Jardin

Plantes dépolluantes : Palmier Rhapis.


L’ammoniac dans la peau !

Les plantes n’ont pas peur de s’attaquer à des composés chimiques dont nous ne savons pas nous défendre.
- On mesure en microgramme le taux d’absorption d’une plante dans un milieu donné.
- En cela, elles sont de précieuses alliées.

Le palmier Rhapis est un palmier d’appartement répandu. Il n’en reste pas moins un dépollueur efficace contre l’ammoniac.
- Il s’intéresse aussi au xylène et au formaldehyde, mais dans de moindres proportions.
- Il est très résistant et accepte des températures allant de 7 à 25°C
- Il signale sa bonne santé par le beau vert sombre de ses feuilles.

Il aime la lumière tamisée mais vive et apprécie d’être sorti en été.
- Comme le lierre, l’excès d’eau fait sécher les feuilles.
- Il a quand même besoin d’arrosages réguliers en période de croissance.
- Il est sujet aux cochenilles.


Pour être informé de nos dernières actualités inscrivez-vous gratuitement à la newsletter "Jardin".



jeudi 2 avril 2009
 
 
Participez
 
 
 
 
 
 
 
Recherche personnalisée