evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Ile-de-France > Vie politique > Autolib’ en Ile-de-France, pour ou contre ?

Autolib’ en Ile-de-France, pour ou contre ?

Dernière mise à jour : vendredi 6 octobre 2017, par Benoît

A une semaine du lancement de l’Autolib’, le 5 décembre, y compris dans plusieurs villes de la périphérie, certaines voix se font entendre à contre-courant. Surprise : aujourd’hui, ces voix dissonantes ne viennent pas de l’UMP mais de communistes ou même d’écologistes. Sans compter les taxis et les loueurs de voiture, toujours en rogne. La logique voudrait pourtant que le consensus soit désormais de mise, 45 communes franciliennes ayant choisi d’accueillir des stations Autolib’. Et vous, qu’en pensez-vous ?

CONTRE

Gérard Lambert, adjoint au maire de Champigny (Val-de-Marne), élu communiste, en charge des transports. "Le coût pour sa mise en place représente un investissement lourd, ce n’est pas en adéquation avec les besoins de la population (...) ce n’est pas prioritaire dans notre budget." (AFP, 19 novembre 2011)

Franklin Robine, porte-parole du syndicat de défense des conducteurs de taxis. "Hier les vélos, maintenant les voitures, ça va prendre beaucoup de places aux taxis et ça me dérange. Le préjudice est bien réel." (AFP, 19 novembre 2011)

POUR

Sébastien Pietrasanta, maire d’Asnières et conseiller régional d’Ile-de-France. "Je suis convaincu qu’Autolib’ va rencontrer un grand succès au vu de ses nombreux avantages : il permet à ceux qui n’ont pas de voiture d’en disposer lorsqu’ils en ont besoin. Il réduit les problèmes de parking, puisqu’il suffit de ramener Autolib’ dans une de ses stations. Mais surtout, si le concept s’étend, il dépolluera nos villes et contribuera au respect de l’environnement puisque ces voitures sont électriques. Sans compter les diminutions de coûts liés aux utilisations de véhicules ni les emplois que ce service permettra de créer. En plus, le prix est assez raisonnable comparé aux dépenses fréquentes que l’on doit faire lorsqu’on possède une voiture : comptez 12€ par mois d’abonnement, plus 5€ pour la première demi-heure de location." (Sur son blog, le 3 novembre 2011)

La Bluecar, future Autolib'.Vincent Bolloré, P-DG du groupe éponyme fournissant la Bluecar. "Je suis convaincu que les riverains vont plébisciter ce système qui permettra aux villes d’entendre le bruit des oiseaux et de ne pas avoir d’odeur." (Zegreenweb.com, 24 novembre 2011)

A CONVAINCRE…

Fabienne Vansteenkiste, adjointe de Dominique Voynet en charge de l’espace et du déplacement à la mairie de Montreuil (Seine-Saint-Denis). "Si c’est vraiment quelque chose qui va éviter l’usage du véhicule domicile-travail, on va regarder ce que ça donne", mais "on n’y croit pas trop, on pense que c’est une véritable usine à gaz, le nombre de voitures qui stationnent sur la voirie va exploser." (AFP, 19 novembre 2011)

Ces points de vue vous font réagir ? Vous souhaitez participer au débat ? Contribuez !

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.