evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Sports à Paris > Jeux Olympiques 2024 à Paris > J.O. de Paris 2024 : Une piscine olympique à Saint-Denis

J.O. de Paris 2024 : Une piscine olympique à Saint-Denis

jeudi 12 octobre 2017, par Jean

Promesse de la candidature olympique de Paris 2012, un Centre aquatique devrait être construit à Saint-Denis, en vue des J.O. de 2024.

Prévus initialement pour les Jeux Olympiques de Paris 2012, le centre aquatique d’Aubervilliers - Saint-Denis et sa piscine olympique n’ont finalement jamais vu le jour. "Sa construction participera à l’aménagement urbain de ce secteur clé de la métropole parisienne", avançait alors la Ville d’Aubervilliers, exhortant l’État à tenir ses engagements.

En 2016, alors que la capitale française retente sa chance et se porte candidate à l’organisation des J.O. de 2024, l’idée d’implanter un centre des compétitions de natation (Natation, Plongeon et Natation synchronisée) à Aubervilliers a refait surface.
L’installation d’une telle infrastructure à proximité du Stade de France présente en effet de nombreux avantages. Pour commencer, les athlètes y trouveront leur compte puisque le centre ne se situera qu’à 3 km du Village olympique. Après les Jeux, le site deviendra un centre aquatique dédié notamment aux loisirs avec une capacité d’accueil de 2500 places, répondant ainsi aux besoins de la population locale. Enfin, destiné à devenir le siège de la Fédération Française de Natation, ce centre permettra de développer et promouvoir la natation en France au travers d’événements nationaux et internationaux organisés régulièrement.

Mais finalement, le Bureau Exécutif de Paris 2024 opte pour Saint-Denis. Le site de la Plaine Saunier aurait été retenu, présentant l’avantage d’être proche du Stade de France. "Il est regrettable qu’Aubervilliers ait été écarté, s’est lamenté Nicolas Bonnet-Oulaldj, président du groupe FDG au Conseil de Paris. Il ne faut pas abandonner l’une des villes les plus pauvres du pays."
En octobre 2017, une pétition circule sur Internet proposant de baptiser le futur centre aquatique du nom de la championne française Camille Muffat, décédée en 2015. Dépassant les 15 000 signatures, elle sera soumise à l’approbation du président Macron.

A LIRE AUSSI :
Les J.O. de 2016 à Rio
Les J.O. d’hiver de 2018 à Pyeongchang
Les Gay Games 2018 à Paris
Les J.O. de 2020 à Tokyo
Les J.O. de 2024 à Paris : Villes candidates, calendrier

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.