.evous
> >

Beat Assailant en concert en France

Après le réussi Rhyme Space Continuum (2009) qui mixait arrangements seventies et production moderne, le rappeur Beat Assailant était de retour en mai 2012 avec son quatrième album B, sur lequel il bousculait son répertoire et revisitait, de manière singulière, la culture hip-hop dans sa forme la plus originelle. “En 2004, lorsque j’ai débarqué avec mes dix musiciens sur scène et mon son jazzy, on m’a fait comprendre que cela ne marcherait jamais. Huit ans plus tard, bien des groupes ont adopté cette formule, et c’est moi désormais qui trouve que cela tourne en rond.” Beat Assailant revenait là à l’essence même du genre : un beat, un sample et un micro.

Le 26 mai 2014, le rappeur désormais installé à Paris publie City Never Sleeps, son cinquième opus. Son hip-hop teinté de jazz, soul et funk lui a permis de se faire un nom sur la scène hip-hop française mais aussi de collaborer avec certains artistes hexagonaux tels que Oxmo Puccino ou Ben l’Oncle Soul. Sur City Never Sleeps, il s’est associé avec le producteur Nicolas Gueguen.
Un hip-hop avant-gardiste à découvrir en live très prochainement. Le 15 mai 2012, Beat Assailant était en concert à la Cigale.

Achetez ici l’album City Never Sleeps de Beat Assailant


Originaire de Miami, Beat Assailant est un rappeur américain très actif dans le milieu underground de la musique Hip-Hop. Lors d’un voyage touristique à Paris, il tombe amoureux de l’ambiance et de la culture musicale de la capitale française. Il décide alors de s’y installer. En 2001, il croise le chemin de Maxime Lebidois, producteur, compositeur et guitariste. Les deux musiciens commencent à travailler sur un premier album, Hard Twelve. Ce dernier mélange un son purement hip-hop avec du jazz et de l’electro, sans oublier de fortes tendances africaines et brésiliennes. C’est à cette époque que Thibault Renard (trompette) et Nicolas Gueguen (claviers) se joignent à l’histoire, permettant ainsi de considérablement développer les compositions.

La suite verra deux tournées successives en 2006 et 2007, et Beat Assailant aura l’opportunité de jouer de nombreuses scènes. C’est ainsi que le deuxième album, Imperial Pressure va naître, conçu par et pour la route, testé sur le public, entre 2006 et 2008, et commercialisé en février 2008. Disponible le 5 octobre 2009, Rhyme Space Continuum est le troisième album du rappeur. Il y passe au shaker les inspirations des deux premiers opus et mixe un son seventies façon Motown, un hip-hop avant-gardiste à une production estampillée 2009 lorgnant vers un son electro-rock.

Pour découvrir l’agenda 2014 des concerts à Paris, cliquez ici ! Pour les albums les plus attendus de 2014, cliquez là !
Et pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !