Expositions à Paris. SEMAINE du 15 au 21 février 2016

par André Balbo, 12 février 2016

Parmi les expositions temporaires, pas moins de 7 nouveautés cette semaine, et nous ne vous mentionnons que les plus importantes !

Notez : Chamanes et divinités de l’Équateur précolombien, au musée du Quai Branly ; Gérard Fromanger, au Centre Pompidou ; Jean-Michel Alberola, Louidgi Beltrame, Simon Evans, Sara Favriau, Florian & Michael Quistrebert, au Palais de Tokyo.

Prenez également rapidement vos dispositions pour ne pas rater les expositions que vous souhaitiez voir... et qui fermeront leurs portes dans les toutes prochaines semaines. En entrée d’année, cette rubrique est assez lourde de nombreux départs annoncés. Jetez-y un coup d’œil de toute urgence.

Si vous êtes curieux de connaître plus avant le programme des expositions de la nouvelle année, sachez que notre Calendrier 2016, déjà particulièrement bien rempli, fait référence...

Nous vous avons aussi préparé, pour les principaux musées, des articles par lieu (Toutes les expositions au...), et accordons davantage de place à la présentation des artistes les plus fameux pour les expositions à venir. C’est une autre nouveauté.

Au fur et à mesure, nous vous disons et vous dirons tout !

Voyez aussi les collections permanentes : une Histoire, à Pompidou, 7 ans de réflexion à Orsay et toutes les autres importantes : au MAMVP, à Cluny, aux Arts-et-Métiers, à la Cité de l’Immigration...

Regardons maintenant avec attention l’immense choix d’événements culturels que Paris nous propose. Nous vous indiquons les expositions les plus récentes, nos préférées parmi les plus grandes... et toutes celles qui vivent leurs derniers jours...

***

Les 7 nouveautés de la semaine :

- Du 16 février au 15 mai 2016. Chamanes et divinités de l’Équateur précolombien, au musée du Quai Branly, Mezzanine Est.

© Christoph Hirtz - Équateur

Le chamane, figure majeure des cultures ancestrales d’Équateur. Passeur de traditions, il présidait rites, cérémonies ou fêtes, assurant ainsi l’ordre spirituel et social d’une communauté.

- Du 17 février au 16 mai 2016. Gérard Fromanger, au Centre Pompidou.

Gérard Fromanger. En Chine, à Hu-Xian, de la série « Le désir est partout », août 1974 Centre Pompidou, mnam-cci/ Dist. RMN-GP, P. Migeat © Gérard Fromanger Achat à l’artiste en 1975. Attribution au musée national d’art moderne/centre de création industrielle, le 2 juin1977 L’inscription en chinois sur tableau veut dire : « servir le peuple »

- Du 19 février au 16 mai 2016. Jean-Michel Alberola, au Palais de Tokyo.

- Du 19 février au 16 mai 2016.Louidgi Beltrame, au Palais de Tokyo. SAM Art Projects.

- Du 19 février au 16 mai 2016. Simon Evans, au Palais de Tokyo. Lauréat du Prix Canson 2014.

- Du 19 février au 16 mai 2016. Sara Favriau, au Palais de Tokyo. Lauréate 2014 du Prix Découverte des Amis du Palais de Tokyo.

- Du 19 février au 16 mai 2016. Florian & Michael Quistrebert, au Palais de Tokyo.

***

Les autres expositions très récentes :

- Du 9 février au 28 août 2016. Explorez Mars, au Palais de la Découverte.

Après les dernières expéditions sur Mars, les scientifiques connaissent bien mieux cette voisine. Rouler sur cet astre, comparer le vent martien au vent terrestre, de vraies vacances, quoi...

Découvrir le brouillard, le sable, l’air de Mars... Immersion garantie !

- Du 9 février au 22 mai 2016. Helena Almeida, Corpus, au musée du Jeu de Paume.

Peinture habitée, 1975 Collection Fundação de Serralves. Museu de Arte Contemporânea, Porto. Photo Filipe Braga © Fundação de Serralves Museu de Arte Contemporânea, Porto

Cette photographe, l’une des plus grandes artistes contemporaines portugaises, explore et remet en question les formes d’expression traditionnelles, la peinture en particulier, suivant un désir constant d’enfreindre l’espace délimité par le plan pictural.

Une des figures majeures de la performance et de l’art conceptuel depuis les années 1970.

- Du 9 février au 26 mars 2016. Charles Matton, cinéaste et écrivain, à la BnF, site Mitterrand. Galerie des donateurs.

Peintre, dessinateur, sculpteur, photographe, Charles Matton fut aussi un écrivain et un cinéaste. Ses archives cinématographiques données à la BnF par Sylvie, son épouse et proche collaboratrice, dévoilent, dans l’intimité du cinéaste, le processus de sa création. Une pensée inédite sur l’esthétique et l’éthique, l’art, les artistes, l’argent, le sexe...

- Du 9 février au 22 mai 2016. François Kollar (1904-1979), au musée du Jeu de Paume.

François Kollar (Senec, Slovaquie, 1904 - Créteil, 1979), employé des chemins de fer, puis tourneur sur métaux dans les usines Renault de Boulogne-Billancourt, devient photographe professionnel à 24 ans après avoir été chef de studio chez Draeger (Paris).

Ses connaissances intimes du monde du travail, de la publicité à la mode en passant par l’industrie, l’artisanat et l’agriculture, lui permettent d’aborder les outils, les matériaux et les gestes avec une approche sensible et singulière.

- Du 12 février au 30 avril 2016. Faces cachées. Photographie chilienne (1980-2015), à la Maison d’Amérique latine.

© Leonora Vicuña, Koyom – Chile, 2010. Courtesy Galerie NegPos

Faces cachées, réunit trois générations de photographes chiliens, représentés par Zaïda González, Alejandro Hoppe, Alvaro Hoppe, Luis Navarro, Claudio Pérez et Leonora Vicuña.

Ancrés dans une terre à la géographie tourmentée, et où le trauma de l’histoire récente reste palpable, leurs travaux possèdent une valeur artistique expressive et originale.

- Du 6 février au 5 juin 2016. Fernell Franco. Cali Clair-Obscur, à la Fondation Cartier pour l’Art contemporain.

Première rétrospective mondiale de ce photographe colombien (1942-2006) aux clichés mélancoliques et crépusculaires nourries au néoréalisme italien et au film noir, qui dressa le portrait de la ville de Cali noctambule et populaire.

- Du 6 février au 5 juin 2016. Daido Moriyama. Daido Tokyo, à la Fondation Cartier pour l’Art contemporain.

Sur un aspect peu connu de son travail, cette exposition, composée exclusivement de photographies couleurs, a pour sujet les quartiers underground de la capitale nippone si familiers au photographe. On y retrouvera son goût des cadrages chancelants et des textures.

- Du 6 février au 5 juin 2016. Jean-Baptiste Huet, le plaisir de la nature, au musée Cognacq-Jay.

Appartenant à une importante lignée d’artistes du XVIIIe siècle, Jean-Baptiste Huet (1745-1811) s’illustre dans des pastorales narrant les amours tendres des bergers, des paysages aux accents poétiques, et les sujets animaliers. Hommage à la beauté de la nature, entre rêverie et fascination, il reste associé à la toile de Jouy, pour laquelle il a fourni des modèles encore diffusés aujourd’hui.

Cette première rétrospective sur l’artiste présente une sélection de plus de 70 tableaux, œuvres graphiques et objets décoratifs de sa main ou inspirés de ses meilleures inventions.


- Du 26 janvier au 13 novembre 2016. Persona, étrangement humain, au musée du Quai Branly, Mezzanine Ouest.

Kwanon-Z © Wang Zi Won

Le statut de nombreux objets est plus proche de celui d’une personne ou d’une créature. Une confusion peut alors naître entre l’humain ou le non-humain dans les cultures les plus variées.

La robotique, via l’œuvre pionnière de Masahiro Mori, permettra de saisir le rôle de l’anthropomorphisme dans les artefacts les plus divers...

- Du 27 janvier au 25 avril 2016. Gustave Moreau - Georges Rouault. Souvenirs d’atelier, au musée Gustave Moreau.

Pour découvrir la parenté artistique entre les œuvres de Gustave Moreau (1826-1898) et celles de son élève Georges Rouault (1871-1958), leur vision du paysage, de la femme, du sacré, leur fascination pour la matière et la couleur...

- Du 27 janvier au 2 mai 2016. Bentu, des artistes chinois dans la turbulence des mutations / Exposition, à la Fondation Louis Vuitton, Galeries 1, 2 et 3, rez-de-bassin.

Liu Xiaodong, né en 1963 à Liaoning. Vit et travaille à Pékin. Jincheng Airport, 2010. Huile sur toile. 300x400cm. Courtesy de l’artiste

Bentu : la terre natale. Dans le champ de l’art contemporain chinois, ce terme ne renvoie pas à un nationalisme mais recouvre un concept dialectique qui concilie le bentu "local" au bentu "global" dans un processus d’universalisme et de redécouverte critique de l’identité propre.

Cette expression est au centre des réflexions des artistes, des critiques et des chercheurs en Chine aujourd’hui.

Œuvres de 12 artistes de Chine continentale de différentes générations offrant un large éventail de techniques et outils, issus aussi bien d’une tradition et culture locales que des nouvelles technologies les plus pointues.

Les œuvres répercutent les nouvelles donnes de l’économie, de l’écologie dont la transformation des rapports ville/campagne et les questions d’identité. Ces artistes révèlent les complexités d’une société en mutation permanente.

- Du 27 janvier au 5 septembre 2016. Art contemporain chinois / Un choix d’œuvres / Collection, à la Fondation Louis Vuitton. Galeries 4 à 10, niveaux 0, 1 et 2.

Huang Yong Ping, né en 1954 à Xiamen. Vit et travaille à Paris. L’Arc de Saint-Gilles, 2015. Bois, fer, fibre de verre, poils de chien, feuille d’or 156 x 448 x 70 cm © ADAGP, Paris 2015. Courtesy de l’artiste et de la galerie kamel Mennour, Paris Photo : Fabrice Seixas

Complément à l’exposition temporaire "Bentu", un ensemble d’œuvres de 11 artistes chinois reconnus de la collection, au croisement de traditions interprétées dans la multiplicité des références utilisées aujourd’hui par les artistes, et d’une contemporanéité très futuriste.

Avec des œuvres de Ai Weiwei, Huang Yong Ping, Zhang Huan, Yan Pei-Ming, Xu Zhen, Yang Fudong, Cao Fei, Zhang Xiaogang, Tao Hui, Zhou Tao, Isaac Julien.

- Du 27 janvier au 30 octobre 2016. Après la Shoah. Rescapés, réfugiés, survivants. 1944-1947, au Mémorial de la Shoah. Exposition, cycle de films et de rencontres.

Mise en avant de trois pays : Pologne, Allemagne occupée et France. Réfugiés, survivants des camps, enfants cachés, résistants, tous aspirent à retrouver leurs proches, retourner chez eux ou trouver un refuge, imaginer à nouveau un avenir. Qui pour les aider ? Quelle justice demander ? Comment conserver les traces d’un monde disparu et amasser les preuves du crime ?


Des survivants polonais descendent d’un train. Nachod, Tchécoslovaquie, 1945. Yad Vashem, photo : Arthur Zegart.

Décimées, les communautés juives parviennent à reconstituer une vie religieuse, culturelle, politique, grâce au soutien des organisations et associations, en particulier américaines.


- Du 28 janvier au 27 mars 2016. Bettina Rheims, à la Maison européenne de la Photographie.

© Bettina Rheims

Des premières photographies aux travaux personnels les plus récents, l’exposition mêle les séries légendaires, les images emblématiques de Bettina Rheims, comme certains travaux plus confidentiels ou d’autres encore jamais montrés en France. Ce parcours met en lumière les obsessions de Bettina Rheims autour de son sujet de prédilection : la femme, dans tous ses états, la féminité, questionnée, exposée, magnifiée.


- Du 21 janvier au 12 juin 2016. Faire le mur ! 4 siècles de papiers peints, au musée des Arts décoratifs.

Une sélection à partir de la collection exceptionnelle du département de papiers peints (400 000 documents). En allant du trompe-l’œil à la décoration pure, ce support recouvre pour illustrer, embellir ou styliser. En révélant les possibilités formelles et techniques de cette pratique, ces œuvres retracent une histoire du décor d’intérieur du XVIIe siècle à nos jours.

Beauregard, Erasme Figini, 2002 © DR (en) © All rights reserved

- Du 21 janvier au 12 juin 2016. Tissus inspirés, Pierre Frey, au musée des Arts décoratifs.

Hommage rendu à la Maison Pierre Frey, l’une des références majeures dans le domaine de la décoration d’intérieur. Fondée en 1935, elle crée, édite, fabrique étoffes et papiers peints dans la plus pure tradition française. Historiquement maison de tissu d’ameublement, elle est également connue pour sa décoration et son mobilier d’intérieur.


- Du 15 décembre 2015 au 1er août 2016. Darwin, l’original, à la Cité des sciences.

Qui était-il ? Un scientifique rigoureux et un humaniste, antiesclavagiste, pionnier dans son domaine... La pensée et les méthodes de ce grand naturaliste.

Anselm Kiefer, Shevirat Ha-Kelim (Le bris des vases), 2011 © Anselm Kiefer, Photo Avraham Hay

- Du 16 décembre 2015 au 18 avril 2016. Anselm Kiefer, au Centre Pompidou, Rétrospective, des premières œuvres aux installations monumentales, et des toiles et aquarelles de ses débuts jusqu’aux sculptures.

***

Parmi les autres expositions :

- Du 10 novembre 2015 au 29 mai 2016. Frontières, au musée de l’Histoire de l’immigration.

Leur rôle, leurs enjeux contemporains dans le monde, et les histoires singulières de ceux qui tentent de les traverser aujourd’hui.

- Depuis le 12 novembre 2015. Le nouveau musée Rodin, réouverture de l’hôtel Biron, Musée Rodin , Paris.

- À partir du 20 octobre 2015. ¡ Picasso ! L’exposition anniversaire, au musée Picasso . Pour fêter le 30e anniversaire du musée.

- Du 15 octobre 2015 au 4 juillet 2016. Les Mythes fondateurs, d’Hercule à Dark Vador, au musée du Louvre, La Petite Galerie du Louvre, Richelieu.

Véritable "école du regard", la Petite Galerie, inaugurée à cette occasion, proposera chaque année aux jeunes et à leurs accompagnateurs un thème à explorer grâce à des œuvres majeures, de la préhistoire à la création contemporaine.

Déployée également en ligne et hors les murs, elle donnera les clés d’observation et d’explication des œuvres, pour faire d’une visite un moment de plaisir et de délectation. Première saison, les mythes fondateurs (cartels ludiques, parcours, médiateurs dans les salles).


- À partir du 17 octobre 2015. Réouverture du musée de l’Homme, Musée de l’Homme.

Après 6 années de rénovation... de vénérables fossiles, des chefs-d’œuvre de la préhistoire (Vénus de Lespugue, plaque de la Madeleine au mammouth gravé... et les surprises de l’anthropologie culturelle.

Vénus de Lespugue, ivoire de mammouth, paléolithique supérieur © MNHN - JC Domenech

- Du 29 septembre 2015 au 16 août 2016. Autour des Dinosaures. Un voyage du Jurassique au Crétacé, au Palais de la Découverte.

Gigantesques reptiles aux dents acérées, les dinosaures font aujourd’hui encore l’objet de nombreux fantasmes.

Des immenses Camarasaurus aux féroces Tarbosaurus ou aux méconnus Gallimimus, l’exposition immerge le visiteur dans deux environnements reconstitués du Jurassique et du Crétacé.

7 animatronics, 60 fossiles, une séquence vidéo stupéfiante, de véritables os de dinosaures, des moulages de plantes... mettent en lumière les dernières découvertes en la matière.

- Du 30 septembre 2015 au 17 juillet 2016. Chefs-d’œuvre d’Afrique. Dans les collections du musée Dapper, au musée Dapper .

Fang – Gabon. Figure de reliquaire. Musée Dapper, Paris © Archives musée Dapper – Photo Hugues Dubois.

Par leur ancienneté, leurs prestigieuses provenances (collections de Charles Ratton, Tristan Tzara, Paul Guillaume), la diversité des origines géographiques, les quelque 130 pièces majeures qui seront montrées n’ont souvent aucun équivalent dans le monde, telles certaines sculptures du Gabon (Fang, Kota, Punu), du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou du Mali (Dogon, Soninke).

- Depuis le 27 mai 2015. Nouvel accrochage des collections modernes, au Centre Pompidou, Niveau 5.

- Du 11 février 2015 au 21 mars 2016. Sur la piste des grands singes, à la Grande Galerie de l’évolution (Jardin des plantes).

Pour mieux connaître nos cousins les plus proches... Une exposition qui passionnera les grands et jeunes enfants.

***

Nos préférées, parmi les grandes...

- Du 5 février au 1er mai 2016. Daido Moriyama. Daido Tokyo, à la Fondation Cartier pour l’Art contemporain.

- Du 27 janvier au 25 avril 2016. Gustave Moreau - Georges Rouault. Souvenirs d’atelier, au musée Gustave Moreau.

- Du 27 janvier au 2 mai 2016. Bentu, des artistes chinois dans la turbulence des mutations / Exposition, à la Fondation Louis Vuitton, Galeries 1, 2 et 3, rez-de-bassin.

- Du 28 janvier au 27 mars 2016. Bettina Rheims, à la Maison européenne de la Photographie.

- Du 16 décembre 2015 au 18 avril 2016. Anselm Kiefer, au Centre Pompidou,

- Du 7 octobre 2015 au 29 février 2016. Picasso-mania, au Grand Palais, Galeries nationales.

- Du 2 juillet 2014 au 7 mars 2016. Une histoire. Art, architecture, design des années 1980 à nos jours, au Centre Pompidou, Niveau 4. Voir le nouvel accrochage des 30 dernières années des collections permanentes du musée : 400 œuvres et objets de plus de 200 artistes, créateurs et architectes. Exposition considérable à ne pas rater...

Suzanne Valadon, Portrait de famille, 1912, Centre Pompidou – Musée national d’art moderne © Centre Pompidou Mnam-Cci, dist. Rmn-GP/Philippe Migeat

- Jusqu’au 13 mars 2016 (prolongation). Suzanne Valadon, Maurice Utrillo, André Utter, à l’atelier 12, rue Cortot, 1912-1926, au musée de Montmartre.

Rivalités et complicités créatrices du "trio infernal", à travers une sélection de près de 150 de leurs œuvres, durant cette période où Suzanne retourne vivre et peindre avec son fils et son compagnon.

- Du 30 septembre 2015 au 17 juillet 2016. Chefs-d’œuvre d’Afrique. Dans les collections du musée Dapper, au musée Dapper .

***

Elles vivent leurs derniers jours...

- Jusqu’au 15 février 2016. Wifredo Lam, au Centre Pompidou, Galerie 2, Niveau 6.

Une rétrospective inédite pour replacer l’œuvre de cet artiste cubain dans une histoire internationale de l’art moderne.

Toutes les périodes, de ses premières années cubaines, et du séjour espagnol, aux gravures des années 1960-1970, pour mieux retracer le parcours original de Wilfredo Lam.

Prêt exceptionnel de La Jungle, œuvre phare, conservée au MoMa de New York.

- Jusqu’au 15 février 2016. Lucien Clergue, les premiers albums, au Grand Palais.

Lucien Clergue (1934-2014), photographe et ami de Picasso, crée les Rencontres internationales de la photographie d’Arles en 1968, auxquelles viennent exposer et se rencontrer chaque année les plus grands photographes du monde.

Lucien Clergue, Picasso président de la corrida (détail), Fréjus, 1962, tirage argentique, 30,7 x 50,2 cm

- Jusqu’au 15 février 2016. Parmigianino, au musée du Louvre, Mollien.

Parmigianino, Deux canéphores se donnant la main, de part et d’autre de caissons © Musée du Louvre

Maître italien du maniérisme, Francesco Mazzola (1503-1540), dit il Parmigianino, a été, de 1520 à 1540, le tenant du style de la grâce et de la vénusté, toujours en quête de la perfection, fiévreusement et jusqu’à l’inquiétude, un génie de la transcendance.

Avec un fonds de plus de 180 dessins, le musée du Louvre détient la plus grande collection d’études de sa main, dont une sélection de 65 chefs-d’œuvre sera présentée, suivant l’artiste de Parme à Rome (1524-1527), de Rome à Bologne (1527-1530) et de Bologne à Parme de nouveau.

- Jusqu’au 21 février 2016. Moïse. Figures d’un prophète, au Mahj.

- Jusqu’au 21 février 2016. Éros Hugo, entre pudeur et excès à la maison de Victor Hugo.

« Ce qu’on appelle passion, volupté, libertinage, débauche, n’est pas autre chose qu’une violence que nous fait la vie », écrit Hugo en 1876.

Cette violence touche à la fois aux passions de Victor Hugo, qui fut un grand amoureux, et à sa sexualité, qu’on s’est complu à présenter comme frénétique. Elle touche à certaines qualités de son œuvre : la puissance, la générosité, le lyrisme.


« Sub clara nuda lucerna » / Paris, maisons de Victor Hugo

- Jusqu’au 28 février 2016. Climats artificiels, à la Fondation EdF.

© Tetsuo Kondo, Cloudscape, 2012

Près de 30 installations, photographies et vidéos d’artistes contemporains. Leurs éclairs sont en néons, leurs cyclones faits d’eau, et leurs nuages en écorce de cacahuète ou en céramique. Quand certains nous plongent phoniquement dans une vague, d’autres inventent des biosphères de poche pour pallier la pollution urbaine ou nous font caresser le doux rêve de marcher au travers d’un... nuage.

Climats artificiels : avec des œuvres monumentales, étonnantes, utopistes, inquiétantes, drôles ou émouvantes, notamment de Marina Abramović, Hicham Berrada, Spencer Finch, Laurent Grasso, Hans Haacke, Tetsuo Kondo, Ange Leccia, Yoko Ono et Pavel Peppertsein.

- Jusqu’au 28 février 2016. Visages de l’Effroi. Violence et fantastique de David à Delacroix, au musée de la Vie romantique.

- Jusqu’au 28 février 2016. Le Marais en héritage. 50 ans de la loi Malraux, au musée Carnavalet.

- Jusqu’au 29 février 2016. Renzo Piano, Building Workshop, piece by piece, à la Cité de l’Architecture, Galerie Haute. Une trentaine de grandes tables monographiques, de maquettes, dessins, photographies et vidéos expliquent le travail de l’architecte dans son atelier, l’ampleur des réalisations et le processus de conception pour différents projets (aéroports, musées, bibliothèques ou villas).

- Jusqu’au 29 février 2016. Les Années AUA, à la Cité de l’Architecture, Galerie d’architecture moderne et contemporaine.

L’Atelier d’urbanisme et d’architecture fut le pivot de la culture et de la profession en France durant un quart de siècle. Examen d’ensemble de la production de Jacques Allégret, Paul Chemetov, Henri Ciriani, Michel Corajoud, Jean Deroche, Jacques Kalisz, Georges Loiseau, Jean Perrottet et Jean Tribel.

- Jusqu’au 29 février 2016. Picasso mania, au Grand Palais, Galeries nationales.

Chronologique et thématique, cette exposition trace à la fois la réception critique et artistique de l’œuvre de Picasso, comme les étapes de la formation du mythe croissant qui s’associa à son nom.

Erró, Picasso Antibes (détail), 1982, 195,5 x 132 cm, peinture glycérophtalique sur toile, Musée Picasso Antibes © Adagp, Paris / CNAP / photo Yves Chenot

À ces grandes étapes stylistiques, illustrées par ses œuvres les plus fameuses, répondent des créations d’artistes contemporains dont Hockney, Johns, Baselitz, Erro, Kusturica, Basquiat et Lichtenstein et bien d’autres, utilisant vidéo, peinture, sculpture, art graphique, film, photographie, installation.

- Jusqu’au 6 mars 2016 (prolongation). Osiris, mystères engloutis d’Égypte, à l’Institut du Monde arabe.

250 objets obtenus au fil de 7 années de fouilles sous-marines de l’équipe de Franck Goddio révélant les vestiges de la cérémonie des mystères d’Osiris célébrés à Thônis, Héracléion ainsi qu’à Canope, et une quarantaine d’œuvres des musées du Caire et d’Alexandrie, certaines sortant d’Égypte pour la première fois.

- Jusqu’au 6 mars 2016. Invention / Design. Regards croisés, au musée des Arts et Métiers.

Exploration des liens entre Design contemporain et histoire des inventions à travers une sélection de 100 objets. De la marmite de Papin à l’autocuiseur connecté, de la simple hélice au ventilateur sans pales, des premières machines à écrire aux ordinateurs portables les plus sophistiqués... jusqu’à 4 siècles séparent ces objets.

- Jusqu’au 7 mars 2016. Delacroix et l’antique, au musée national Eugène-Delacroix.

En lien avec le département des Antiquités du Louvre, l’exposition explore la relation étroite que Delacroix entretint avec l’art antique, révélée comme une spécificité originale de son point de vue.

Eugène Delacroix. Étude d’homme nu, dit aussi Polonais.

Dessins et peintures de l’artiste, au regard des moulages qu’il a lui-même retenus pour le décor de façade de son atelier, et les ouvrages et textes qui sont à l’origine de ce choix. Autographes et manuscrits permettent de montrer les parts théorique et sensible prises par l’art antique dans la conception de cet artiste romantique.

- Jusqu’au 8 mars 2016. Hey ! Modern Art and Pop Culture / Act III, à La Halle Saint-Pierre. 63 artistes internationaux pour poursuivre l’exploration des différents expressions artistiques de la contre-culture : lowbrow art, art outsider, bande dessinée et plus largement les médias porteurs d’une culture de rue.

© Rémi Papillault
- Jusqu’au 14 mars 2016. Chandigarh : 50 ans après Le Corbusier, à la Cité de l’Architecture, Galerie Basse. Qu’est devenu ce projet initialement conçu pour 150 000, puis 500 000, et dont la population est aujourd’hui plus proche d’1,5 million d’habitants. Comment y vit-elle ?

- Jusqu’au 20 mars 2016. Climat, l’expo à 360°. Actualités, enjeux, visions d’artistes, à la Cité des sciences.

Pour accompagner la Conférence mondiale sur le climat COP 21 qui se tient à Paris, cette exposition-parcours mêle approche scientifique et création artistique. Elle aborde le dérèglement climatique notamment à travers les œuvres du photographe Kadir van Lohuizen. Phénomènes récents, de la fonte des glaces à l’augmentation du niveau des mers...

- Jusqu’au 20 mars 2016. La mode retrouvée, les robes-trésors de la comtesse Greffulhe, au musée Galliera.

***

Et n’oubliez pas les collections permanentes...

Musée de l’Orangerie : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes.


© Musee d’Orsay – Sophie Boegly

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes. Gratuit.

Musée du Petit Palais : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes. Gratuit.

Musée des Arts et Métiers : Guide des plus belles pièces des collections permanentes


Photo et photographisme © Roby. Avec l’aimable permission du Musée des Arts et Métiers, Paris.

Musée de Cluny : Guide des plus belles œuvres et pièces des collections permanentes

Musée Carnavalet : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes. Gratuit.

Centre Pompidou : Une histoire. Art, architecture, design des années 1980 à nos jours. Le nouvel accrochage des collections permanentes du musée : 400 œuvres et objets de plus de 200 artistes, créateurs et architectes.
Jusqu’au 7 mars 2016, au Niveau 4.

Musée de l’Histoire de l’immigration : Guide des plus belles œuvres et pièces des collections permanentes.

***

De toutes les capitales du monde, Paris reste celle dont la vie culturelle est la plus bouillonnante et multiple : davantage de films, d’expositions, de musées, de galeries, et dans des gammes plus larges. Londres, Berlin, Rome, Madrid, New York et Tokyo font pourtant leur possible… tandis que Shanghai, Pékin, Singapour, et maintenant Doha, montent progressivement en puissance, et que les villes suisses, plus proches de nous, jouissent toujours de la présence de grandes fondations... et d’une tranquillité réputée.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans LES GRANDES EXPOSITIONS 2016 à Paris de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2016 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2016... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musée d’Orsay, au Château de Versailles, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2016 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam, Berlin, Bâle, Bruxelles, Genève, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : visites, musées, presse...

En images

Dernière modification : vendredi 12 février 2016, par André Balbo, photographe -

Dans la même rubrique : Votre semaine à Paris ...

Voir aussi : Luxe à Paris ...

Voir aussi : Femmes ...

Voir aussi : BD ...

Voir aussi : Mode ...

Voir aussi : Peinture ...

Voir aussi : Expositions ...

Voir aussi : Dessin ...

Voir aussi : Chine ...

Voir aussi : musées ...

Voir aussi : Juifs ...

Voir aussi : bande dessinée ...

Voir aussi : galeries ...

Voir aussi : XIXe siècle ...

Voir aussi : Hollande ...

Voir aussi : XXe siècle ...

Voir aussi : Japon ...

Voir aussi : XVIIe siècle ...

Voir aussi : underground ...

Voir aussi : USA ...

Voir aussi : Adolescents ...

Voir aussi : Enfants ...

Voir aussi : Religions ...

Voir aussi : films ...

18 commentaires

    0 | 10

  • Expositions à Paris. SEMAINE du 28 septembre au 4 octobre 2015...
    29 septembre 2015 12:28

    Bravo c’est toujours un plaisir de lire vos observations

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions. Que faire à Paris du 24 février au 2 mars 2014 ?
    25 février 2014 16:07, par Galerie Lehalle, 3 rue Augereau 75007 Paris

    ENCORE QUELQUES JOURS !
    jusqu’au 28 février l’exposition de sculptures et gravures de 10 artistes slovaques
    BRATISLAVA-PARIS
    avec le soutien du ministère de la culture de Slovaquie
    et la collaboration du CNFAP dans le cadre de son programme"dialogues"

    JPEG - 2.4 ko

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 20 au 26 janvier 2014 ?
    20 janvier 2014 19:51, par N.MORA

    je suggère la magnifique exposition à voir au Musée Cognac Jay rue Elzevir à Paris 3è
    concernant de remarquables EVENTAILS de l’époque de Louis XVI à voir sans faute.
    J’ai vu l’exposition 3 fois, j’en suis encore tout ébloui.

    Répondre

    • Réponse : 16 juillet 2015 19:24, par Isabel

      C’est pourquoi moi et mes amis pense que c’est le meilleur Clash of clans hack jamais !

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 4 au 10 novembre 2013 ?
    5 novembre 2013 15:27, par caron

    j’aimerais aller au musée Maillol, mais il semblerait qu’il est interdit de faire des photos est-ce vraie et pourquoi ,

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 14 au 20 octobre 2013 ?
    21 octobre 2013 21:49, par du bellay

    j’ai cru comprendre que l’exposition Kahlo -Rivera propose une entree gratuite a partir de 16H45 pouvez vous me confirmer ? cela peut réconforter les personnes qui aujourd’hui ont fait plus de trois heures de queue merci

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 16 au 22 septembre 2013 ?
    16 septembre 2013 17:43, par du bellay

    Bonjour je suis étonnée que vous n’annonciez pas pour les prochaines grandes expositions Frida Kahlo et Diego Rivera au Musée de l’Orangerie Les rv visites groupes ont été très difficiles a obtenir !! ce qui signifie que cela va attirer beaucoup de curieux

    Répondre

    • Réponse : 16 septembre 2013 18:12, par André Balbo

      Bonjour et merci pour votre remarque.

      L’exposition Kahlo / Riviera ne commencera que le 9 octobre 2013, mais je vous comprends d’autant mieux que j’éprouve comme vous la même impatience à pouvoir voir enfin bientôt ensemble certaines de leurs œuvres.

      Et si cette exposition ne figure pas encore dans la SEMAINE, elle est en bonne place dans le CALENDRIER et LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z. Je la mettrai dès la semaine prochaine. Promis !

      Merci encore de votre vigilance.

    • Réponse : 17 septembre 2013 08:17, par André Balbo

      Et j’ajouterais même qu’un article d’annonce spécifique existe déjà sur notre site. Ce qui, tout à fait entre nous, n’est franchement pas si mal !

      Bonne journée !

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 20 au 26 mai 2013 ?
    21 mai 2013 18:20, par Al

    L’exposition Ange du Bizarre au musée d’Orsay est prolongée jusqu’au 20 juin il me semble. J’y ai été elle est excellente. Ils en parlent dans le dernier "ce soir ou jamais" à la fin avec la commissaire de l’exposition.

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 4 au 10 mars 2013 ?
    5 mars 2013 11:06, par lisippe

    Le musée d’Ennery n’est PAS accessible gratuitement. Il faut payer 6,50€

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 4 au 10 mars 2013 ?
    5 mars 2013 10:05, par André Balbo

    Le musée de la Vie romantique n’est pas mentionné dans cet article mais il est en revanche précisé dans l’article qui lui est consacré que ce musée est partiellement fermé pour travaux et cela jusqu’au mois de juin 2013. Lieu charmant, vous aviez pleinement raison de vouloir vous y rendre...

    Signalons au passage que son directeur, Daniel Marchesseau, est le commissaire de l’exposition rare et passionnante, actuellement au musée Marmottan-Monet, sur la femme-peintre Marie Laurencin.

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 4 au 10 mars 2013 ?
    4 mars 2013 18:47, par vguilou

    Le dimanche 3 mars 2013, je suis allée au musée de la vie romantique, qui était fermé pour travaux !!!
    Pourquoi n’étais-ce pas indiqué sur Internet ???
    C’est la moindre des choses de mettre à jour les infos sur internet
    merci pour votre réponse

    Répondre

  • 0 | 10

Publiez votre avis, commentaire ou question


  • Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...
Qui êtes-vous ?

Dernière modification : par André Balbo, photographe -