evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Ile-de-France > Sorties en Ile-de-France > Blues sur Seine : plus de 50 concerts dans les Yvelines !

Blues sur Seine : plus de 50 concerts dans les Yvelines !

lundi 27 novembre 2017, par Benoît

Le festival Blues sur Seine accueille une large palette d’artistes à la renommée mondiale ou hexagonale pour sa 14ème édition, du 9 au 24 novembre. Rendez-vous dans de multiples lieux du Val-de-Seine.

Chaque automne depuis 13 ans, la Seine prend des airs de Mississippi. Le Centre d’action culturelle George Brassens de Mantes-la-Jolie, à l’origine du projet Blues sur Seine, a fait des émules. En 2012, 90 lieux associés, dispatchés sur une vingtaine de communes du Val-de-Seine, accueillent concerts, rencontres, spectacles jeune public, expositions, conférences… La richesse de ce festival tient justement dans la multiplicité de ces lieux. Du 9 au 24 novembre, les amateurs de blues profitent des envolées musicales afro-américaines dans des églises, des salles polyvalentes, des théâtres, des maisons de voisinage, des bars, des centres culturels, des centres de loisirs, une médiathèque… sans oublier l’incontournable Centre d’action culturelle George Brassens de Mantes-la-Jolie ! Résultat : pendant 2 semaines, c’est tout le Val-de-Seine qui respire le Blues.

Amadou et Mariam © Benoit PeverelliLa programmation 2012 ? Cap vers l’Afrique pour mettre en valeur les racines du blues. Les têtes d’affiche sont donc logiquement les stars maliennes Tinariwen ainsi que les inévitables Amadou et Mariam (photo). Le reste de la programmation est fidèle aux habituelles recettes : une pincée de blues électrique avec Roland Tchakounté, une belle dose de rythmiques groove avec les Américaines Lucky Petersen et Fred Wesley, sans oublier quelques grands noms (Otis Taylor, Shemekia Copeland...).

Candye Kane / DRLe festival se pare aussi d’une mission sociale et éducative. Des artistes tels que Candye Kane, Reuno de Lofofora ou Deitra Farr investissent des lieux aussi variés que les collèges et lycées, un centre de rééducation, une maison de retraite. D’autres actions culturelles tiennent aussi place dans un foyer de sans domicile fixe ou dans un centre pénitencier. Même les écoles primaires adoptent l’esprit blues : les jeunes élèves profitent de la venue de stars dans la région pour s’initier à l’harmonica et au chant. À noter aussi, l’ouverture cette année d’un lieu éphémère : Le Magic Mirrors dans le square Brieussel Bourgeaois de Mantes-la-Jolie. Ce chapiteau accueille des concerts, une conférence et des ateliers slam.

Pour se rendre compte de l’énergie blues qui transporte tous ces artistes, le mieux est encore de les écouter. Voici un "medley" en vidéo :

INFORMATIONS PRATIQUES

Retrouvez la programmation détaillée par ici. Et retrouvez ci-dessous le plan des villes accueillant des concerts.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.