eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Bordeaux Lyon Marseille Nantes Toulouse Guides France Musique Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > Un peu de viande > Chorizo, Olé > Chorizo ou sobresada ?

Chorizo ou sobresada ?

Dernière mise à jour : mardi 3 septembre 2013, par Marion Augustin

La Sobresada est une sorte de beurre de chorizo, épais, merveilleux sur du pain, originaire de Mallorque. Il se tartine et s’utilise comme farce... C’est au Chorizo ce que le Nutella est au chocolat !

La couleur du chorizo

La sobrasada est une charcuterie crue séchée, présentant une couleur orange rougeâtre caractéristique. Elle est à base de viande et de gras de porc hachés, assaisonnée de paprika, de sel et d’épices ou d’herbes aromatiques ou d’herbes aromatiques (romarin, thym et origan). Elle est vendue sous diverses présentations. Soit dans des boyaux de porc, de diverses formes et tailles, mais elle est aussi commercialisée en pots.

La Sobresada de Mallorca

Depuis 1996, l’Union européenne protège deux variantes de soubressade de Mallorca (Majorque) sous les dénominations de sobrassada de Mallorca et sobrassada de Mallorca de porc negre comme produits de qualité. Mais on fait également des soubressades à Minorque, où la proportion de graisse est souvent un peu inférieure. La soubressade de Majorque la plus appréciée est faite avec de la viande de porc noir élevé dans l’île.

Une texture onctueuse

Due sa texture plutôt molle, la soubressade ne se mange pas d’habitude seule mais sur du pain, des chips, ou, plus souvent, comme farce.

Une base des recettes catalanes

Elle constitue un ingrédient nécessaire dans un grand nombre de recettes modernes et traditionnelles, salées et sucrées, dont des feuilletés, la soubressade au miel, la ensaïmada de Carnaval, les formatjades minorquines et plusieurs coques catalanes au miel, aux abricots, etc.

Elle s’associe au fromage de Maó dans certaines recettes catalanes très populaires, qui souvent reçoivent des noms comme « à la majorquine » ou « à la minorquine ». Un autre mariage typique est celui de la soubressade avec le botifarró, comme tapa, accompagnement ou en formant partie d’autres recettes.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.