evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Sortir à Paris > Expositions à Paris > CALENDRIER 2018 des grandes expositions à Paris

CALENDRIER 2018 des grandes expositions à Paris

jeudi 13 juillet 2017, par André Balbo

Les programmes commencent à être livrés par les établissements et musées, même si certaines dates, ou certains sujets restent à préciser.

Merci de votre indulgence... et de vos enrichissements, que nous espérons nombreux, quand vous avez cette sensation, enivrante, j’en conviens, d’avoir une information que nous n’aurions nous-mêmes pas encore...

Profitez au mieux de ces informations. En 2017, notre Calendrier des grandes expositions de Paris, qui fait chaque année de plus en plus référence, a reçu quelque 350 000 visites...


Accès rapide : Expositions commencées en 2017 - Expositions commençant en 2018 : Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre


À la suite des expositions de Paris commencées en 2017 et se prolongeant en 2018, voici les premières nouveautés de 2018 ! Si leur totalité n’est pas encore annoncée, informations, confirmations, et précisions viendront en leur temps, et nécessiteront d’inévitables mises à jour... Voilà sculpté jour après jour le programme 2018 des expositions de Paris. Si vous disposez d’informations complémentaires que nous n’aurions pas, n’hésitez pas bien sûr à nous les transmettre.

Vous avez, dans cet article, les expositions 2018 annoncées, classées date à date, en calendrier, comme nous l’avions fait en 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, ou 2012... et nous vous les présentons aussi par ordre alphabétique (Paris 2018. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z), comme nous l’avions fait aussi en 2017,)2016, 2015, 2014, 2013, et en 2012, pour vous permettre à la fois d’y retrouver plus facilement vos domaines de prédilection et vos préférences, mais aussi pour vous tenter sur d’autres sujets, vous faire découvrir d’autres talents, de nouvelles émotions.

Nouveauté ! Vous pouvez aussi consulter maintenant plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Nous vous indiquons également chaque semaine les nouveautés, les expositions qui ferment bientôt leurs portes, et.... nos préférences : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Lire aussi le 1er DIMANCHE DU MOIS, pour profiter au mieux de cette journée mensuelle de gratuité, et d’accès libre aux collections permanentes.

***

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous établirons peut-être, au fur et à mesure de leur publication, pour 2018, la sélection des meilleurs catalogues d’expositions de Paris, comme nous l’avions fait pour 2017, 2016, (2015, 2014, 2013, et 2012).

Voir aussi : www.laffairedescatalogues.org.

***


**Expositions commencées en 2017 et se prolongeant en 2018**

* Du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018. Christian Dior, couturier du rêve, au musée des Arts décoratifs.

La rétrospective-événement sur un grand couturier qui fut galeriste. 300 modèles présentés, dans un dialogue avec de grands moments de l’histoire de l’art.

* Du 4 avril 2017 au 7 janvier 2018. Terra Data. Nos vies à l’ère du numérique, à la Cité des sciences et de l’industrie.

© Simon Belcher- Age fotostock

* Du 7 octobre 2017 au 7 janvier 2018. Mariano Fortuny, au musée Galliera.

Une rétrospective, à travers une centaine de pièces issues du fonds Galliera et du Museo del Traje à Madrid. Diversité d’inspirations (Grèce antique, Moyen-Âge, Renaissance) et talents d’inventeur (la robe "Delphos", en soie unie si finement plissée, se range en boule et retrouve toute sa fluidité une fois dépliée).

Fortuny magnifie chaque coupe de tissu en une pièce unique aux subtils jeux de lumière. Parmi les robes (que portèrent la comtesse Greffulhe et sa fille Elaine, Eleonora Duse, Isadora Duncan), ses savantes impressions à base de poudres métalliques sur velours de soie rendent hommage aux influences byzantines, japonaises, persanes et sont autant d’interprétations de sa collection particulière de textiles et de brocards anciens célébrée par Marcel Proust.

* Du 10 octobre 2017 au 7 janvier 2018. Tahar Ben Jelloun, à l’ Institut du monde arabe.

* Du 21 octobre 2017 au 7 janvier 2018. Voyage d’hiver, au Château de Versailles .

Les jardins de Versailles s’ouvrent chaque année à un artiste contemporain. Après Jeff Koons, Joana Vasconcelos, Anish Kapoor… ce sont 12 artistes, chacun intervenant dans un bosquet sur le thème de la promenade, de la métamorphose de la nature au passage de l’automne à l’hiver, métaphore de notre propre métamorphose.

* Du 18 octobre 2017 au 8 janvier 2018. Nalini Malani, au Centre Pompidou, Galerie du Musée et Galerie d’art graphique, Niveau 4.

* Du 20 septembre 2017 au 8 janvier 2018. Le Verre, un Moyen Age inventif, au Musée de Cluny, musée national du Moyen Âge.

* Du 13 juin 2017 au 14 janvier 2018. Valerian et Laureline, en mission pour la Cité, à la Cité des sciences et de l’industrie.

Paul Cézanne, Le Nègre Scipion, 1866-1868, Huile sur toile, 107 x 83 cm. São Paulo, Museu de Arte de São Paulo. Assis Chateaubriand. Don Henryk Spitzman-Jordan, Drault Ernanny de Mello e Silva, Pedro Luiz Correia e Castro et Rui de Almeida, 1950 – © João Musa

* Du 14 septembre 2017 au 14 janvier 2018. Monet collectionneur, au musée Marmottan.

Une passion secrète couvrant des œuvres de Delacroix, Corot, Boudin, Jongkind, Manet, Renoir, Caillebotte, Cézanne, Morisot, Pissarro, Rodin et Signac.

* Du 26 septembre 2017 au 14 janvier 2018. Chrétien d’Orient, 2000 ans d’histoire, à l’ Institut du monde arabe.

* Du 18 octobre 2017 au 15 janvier 2018. François 1er et l’art des Pays-Bas, au musée du Louvre. Hall Napoléon Bas.

Le Portrait de François Ier, roi de France (1494-1547). Détail. Musée du Louvre

* Du 4 octobre 2017 au 15 janvier 2018. Rubens, portraits princiers, au musée du Luxembourg.

Portrait équestre du duc de Lerme huile sur toile, 290,5 × 207,5 cm, 1603, Musée du Prado (Madrid)
Pierre Paul Rubens (1577-1640) est un peintre baroque flamand, qui, à la tête d’un important atelier, produisit une œuvre considérable : grands projets religieux, peintures mythologiques, historiques.

Il fit des portraits de princes, ceux-ci appréciant sa compagnie, pour son érudition et le charme de sa conversation. Eut-il un rôle de diplomate ? D’espion ?

Autour des portraits de Charles Quint, Louis XIII ou Marie de Médicis réalisés par Rubens et par quelques-uns de ses célèbres contemporains (Pourbus, Champaigne, Velázquez, Van Dyck...), l’exposition laisse entrevoir certaines des intrigues diplomatiques du XVIIe siècle.

* Du 17 octobre 2017 au 21 janvier 2018. Albert Renger-Patzsch. Les choses, au musée du Jeu de Paume.

Ce photographe allemand (1897-1966) serait l’une des plus influentes figures de l’histoire de la photographie du XXe siècle. Son œuvre nous invite à réfléchir sur le nature de la photographie et sur son potentiel artistique et spéculatif dans les problématiques actuelles de l’art.

* Du 22 septembre 2017 au 21 janvier 2018. Pop Art, au musée Maillol.

Une sélection d’une soixantaine d’œuvres essentielles du Pop Art, trésors du Whitney Museum : Robert Rauschenberg, Jasper Johns, Claes Oldenburg, Tom Wesselmann, James Rosenquist, Alex Katz, Andy Warhol, bien sûr, sans qui... et des peintures de Jim Dine et de Roy Lichtenstein.

* Du 17 octobre 2017 au 21 janvier 2018. Ali Kazma. Souterrain, au musée du Jeu de Paume.

Partout dans le monde, cet artiste turc filme et photographie les situations, les lieux, et les structures qui montrent la capacité de l’homme à transformer le monde. Avec des questions fondamentales sur l’activité humaine dans les domaines économique, industriel, scientifique, médical, social et artistique.

* Du 20 octobre 2017 au 21 janvier 2018. La Collection Marin Karmitz, étranger résident, à la Maison rouge.

Une autre collection privée.

* Du 15 septembre 2017 au 22 janvier 2018. Impressionnistes de la Collection Ordrupgaard, Cézanne, Sisley, Monet, Gauguin, Renoir, au musée Jacquemart-André.

Paul Cézanne (1839-1906), Baigneuses, vers 1895, huile sur toile, 47 x 77 cm © Ordrupgaard, Copenhague / Photo Anders Sune Berg

Pour la première fois à Paris, une des plus importantes collections d’art français des XIXe et XXe siècles.

* Du 18 octobre 2017 au 22 janvier 2018. Images birmanes. Trésors photographiques du Mnaag, au musée Guimet. Dans la bibliothèque historique du 2e étage.

* Du 11 octobre 2017 au 22 janvier 2018. Gauguin, l’alchimiste, au Grand Palais.

Paul Gauguin (1848-1903), peintre postimpressionniste, est considéré comme le chef de file de l’École de Pont-Aven, l’inspirateur des nabis, et l’un des artistes français majeurs du XIXe siècle.

Cette exposition retrace son étonnante carrière et ses explorations des arts les plus divers : peinture, dessin, gravure, sculpture, céramique, etc.

Les chefs-d’œuvre réunis mettent en avant le travail de Gauguin sur la matière et son processus de création, une œuvre peuplée de répétition de motifs et de thèmes récurrents.

* Du 24 octobre 2017 au 27 janvier 2018. Picasso 1947. Un don majeur au Musée national d’Art Moderne, au musée Picasso.

L’Aubade. Pablo Picasso, 4 Mai 1942. Paris, Centre Pompidou – Musée national d’art moderne – Centre de création industrielle. Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais © Succession Picasso

Présentation des 10 œuvres iconiques offertes par Pablo Picasso au Musée national d’art moderne pour son inauguration en 1947. Des chefs-d’œuvre dont Atelier de la modiste (1926), La Muse (1935) ou L’Aubade (1942). Les œuvres sont accompagnées des archives et documents qui racontent leur création, leur acquisition et leur première exposition.

* Du 3 octobre 2017 au 28 janvier 2018. Gabon, au au musée du Quai Branly.


* Du 20 octobre 2017 au 28 janvier 2018. Women House, à la Monnaie de Paris.

40 artistes femmes, entre genre et domicile.

* Du 11 octobre 2016 au 28 janvier 2018. Dans la peau d’un soldat. De la Rome antique à nos jours, au musée de l’Armée.

* Du 13 octobre 2017 au 28 janvier 2018. Barbara, au Philharmonie.

André Derain. L’Estaque route tournante, 1906. Huile sur toile, 129,5 × 195 cm, Museum of Fine Arts, Houston.

* Du 4 octobre 2017 au 29 janvier 2018. André Derain, 1904-1914, la décennie radicale, au Centre Pompidou, Galerie 2, Niveau 6.

Souvent moteur, théoricien et intellectuel dans l’éclosion du fauvisme, du cubisme et d’un retour précoce au réalisme, l’œuvre d’avant-guerre d’André Derain fascine par sa très grande inventivité, sa richesse, sa radicalité et son audace.

* Du 21 septembre 2017 au 29 janvier 2018. Irving Penn, au Grand Palais.

Le photographe américain Irving Penn (1917-2009) s’est rendu essentiellement célèbre pour ses photos de mode, de beauté, mais également pour ses natures mortes et ses portraits.

Élégante simplicité et rigueur remarquable de son travail, du studio jusqu’au tirage auquel il accordait un soin méticuleux. Fidèle à la photographie de studio, il parvenait à créer, pour chaque portrait à réaliser, une véritable intimité avec son modèle.

En partenariat avec le Metropolitan Museum de New York, le Grand Palais célèbre ses portraits de personnalités majeures : Pablo Picasso, Yves Saint Laurent, Audrey Hepburn, Alfred Hitchcock...

* Du 18 octobre 2017 au 29 janvier 2018. Dessiner en plein air. Variations du dessin sur nature dans la première moitié du XIXe siècle, au musée du Louvre. Rotonde Sully.

Quand le dessin sur nature se définit progressivement comme une œuvre en soi, une œuvre achevée ayant sa propre justification, sa propre finalité.

* D’octobre 2017 à janvier 2018. La Figure du fou, au musée du Louvre. Hall Napoléon Haut.

* Du 20 octobre 2017 au 4 février 2018. Paysages français, une aventure photographique (1984-2017), à la BnF, site Mitterrand.


* Du 10 octobre 2017 au 11 février 2018. Picasso 1932. Année érotique, au musée Picasso.

Présentation de chefs-d’œuvre essentiels dans la carrière de Picasso comme Le Rêve et de nombreux documents d’archives.

L’exposition invite le visiteur à suivre au quotidien, par un parcours rigoureusement chronologique, la production d’une année particulièrement riche. Comme si, selon l’artiste, « l’œuvre que l’on fait est une façon de tenir son journal ».

* Du 14 novembre 2017 au 14 février 2018. Le Pérou avant les Incas, au musée du Quai Branly.

L’une des découvertes archéologiques de ces dernières années est la révélation de l’existence d’une civilisation antérieure aux Incas. Cette exposition retrace pas à pas la vie de cette civilisation. Les archéologues ont ainsi exhumés des temples et palais, places chargées de la symbolique du pouvoir ; mais également des tombes qui reflétaient les différents niveaux des strates de la société de l’époque.

La femme occupait également une place primordiale dans l’exercice du pouvoir de ces sociétés pré-Incas.

* Du 17 octobre 2017 au 19 février 2018. DADA et l’art africain, au musée de l’Orangerie.

* Du 28 novembre 2017 au 25 février 2018. Degas Danse Dessin. Un hommage à Degas avec Paul Valéry, au musée d’Orsay.

Edgar Degas (1834-1917) Danseuses montant un escalier. Entre 1886 et 1890. Huile sur toile. H. 39 ; L. 89,5 cm. Paris, musée d’Orsay. Legs du comte Isaac de Camondo, 1911 © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Stéphane Maréchalle

L’amitié de plus de 20 ans de Degas et de Valéry donna lieu au texte Degas Danse Dessin, publié aux éditions Vollard en 1937, fil conducteur de cette exposition. À la fois intime et universel, il offre une évocation poétique et fragmentaire de la personnalité du peintre et de son art, et comme une méditation sur la création.

* Du 24 octobre 2017 au 25 février 2018. Les visiteurs de Versailles (1682-1789), au Château de Versailles .

* Du 18 octobre 2017 au 26 février 2018. Enquêtes vagabondes, Félix Regamey et Émile Guimet en Asie, au musée Guimet.


* Du 20 octobre 2017 à février 2018. Malick Sidibé. Mali Twist, à la Fondation Cartier.

Une grande exposition rétrospective en hommage au grand photographe malien disparu en avril 2016. À côté d’œuvres iconiques, pour la première fois un vaste ensemble de photographies vintage et de portraits d’une beauté intemporelle, retrouvés dans les archives de l’artiste.

* D’octobre 2017 à février 2018. Bourdelle et les dieux : le futur de l’Antique, au musée Bourdelle.

* De novembre 2017 à février 2018. La Folie en tête. L’invention de l’art des fous, à la Maison de Victor Hugo.

* Du 18 novembre 2017 au 3 mars 2018. Patrice Chéreau et l’opéra, à la bibliothèque-musée de l’Opéra Garnier .

Photographie de scène de Lulu, d’Alban Berg. Mise en scène de Patrice Chéreau, Opéra de Paris, 1979. Photo Daniel Cande, BnF, Arts du spectacle

À l’occasion de la reprise de De la Maison des Morts, de Janáček, en novembre 2017, l’œuvre de l’artiste pour la scène lyrique.

* Du 27 septembre 2017 au 4 mars 2018. René Goscinny, au-delà du rire (1926-1977), au musée d’art et d’histoire du judaïsme .

Tabary (dessin) et Goscinny (textes), Iznogoud : La marelle maléfique, 1973. Parution dans Pilote n°740, 10 janvier 1974 © IMAV éditions / Goscinny – Tabary.

À l’occasion de la commémoration des 40 ans de sa disparition, une importante exposition avec plus de 200 pièces dont 50% n’ont jamais été montrées.

* Du 11 octobre 2017 au 5 mars 2018. Être moderne : le MoMA à Paris, à la Fondation Louis Vuitton.

Une sélection de 200 œuvres (Beckmann, Calder, Cézanne, Duchamp, Evans, Johns, Klimt, Kusama, Magritte, Picasso, mies van der Rohe, Stella, Signac...), choisies dans 6 départements du musée et reflétant l’historique de ses collections : peintures, sculptures, dessins, estampes, photographies, films, œuvres numériques, performances, objets d’architecture et de design.

* Du 4 octobre 2017 au 7 mars 2018. Goscinny et le cinéma : Astérix, Lucky Luke & Cie, à la Cinémathèque.

Pour son versant cinéma...

Le Poing

* Du 13 décembre 2017 au 23 mars 2018. César, la rétrospective, au Centre Pompidou. Galerie 1, Niveau6.

Cette rétrospective de cette figure majeure du Nouveau Réalisme réunit une centaine de ses œuvres venues du monde entier. Certains cycles méconnus, comme ceux des premières Venus, des sculptures de Plexiglas "enrubannées", des Championnes, à partir de carcasses automobiles, réalisées en 1986, de la Suite milanaise de 1998 constituent des ensembles qui ne furent encore jamais réunis.

* Du 1er octobre 2017 au 30 mars 2018. Georges-Henri Pingusson, le modernisme transcendé, à la Cité de l’Architecture.

* De novembre 2017 à mars 2018. Entre Ciel et terre. Le globe et l’architecte, à la Cité de l’architecture.

* Du 15 septembre 2017 au 8 avril 2018. L’Art du pastel de Degas à Redon, au musée du Petit Palais.

Les fleurons de la collection du Petit Palais avec des œuvres de Berthe Morisot, Auguste Renoir, Paul Gauguin, Mary Cassatt et Edgar Degas, des artistes symbolistes comme Lucien Lévy-Dhurmer, Charles Léandre, Alphonse Osbert, Émile-René Ménard et un remarquable ensemble d’œuvres d’Odilon Redon, ou l’art plus mondain d’un James Tissot, de Jacques-Émile Blanche, de Victor Prouvé ou de Pierre Carrier-Belleuse.

* Du 5 décembre 2017 au 29 avril 2018. Daho l’aime pop, au Philharmonie.

* Du 27 septembre 2017 au 2 juillet 2018. Théâtre du pouvoir, au musée du Louvre, Petite Galerie du Louvre.

* Du 7 septembre 2017 au 31 juillet 2018. Caro / Jeunet, à la Halle Saint-Pierre.
Image tirée du film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain

Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro pour une première grande exposition événement : le cinéma, à travers extraits de films, objets, costumes et documents vient dialoguer avec les dessins et peintures de Marc Caro et des œuvres d’art singulier réalisées ou collectionnées par Jean-Pierre Jeunet.

- Du 17 octobre 2017 au 19 août 2018. Effets spéciaux. Crevez l’écran !, à la Cité des Sciences et de l’industrie.

Supers héros, monstres et science-fiction... des effets à vous laisser sans voix.

- D’octobre 2017 à septembre 2018. Parcours rétrospectif de l’œuvre de Saint Laurent, au musée Saint Laurent Paris.

***


**Expositions commençant en 2018**


Janvier


Février

* Du 8 février au 8 juillet 2018. Corot et la figure, au musée Marmottan Monet.

Célébré pour ses paysages, il fut aussi un immense et moderne peintre de figures, particulièrement estimé de Degas. Une soixantaine de chefs-d’œuvre pour mettre en lumière cet autre aspect du talent de Camille Corot, le pionnier des paysagistes modernes.


Mars

* Du 9 mars au 23 juillet 2018. Mary Cassatt : une Américaine à Paris, au musée Jacquemart-André.

* Du 15 mars au 25 juin 2018. La France vue du Grand Siècle. Dessins d’Israël Silvestre (1621-1691), au musée du Louvre. Rotonde Sully Nord.

* Du 28 mars 2018 au 23 juillet 2018. Eugène Delacroix, au musée du Louvre.

* Du 28 mars au 23 juillet 2018. Chagall - Malévitch - El Lissitzky, au Centre Pompidou.

* De mars à juillet 2018. Le jeune Tintoret, au musée du Luxembourg.

* De mars à juillet 2018. Frantisek Kupka, au Grand Palais.

* De mars à juillet 2018. Artistes & Robots, au Grand Palais.

* À partir de mars 2018. Néandertal entre mythe et réalité : l’Autre et Nous, au musée de l’Homme.

* Au printemps 2018. Zao Wou-Ki, au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

* Au printemps 2018. Picasso méditerranéen, au musée Picasso.


Avril

* Du 2 avril à octobre 2018. Stéphane Thidet, à la Conciergerie.

* Du 6 avril au 19 août 2018. Al Musica, au Philharmonie.

* Du 10 avril au 15 juillet 2018. Le Symbolisme dans l’art des Pays baltes, au musée d’Orsay.

Estonie, Lettonie et Lituanie se sont constitués en États autonomes peu après la fin de la Première Guerre mondiale. Pour ce centenaire, une invitation à découvrir le symbolisme balte, des années 1890 aux années 1920-1930.

* De mi-avril à mi-juillet 2018. Trésor de Preslav : le 1er royaume bulgare, au musée du Louvre.


Mai

* Du 2 mai au 29 juillet 2018. Kris Marker, à la Cinémathèque.


Juin

* De début juin à mi-septembre 2018. Pastels du musée du Louvre, au musée du Louvre. Rotonde Sully Sud.


Septembre

* Du 18 septembre 2018 au 6 janvier 2019. Picasso. Périodes bleue et rose, au musée d’Orsay.

Les musées d’Orsay et Picasso-Paris, associés pour une exposition-événement consacrée aux périodes bleue et rose de Pablo Picasso, qui ont vu éclore tant de chefs-d’œuvre, et furent particulièrement déterminantes dans la carrière de l’artiste.

* De septembre 2018 à janvier 2019. Alfons Mucha, au musée du Luxembourg.

* De septembre 2018 à janvier 2019. Le marquis de Campana : le plus grand collectionneur de son temps, au musée du Louvre.

* De septembre 2018 à janvier 2019. Venise au temps de Vivaldi et de Tiepolo, au Grand Palais.

* De septembre 2018 à janvier 2019. Le royaume de Napata : fouilles archéologiques au Soudan, au musée du Louvre.

* En septembre 2018. Picasso et la danse, à l’Opéra Garnier.


Octobre


* Du 13 octobre 2017 au 28 janvier 2018. Barbara, au Philharmonie.

Richement documentée, dotée de nombreuses photographies et audiovisuels, l’exposition découvre une artiste libre et complexe, qui conduisit son parcours sans se trahir ni se répéter.

* De mi-octobre 2018 à mi-janvier 2019. Estampe en couleurs de Raphaël à Rubens. Entre dessin et gravure, au musée du Louvre, Rotonde Sully Sud.

* Du 17 octobre 2018 au 4 mars 2019. Le Cubisme, au Centre Pompidou.

* Du 17 octobre 2018 au 26 janvier 2019. Le Baron Campana et sa collection, au musée du Louvre. Hall Napoléon.

* D’octobre 2018 à janvier 2019. L’Asie rêvée de Saint Laurent, au musée Saint Laurent Paris.

Manteau du soir hommage au Japon Collection haute couture automne-hiver 1994 © Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, Paris / Alexandre Guirkinger

* D’octobre 2018 à janvier 2019. Les arts à Toulouse au XIVe siècle, au Musée de Cluny, musée national du Moyen Âge.

* D’octobre 2018 à janvier 2019. Joan Miro. La couleur de mes rêves, au Grand Palais.

* D’octobre 2018 à juin 2019. L’Alimentation, au musée de l’Homme.


Novembre

* De novembre 2018 à février 2019. Michael Jackson, au Grand Palais.



***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2018. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2018 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musée d’Orsay, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, et au Petit Palais.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établirons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2018 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2017, 2016,,2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers, - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon : Saintes-Maries-de-la-Mer, L’Isle-sur-la-Sorgue - Bègles - Biarritz - Biot, - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Cagnes-sur-Mer, - Cannes, - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco, - Montauban - Montpellier - Mougins, - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Ornans - Rennes : Landernau, Quimper - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire- Saint-Paul-de-Vence, - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam 2016-2017 : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc Berlin 2016-2017 Bâle 2016-2017 Bruxelles 2016-2017 Genève 2016-2017 Londres 2016-2017 Madrid 2016-2017 Milan, 2016-2017 et Venise 2016-2017.

André Balbo

sources : visites, musées, presse...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.