Monuments Nationaux a confié à l’artiste contemporain JR la création d’une œuvre par- ticipative inspirée du projet INSIDE OUT, porteur des valeurs universelles et humanistes incarnées par le Panthéon. Le dôme, la coupole et le sol du Panthéon sont ainsi recouverts de l’installation de JR.

Église St Étienne du Mont
Evi Keller : Towards The Light - Silent Transformations / VIDÉO
Place Sainte Geneviève, 75005
21h30-05h
Métro : Maubert-Mutualité · Cardinal-Lemoine

L’artiste Evi Keller nous révèle les éléments d’un monde en devenir où la lumière vibre et s’amplifie. Poème sonore et visuel, Towards The Light s’élève dans un vertige où le jour succède à une longue nuit, et où la lumière, naît doucement du silence.

Maison de la Recherche (Université Sorbonne Nouvelle)
Mike Schertzer : De La Solitude / PERFORMANCE, INSTALLATION
4 rue des Irlandais, 75005
19h-07h
Métro : Place Monge · Cardinal Lemoine (468m)

D’origine canadienne, Mike Schertzer est artiste, écrivain et scientifique. Il intervient dans l’espace public par la littérature et joue avec le côté éphémère de la craie. A l’occasion de Nuit Blanche, il réécrit l’essai de Michel de Montaigne, De la Solitude, sur la façade de la Maison de la Recherche.

Centre culturel Irlandais
Amanda Coogan : Smoking In Bolero / EXPOSITION, PERFORMANCE PARTICIPATIVE
5 rue des Irlandais, 75005
20h-07h
Métro : Place Monge Ligne : Luxembourg

Le Centre Culturel Irlandais a commandé à Amanda Coogan, artiste performeuse de stature internationale, une œuvre participative inédite. L’artiste invite les Parisiens à prendre part à la performance et à venir danser sur le Boléro de Ravel à 20h. L’exposition "Corpus" sera également visible de 19h à 7h donnant à voir d’autres œuvres d’Amanda Coogan.
Pour vous joindre à la performance Smoking in Bolero, inscription auprès de : assistant@centreculturelirlandais.com avant le 29 septembre. Répétition le 2 octobre.

Les Arènes de Lutèce
Sheila Concari avec Emmanuelle Riva et Frédérique Bruyas : L’Invention de Méduse / INSTALLATION
47-59 Rue Monge, 75005
20h30-00h
Métro : Place Monge · Cardinal-Lemoine

Emmanuelle Riva narre L’invention de Méduse, texte écrit par Sheila Concari. Des images, des vidéos et des sons se rencontrent et se mélangent. La narration est déstructurée et les voix suivent à la trace l’effrayante et fascinante créature.

Institut de Physique du Globe de Paris
Semiconductor (festival Pariscience) : Worlds In The Making / PERFORMANCE SONORE, INSTALLATION
En face du 47 rue cuvier , 75005
22h-23h
Métro : Jussieu Ligne 7 : Place Monge

Semiconductor est un duo d’artistes britaniques composé de Ruth Jarman et Jœ Gerhardt. Ensemble, ils explorent la nature matérielle du monde et s’interroge sur la place de l’homme dans l’univers physique. Leurs performances mélangent art contemporain, installations vidéos, recherche scientifique et outils informa- tiques.

Église St Jacques du Haut-Pas
Cécile Le Talec : Panoramique Polyphonique / INSTALLATION
252 rue St Jacques, 75005
19h-07h
Métro : Place Monge
Cécile Le Talec est lauréate 2011 de l’appel à projet lancé par la Cité de la Tapisserie d’Aubusson, pour son projet architectural tissé et sonore « Panoramique polyphonique ». Le dessin tissé en noir et blanc et recto/verso interprète et traduit l’ana- lyse spectrographique d’une composition sonore mixant des chants d’oiseaux et le langage sifflé gomérien.

Institut du Monde Arabe
EL Seed / Julien Breton / Lassaâd Metoui : FRESQUE ET PERFORMANCE
1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005
19h-00h
Métro : Jussieu · Sully Morland

A l’occasion de Nuit Blanche, l’Institut du Monde Arabe présente trois projets autour du thème de la calligraphie : Une fresque géante d’eL Seed (Installation). eL Seed est un « calligraffiteur » pratiquant simultanément la calligraphie et le graffiti. Il propose une synthèse entre arts d’Occident, street art et Orient. Son installation à l’IMA a été achevée le 13 juin 2014.
Œuvre visible de 19h à minuit.

Une calligraphie lumineuse de Julien Breton (Performance). Peindre avec la lumière ? L’appareil photo, posé sur un pied, prend une photographie en "pause longue". Pendant ce long temps de pause, Julien Breton, construit des calligraphies avec son propre alphabet à l’aide de lampes de différentes formes et couleurs.
Performance visible de de 19h à 20h.

Une Calligraphie Arabe Contemporaine de Lassaâd Metoui (Performance des trois pinceaux). Lassaâd Metoui réalise trois immenses calligraphies originales en résonance avec le thème de l’identité arabe du parcours du musée. Ces calligra- phies entreront dans la collection du musée de l’Institut du monde arabe.
Performance visible de 22h à 23h.

Dernière modification : mardi 25 septembre 2014, par Adele, Jean, photographe Nuit Blanche

Publiez votre avis, commentaire ou question


  • Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...
Qui êtes-vous ?