LA SEMAINE des expositions. Que faire à Paris du 15 au 21 septembre 2014 ?

par André Balbo, 18 septembre 2014

Avalanche d’expositions ne nuit pas... quand elles sont comme cette semaine d’un tel niveau de qualité ! Nous pénétrons au cœur de la nouvelle programmation de l’année.

Parmi les événements exceptionnels, la rétrospective Niki de Saint Phalle bien entendu, au Grand Palais... et au 104 avec La Cabeza, l’histoire et l’analyse du célébrissime tableau Impression, soleil levant à Marmottan, les artistes au temps des Borgia au musée Maillol, Émile Bernard à l’Orangerie, la collection d’art brut De Stadshof à la Halle Saint Pierre, le photographe Roman Vishniac, et les films de Nira Pereg au Mahj, les grandes correspondances amoureuses au musée des Lettres et Manuscrits, et encore le Japon à Cernuschi, Antonio Tabucchi à la BnF Mitterrand, etc, etc... une bonne poignée d’expositions de haute volée pour fêter l’automne !

Enfin, méfiez-vous. Dans les 15 jours qui viennent, de nombreuses expositions fermeront leurs portes. Regardez les dates avec attention et ne laissez pas s’envoler sans aller voir vos préférées !

Nous attirons aussi votre attention sur les précieuses collections permanentes de quelques-uns des musées parisiens, comme le musée de l’Orangerie, le musée d’Art moderne de la Ville de Paris (gratuit), le musée du Petit Palais (gratuit), le musée Carnavalet (gratuit), le musée de Cluny, celui des Arts-et-Métiers, et le nouvel accrochage des collections permanentes d’art contemporain au Centre Pompidou : "Une histoire".

Regardons avec attention l’important choix immense d’événements culturels que seul Paris (mis à part Londres peut-être) nous propose. Nous vous indiquons les expositions les plus récentes, nos préférées parmi les plus grandes... et celles qui vivent leurs tout derniers jours !

Les 12 nouveautés de la semaine :

- Du 17 septembre 2014 au 20 mars 2015. Le musée de l’Histoire de l’immigration présente ses collections permanentes enrichies et rénovées.

- Du 17 septembre 2014 au 5 janvier 2015. Émile Bernard. La peinture en colère, au musée de l’Orangerie .

Ombrageux, oublié, polémiste, allez voir l’ami talentueux de van Gogh, de Gauguin et de Cézanne.


Émile Bernard. Après-midi à Saint-Briac, 1887, Aargauer Kunsthaus, Aarau. Legs Dr. Max Fretz © Jörg Müller, Aarau

- Du 17 septembre 2014 au 2 février 2015. Niki de Saint Phalle, aux Galeries Nationales du Grand Palais.

Le Grand Palais étant bien petit pour la rétrospective de l’œuvre de Niki de Saint Phalle, gageons que ses créations déborderont un tantinet sur les trottoirs et gazons environnants, et jusqu’au 104 et dans quelques galeries de France...

- Du 17 septembre 2014 au 1er février 2015. La Cabeza, Niki de Saint Phalle, au Centquatre. Un prolongement qui présente la Cabeza ou Tête de Mort (Grande), immense crâne, revêtu de miroirs et de pierres colorées.

- Du 17 septembre 2014 au 15 février 2015. Les Borgia et leur temps : de Léonard de Vinci à Michel-Ange, au musée Maillol - Fondation Dina Vierny.

Des œuvres de leur époque, rarement montrées car de collections privées, sont présentées : Léonard de Vinci, Pinturicchio, Raphaël, Giovanni Bellini, Andrea Mantegna, Titien, Michel-Ange, et Luca Signorelli. Mais qui étaient les Borgia ? Hommes d’État, papes, personnalités hors du commun à la réputation parfois sulfureuse, mais aussi princes éclairés et mécènes des plus grands artistes de la Renaissance...

- Du 17 septembre 2014 au 4 janvier 2015. Sous le vent de l’Art brut 2 : la collection De Stadshof, à la Halle Saint Pierre .

Des pièces de la grande collection De Stadshof, la deuxième dit-on après celle de Dubuffet à Lausanne.

- Du 17 septembre 2014 au 25 janvier 2015. Roman Vishniac. De Berlin à New-York, 1920-1975, au Mahj. Une centaine d’images inédites de ce photographe humaniste témoin du judaïsme est-européen.

- Du 17 septembre 2014 au 25 janvier 2015. Nira Pereg. Abraham Abraham // Sarah Sarah, au Mahj. 2 films de "changements de mains".

Comment le tombeau des Patriarches d’Hébron, lieu religieux, est alternativement juif ou musulman.

- Du 17 septembre 2014 au 15 février 2015. Correspondances amoureuses. "Je n’ai rien à te dire sinon que je t’aime", au musée des Lettres et Manuscrits .

Ovide - Aristide Maillol (illustr.) L’Art d’aimer, Paris-Lausanne, Gonin, 1935 © Coll. privée / Musée des Lettres et Manuscrits. Paris

Quelques lettres pleines de passion ou des écrits romancés pour indiscrètement pénétrer à des moments sensibles et cruciaux les cœurs de Musset, Apollinaire, Cocteau, Géricault, Piaf, Flaubert, Puccini, Guitry, Stendhal... pris dans le grand manège de l’Amour.

- Du 18 septembre 2014 au 18 janvier 2015. Impression, soleil levant. L’histoire vraie du chef-d’œuvre de Monet, au musée Marmottan.

Approfondir la genèse de ce tableau phare et ce qui en fit un tel symbole.


Claude Monet "Impression, soleil levant, 1872, huile sur toile, 50x65cm, musée Marmottan Monet Paris © Christian Baraja

- Du 19 septembre 2014 au 11 janvier 2015. Le Japon au fil des saisons, au musée Cernuschi.

60 peintures sur papier et sur soie pour matérialiser les liens affectifs et profonds qui unissent les Japonais à la Nature.

- Du 21 septembre au 2 novembre 2014. Antonio Tabucchi, le fil de l’écriture, à la Galerie des donateurs, de la BnF, site François-Mitterrand.

Antonio Tabucchi (1943-2012) est l’auteur d’une œuvre majeure : Nocturne indien
(prix Médicis étranger1987), Petites équivoques sans importance, Requiem, Pereira prétend, Tristano meurt. Ses archives et manuscrits, qui viennent d’entrer par don à la BnF, constituent le fil conducteur de l’exposition, et permettent d’approcher l’intimité d’une écriture subtile.

***

Parmi les expositions les plus récentes :

- Du 9 septembre au 21 décembre 2014. William Eggleston. From Black & White to Color, à la Fondation Henri Cartier-Bresson. Une centaine de tirages pour jalonner ce cheminement.

- Du 10 septembre au 2 novembre 2014. René Burri. Dans le mouvement, à la Maison européenne de la photographie. À ne pas rater, bien sûr !

- Du 11 au 21 septembre 2014. La Biennale des Antiquaires et des joailliers internationaux, au Grand Palais. De 11 à 20h, jusqu’à 23h les jeudis. 68 galeries et 14 joailliers. Art moderne, classique, et arts premiers.

- Du 11 septembre 2014 au 15 mars 2015. Dali fait le mur, à l’ Espace Dali . 22 artistes Street Art s’invitent chez Dali, et conversent avec ses œuvres.

- Du 12 septembre 2014 au 19 janvier 2015. Le Pérugin, maître de Raphaël et de la Renaissance, au musée Jacquemart-André.

Le Pérugin (1450-1523), connu pour l’influence qu’il exerça sur le jeune Raphaël, fut avant tout un peintre novateur qui inventa une nouvelle manière de peindre que Raphaël allait propagé à travers l’Europe entière.


Le Pérugin, La Résurrection, 1496-1500, Huile sur bois, 40 x 67 cm, Rouen, Musée des Beaux-Arts © C.Lancien, C.Loisel / Musées de la ville de Rouen

- Du 12 juillet au 2 novembre 2014. La mode en France. Les Années 50, au musée Galliera.

Février 1947 : la 1ère collection Dior bouleverse codes de la mode et de la féminité. Période charnière où la silhouette New Look (jupes amples sous le genou, tailles cintrées, poitrines hautes, épaules arrondies) marquera l’esthétique des années 50. Balenciaga, Fath, Balmain, Givenchy, Cardin, Chanel font de nouveau de Paris la capitale mondiale de la mode.

- Du 19 juin au 13 octobre 2014. Bernard Zehrfuss (1911-1996). La poétique de la structure, à la Cité de l’Architecture.

Architecte majeur des Trente Glorieuses, inscrit dans la lignée du courant rationaliste, Bernard Zehrfuss s’est engagé très tôt dans la modernité (CNIT, Unesco) en adoptant les modes de production les plus novateurs de son temps.

- Du 11 juin 2014 au 1er mars 2015. Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé, au musée Carnavalet.

Avant que ne vienne le temps de l’histoire et de l’analyse, quand, dans la chaleur de l’action et l’excès des passions, Paris exposait sa Libération et explosait ses passions... Des images bien vivantes !

- Du 3 juin 2014 au 8 mars 2015. Culture TV, au Musée des Arts-et-Métiers

Presque 80 ans de TV, innovations technologiques, multiplication des chaînes et programmes, atomisation des publics...

- Du 27 mai au 26 octobre 2014. La Jeune Sculpture. Daniel Dewar et Grégory Gicquel, au musée Rodin .

Le musée Rodin ouvre les jardins de l’hôtel Biron à l’art contemporain avec le duo d’artistes, Daniel Dewar et Grégory Gicquel, lauréats en 2012 du Prix Marcel Duchamp, attribué pour la première fois à un modèle de production à deux. Ils explorent une voie expérimentale entre érudition et amateurisme, relecture de l’histoire de l’art et pratiques artisanales.

Le corpus d’œuvres conçu pour l’exposition est composé d’un ensemble de sculptures en béton de grandes dimensions, coulées et réalisées par les artistes selon les techniques classiques, au cours d’un processus à la fois performatif, ludique et conceptuel.

- Du 8 avril 2014 au 4 janvier 2015. Art robotique : une exposition monumentale. À la Cité des sciences et de l’industrie

Une dizaine d’artistes de renommée internationale créant dans les domaines de l’art et de la robotique, là où, à la croisée des sciences et des technologies, les œuvres deviennent dynamiques, spectaculaires, et nous interpellent.

***

Nos préférées, parmi les grandes...

Les autres vont bientôt se terminer...

- Du 1er mars au 2 novembre 2014 (prolongation). Dries Van Noten, Inspirations au musée des Arts décoratifs.

Un jeune créateur à l’inventivité acérée, puisant dans tant de références, qu’elles soient classiques, modernes, exotiques, transgenres. Il brouille habilement les pistes et devient rapidement, sous nos yeux, déjà un classique. Faisait partie du groupe des Six d’Amsterdam.

- Du 6 mai 2014 au 18 octobre 2015. Tatoueurs, tatoués, au musée du Quai Branly, Mezzanine Ouest.

Une technique mais aussi une histoire esthétique et artistique, des individus, des trajectoires. Des sens cachés ? Un panorama jamais encore dressé. N’avez-vous pas remarqué que dans ces pays en crise, dans les petites villes comme dans les grandes agglomérations, les boutiques de tatoueurs résistent et sont des lieux d’échanges et de vie ?

- Du 2 juillet 2014 à fin décembre 2015. Une histoire. Art, architecture, design des années 1980 à nos jours, au Centre Pompidou, Niveau 4.

Voir le nouvel accrochage des 30 dernières années des collections permanentes du musée : 400 œuvres et objets de plus de 200 artistes, créateurs et architectes. Exposition considérable à ne pas rater...

***

Elles vivent leurs derniers jours...

Robert Mapplethorpe, Michael Reed, 1987, used by permission of the Robert Mapplethorpe Foundation /// Auguste Rodin, L’Homme qui marche, bronze, 1907 © musée Rodin, ph. C. Baraja

- Jusqu’au 21 septembre 2014. Rodin - Mapplethorpe, au musée Rodin.

Dialogue entre l’ancien sculpteur totémique et le photographe américain moderne et sulfureux à travers des nus, qu’ils soient pour l’un comme pour l’autre féminins ou masculins. Le premier poursuit l’utopie inaccessible du mouvement dans ses sculptures, quand l’autre obtient une matérialité et une épaisseur classiques dans ses clichés... Une rencontre entre ces deux œuvres a pourtant bien lieu, de toute évidence.

- Jusqu’au 21 septembre 2014. Óscar Muñoz. Photographies, au musée du Jeu de Paume.

Óscar Muñoz, Cortinas de Baño, 1985-1989, pigment sur plastique, crochets, tube métallique. Collection Banco de la República

L’un des très grands artistes colombiens contemporains suscitant l’attention de la scène internationale. Son œuvre met l’image en relation avec la mémoire, la perte de la vie et sa précarité. Muñoz utilise aussi bien la photographie, la gravure, le dessin, l’installation, la vidéo et la sculpture, défiant de cette manière toute catégorisation systématique.

Óscar associe la dissolution de l’image, son altération ou sa décomposition, avec la fragilité de la mémoire et l’impossibilité de fixer le temps. Ses images éphémères, en disparaissant, invitent le spectateur à une expérience à la fois sensuelle et rationnelle.

- Jusqu’au 21 septembre 2014. Mémoires vives, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain.

Une exposition "manège" de la collection constituée par la Fondation au fil de 30 années de projets, de rencontres avec les artistes et... d’expositions. Une habile façon de mettre en valeur chaque mois différentes pièces. Un monument de diversité et de talents. Une exposition d’expositions en quelque sorte. Formidable.

- Jusqu’au 21 septembre 2014. Kati Horna, au musée du Jeu de Paume.

Kati Horna (Budapest, 1912 - Mexico, 2000), Hongroise, mais photographe devenue mexicaine d’adoption.

Kati Horna, Carnaval de Huejotzingo, 1941, épreuve gélatino-argentique, 19,5 x 21,5 cm © Archivo Kati Horna

Cosmopolite et avant-gardiste, elle est surtout connue pour son album sur la guerre civile espagnole, réalisé à la demande du gouvernement républicain espagnol, entre 1937 et 1939, et pour son amitié avec Capa. Son travail est assez proche des principes de la photographie surréaliste, et sa pratique sensible de la chronique et du photo-reportage est émouvante. Première grande rétrospective pour découvrir près de 200 photographies et de nombreux documents inédits (Budapest, Berlin, Paris, l’Espagne et le Mexique).

- Jusqu’au 22 septembre 2014. Martial Raysse. Rétrospective 1960-2014, au Centre Pompidou .

Martial Raysse, Made in Japan. La Grande Odalisque, 1964. Musée national d’Art moderne Centre-Georges Pompidou, Paris © RMN

Peintures, sculptures, films et dessins de l’artiste plasticien Martial Raysse. Une rétrospective de quelque 200 œuvres qui permettent de (re)visiter les différentes périodes artistiques de sa trajectoire, en commençant par sa période pop, influencé qu’il fut par le pop art américain lors de son séjour Outre-Atlantique, quand il réalisait des portraits de femmes parfois rehaussés de néons éclairants, intégrés aux tableaux, ou de films. Toutes les étapes... jusqu’aux derniers panneaux de très grands formats, tous achetés par le collectionneur Pinault.

Martial Raysse vient de voir l’ensemble de son œuvre récompensé par l’équivalent d’un Nobel de la peinture, le "Præmium Imperiale". À voir.

- Jusqu’au 22 septembre 2014. Man Ray, Picabia et la revue "Littérature", au Centre Pompidou, Niveau 4.

Petite exposition montrant 26 projets de couvertures conçus par Picabia pour la revue Littérature au début des années 1920, entre la fin du mouvement Dada et les premiers vagissements du surréalisme.

- Jusqu’au 27 septembre 2014. Août 1944. Le combat pour la liberté, à l’Hôtel de Ville .

Exposition gratuite sur les combats pour la Libération de Paris, dont c’est le 70e anniversaire !

- Jusqu’au 28 septembre 2014. Plages à Paris selon Daumier, à la Maison de Balzac.

40 gravures originales de Daumier, issues du fonds graphique du musée, évoquent avec humour la place occupée par ce fleuve dans les loisirs des Franciliens.

- Jusqu’au 28 septembre 2014. Tiki Pop, au musée du Quai Branly, Mezzanine Est.

Ou quand l’Amérique se forgeait une utopique imagerie fantasmée des mers du Sud… L’ailleurs indispensable pour compenser une vie par trop matérialiste. Un rêve teinté de colonialisme pour dépasser les petites joies de l’électroménager, des voitures spacieuses et de la vie pavillonnaire.

La Danse. 1868 Modèle plâtre original. Paris, musée dOrsay. Acquis d’Amélie Carpeaux, 1889.

- Jusqu’au 30 septembre 2014. Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875), un sculpteur pour l’Empire au musée d’Orsay.

Ce sculpteur n’avait qu’une seule ambition : faire plus vrai que la vie. Et il était capable de faire sourire si tendrement une statue, ou d’insuffler tant de joie et l’enthousiasme aux personnages de son groupe monumental de la Danse au Palais Garnier ! Et d’allumer ainsi tant de passion, et de violente polémique pour son impudeur... que cela mérite le déplacement pour profiter de cette grande exposition merveilleusement bien placée au fond de la prestigieuse allée centrale d’Orsay !

- Jusqu’au 5 octobre 2014. Les Gobelins au siècle des Lumières. Un âge d’Or de la manufacture royale. Et Carte blanche à Pierre et Gilles à la Galerie des Gobelins. À la Galerie des Gobelins .

Pour le lieu, le souffle et les dimensions. Une surprise !

- Jusqu’au 5 octobre 2014. Rwanda 1994 : le génocide des Tutsi, au Mémorial de la Shoah .

Le dernier génocide du XXe siècle. Près d’un million de morts en près de 3 mois... Se souvenir. Tenter de comprendre.

***

Et n’oubliez pas les collections permanentes...

Musée de l’Orangerie : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes.


© Musee d’Orsay – Sophie Boegly

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes. Gratuit.

Musée du Petit Palais : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes. Gratuit.


Gustave Courbet, Le Sommeil (1866) © Petit Palais / Roger-Viollet

Musée des Arts et Métiers : Guide des plus belles pièces des collections permanentes


Photo et photographisme © Roby. Avec l’aimable permission du Musée des Arts et Métiers, Paris.

Musée de Cluny : Guide des plus belles œuvres et pièces des collections permanentes

Musée Carnavalet : Guide des plus belles œuvres des collections permanentes. Gratuit.

Centre Pompidou : Une histoire. Art, architecture, design des années 1980 à nos jours. Le nouvel accrochage des collections permanentes du musée : 400 œuvres et objets de plus de 200 artistes, créateurs et architectes.
Jusqu’à fin décembre 2015, au Niveau 4.

***

De toutes les capitales du monde, Paris reste celle dont la vie culturelle est la plus bouillonnante et multiple : davantage de films, d’expositions, de musées, de galeries, et dans des gammes plus larges. Londres, Berlin, Rome, Madrid, New York et Tokyo font pourtant leur possible… tandis que Shanghai, Pékin, Singapour, et maintenant Doha, montent progressivement en puissance, et que les villes suisses, plus proches de nous, jouissent toujours de la présence de grandes fondations... et d’une tranquillité réputée.

***

Vous retrouverez dans l’article 2014 à Paris : les grandes expositions de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Calendrier 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous avons établi notre sélection, avec PARIS 2014 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Nous vous proposons aussi une sélection d’expositions et de festivals dans les villes françaises suivantes :

- Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et bien sûr pour Paris :

- Les Grandes Expositions 2015 à Paris de A à Z
- Calendrier 2015 des grandes expositions à Paris
peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

Et juste quelques expositions 2014 pour Bruxelles et Londres, Genève, Bâle, Amsterdam...

André Balbo

sources : musées, musées, musées

En images

Voir aussi : Luxe à Paris ...


Voir aussi : Femmes ...


Voir aussi : BD ...


Voir aussi : Mode ...


Voir aussi : Peinture ...


Voir aussi : Expositions ...


Voir aussi : Dessin ...


Voir aussi : Chine ...


Voir aussi : musées ...


Voir aussi : Le monde politique ...


Voir aussi : le monde de l’art ...


Voir aussi : Juifs ...


Voir aussi : bande dessinée ...


Voir aussi : galeries ...


Voir aussi : XIXe siècle ...


Voir aussi : galeries d’art ...


Voir aussi : Hollande ...


Voir aussi : XXe siècle ...


Voir aussi : Japon ...


Voir aussi : XVIIe siècle ...


Voir aussi : underground ...


Voir aussi : USA ...


Voir aussi : Religions ...


Voir aussi : films ...


16 commentaires

    0 | 10

  • LA SEMAINE des expositions. Que faire à Paris du 24 février au 2 mars 2014 ?
    25 février 16:07, par Galerie Lehalle, 3 rue Augereau 75007 Paris

    ENCORE QUELQUES JOURS !
    jusqu’au 28 février l’exposition de sculptures et gravures de 10 artistes slovaques
    BRATISLAVA-PARIS
    avec le soutien du ministère de la culture de Slovaquie
    et la collaboration du CNFAP dans le cadre de son programme"dialogues"

    JPEG - 2.4 ko

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 20 au 26 janvier 2014 ?
    20 janvier 19:51, par N.MORA

    je suggère la magnifique exposition à voir au Musée Cognac Jay rue Elzevir à Paris 3è
    concernant de remarquables EVENTAILS de l’époque de Louis XVI à voir sans faute.
    J’ai vu l’exposition 3 fois, j’en suis encore tout ébloui.

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 4 au 10 novembre 2013 ?
    5 novembre 2013 15:27, par caron

    j’aimerais aller au musée Maillol, mais il semblerait qu’il est interdit de faire des photos est-ce vraie et pourquoi ,

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 14 au 20 octobre 2013 ?
    21 octobre 2013 21:49, par du bellay

    j’ai cru comprendre que l’exposition Kahlo -Rivera propose une entree gratuite a partir de 16H45 pouvez vous me confirmer ? cela peut réconforter les personnes qui aujourd’hui ont fait plus de trois heures de queue merci

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 16 au 22 septembre 2013 ?
    16 septembre 2013 17:43, par du bellay

    Bonjour je suis étonnée que vous n’annonciez pas pour les prochaines grandes expositions Frida Kahlo et Diego Rivera au Musée de l’Orangerie Les rv visites groupes ont été très difficiles a obtenir !! ce qui signifie que cela va attirer beaucoup de curieux

    Répondre

    • Réponse : 16 septembre 2013 18:12, par André Balbo

      Bonjour et merci pour votre remarque.

      L’exposition Kahlo / Riviera ne commencera que le 9 octobre 2013, mais je vous comprends d’autant mieux que j’éprouve comme vous la même impatience à pouvoir voir enfin bientôt ensemble certaines de leurs œuvres.

      Et si cette exposition ne figure pas encore dans la SEMAINE, elle est en bonne place dans le CALENDRIER et LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z. Je la mettrai dès la semaine prochaine. Promis !

      Merci encore de votre vigilance.

    • Réponse : 17 septembre 2013 08:17, par André Balbo

      Et j’ajouterais même qu’un article d’annonce spécifique existe déjà sur notre site. Ce qui, tout à fait entre nous, n’est franchement pas si mal !

      Bonne journée !

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 20 au 26 mai 2013 ?
    21 mai 2013 18:20, par Al

    L’exposition Ange du Bizarre au musée d’Orsay est prolongée jusqu’au 20 juin il me semble. J’y ai été elle est excellente. Ils en parlent dans le dernier "ce soir ou jamais" à la fin avec la commissaire de l’exposition.

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 4 au 10 mars 2013 ?
    5 mars 2013 11:06, par lisippe

    Le musée d’Ennery n’est PAS accessible gratuitement. Il faut payer 6,50€

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 4 au 10 mars 2013 ?
    5 mars 2013 10:05, par André Balbo

    Le musée de la Vie romantique n’est pas mentionné dans cet article mais il est en revanche précisé dans l’article qui lui est consacré que ce musée est partiellement fermé pour travaux et cela jusqu’au mois de juin 2013. Lieu charmant, vous aviez pleinement raison de vouloir vous y rendre...

    Signalons au passage que son directeur, Daniel Marchesseau, est le commissaire de l’exposition rare et passionnante, actuellement au musée Marmottan-Monet, sur la femme-peintre Marie Laurencin.

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions et des musées. Que faire à Paris du 4 au 10 mars 2013 ?
    4 mars 2013 18:47, par vguilou

    Le dimanche 3 mars 2013, je suis allée au musée de la vie romantique, qui était fermé pour travaux !!!
    Pourquoi n’étais-ce pas indiqué sur Internet ???
    C’est la moindre des choses de mettre à jour les infos sur internet
    merci pour votre réponse

    Répondre

  • LA SEMAINE des expositions, et des musées. Que faire à Paris du 19 au 25 novembre 2012 ?
    19 novembre 2012 20:57, par eva braun

    Ma semaine à Paris !! Bravo et merci.

    Répondre

  • 0 | 10

Publiez votre avis, commentaire ou question


  • Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...
Vous pouvez publier une image ou un document - AVERTISSEMENT : Chaque internaute diffusant une photographie sur cette page s'engage à ce qu'il en soit le propriétaire des droits. Vous acceptez par ailleurs que votre image soit diffusée sur Evous.fr.
Qui êtes-vous ?

Dernière modification : jeudi 18 septembre 2014, par André Balbo, photographe -
ENCORE QUELQUES JOURS ! jusqu’au 28 février l’exposition de sculptures et gravures de 10 artistes slovaques (...)
je suggère la magnifique exposition à voir au Musée Cognac Jay rue Elzevir à Paris 3è concernant de remarquables EVENTAILS de l’époque de (...)
j’aimerais aller au musée Maillol, mais il semblerait qu’il est interdit de faire des photos est-ce vraie et pourquoi (...)
Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement notre lettre d'information sur Paris.