evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 12e > Guide, Paris 12e > Vie pratique, Paris 12e > Services Publics Paris 12e > Commissariat Central de Police du 12e Arrondissement de Paris (horaires, (...)

Commissariat Central de Police du 12e Arrondissement de Paris (horaires, adresse, services)

vendredi 27 janvier 2017, par Flavien

Le Commissariat Central propose un accueil permanent, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

Téléphone : 34 30 (0,06 centimes/minute)

Le Commissariat Central du 12e arrondissement de Paris dispose d’un service de l’accueil et de l’investigation de proximité SAIP, de trois brigades des délégations et des enquêtes de proximité BDEP, d’une vigie et d’une unité de police de gare UPG.

Également dans le 12e :
- au 30-34 Rue Hénard, vous trouverez une Brigade des délégations et des enquêtes de proximité (BDEP Bercy).

Adresse

80 Avenue Daumesnil 75012 Paris

Horaires

Ouvert tous les jours, du lundi au dimanche, 24 heures sur 24.


Messages

  • Je voudrais vous signaler que depuis 2 mois un véhicule est abandonné devant le 7, avenue Charles de Foucauld 75012 Paris, ce véhicule est immatriculé en normandie 14 et c’est une ambulance ou voiture de pompier. Pouvez-vous faire le nécessaire pour que ce véhicule soit retiré car il est plus que douteux. Je vous en remerçie

  • bonjour
    je souhaite prendre un rendez vous pour une demande de carte d’identite mercredi 31 octobre apres midi
    cordialement

  • J’ai écrit à la Mairie du 12e concernant la sortie de parking du 107 rue Reuilly, 75012 ,
    toujours encombrée sur la droite par des véhicules qui stationnent à cheval sur notre sortie et celle de l’école St. Eloi.
    Cette situation occasionne des difficultés pour sortir du parking et peut s’avérer dangereuse par manque de visibilité sur la rue de Reuilly.
    J’ai demandé dans mon courrier à ce que les barrières anti-stationnement (présentes un certain temps) soient réinstallées !
    Sans réponse, ne peut-on pas verbaliser régulièrement ces véhicules afin de dissuader leurs propriétaires.
    Je vous remercie.
    cordialement

    Avez-vous des précisions sur ce sujet.

  • Bonjours Monsieur ou Madame,
    J’ai 13 ans et demi ( je suis en 4eme) et j’aimerais savoir si ce serais possible de faire en 3eme un stage dans un commissariat de police du 12ème arrondissement à Paris. Je voudrais surtout leur adresse email pour pouvoir les contacter !
    Merci d’avoir la gentillesse de me répondre par mail (nevabp1@live.fr).

  • Est-il possible de faire une déclaration de fracturation de cadenas de cave, 107 rue de Reuilly par internet ?Il me semble avoir lu quelque chose à ce sujet ?
    Merci

  • Bonjour,
    je répète le message du 19 novembre qui n’a pas eu de réponse à ce jour.

    Est-il possible de faire une déclaration de fracturation de cadenas de cave, 107 rue de Reuilly par internet ?Il me semble avoir lu quelque chose à ce sujet ?
    Merci
    Renée GERDAY

  • je desire renouveller ma carte d’identité ?Celle que je possède est plastifié sécurisée.Que dois je faire pour celà.
    J’habite au 73 av michel bizott 75012 pari
    Merci

  • bonjour
    des individus souvent une quinzaine se retrouvent presques tous les soirs au pied de l’immeuble du 11 13 rue erard souvent tres bruyamment jusqu’a 2h30 voir 3h du matin
    avec les voitures devant et les radios a plein volume Ne serait il pas possible d’intervenir afin de faire cesser ces nuisances surtout l’éte ???? qui empoisonnent tout un quartier

  • Bonjour,

    J’ai contacté le commissariat suite au tapage nocturne rue du rendez vous. D’abord vers 1h45 puis 1 heure plus tard, ne pouvant dormir. Il est 4h30, toujours actifs, ces personnes commencent à me chauffer sérieusement. Il auront fait "profiter" de leur fête surement 1 bonne partie de ceux qui sont proches. Lors du 2ème appel, un agent m’a dit qu’ils faisaient le "nécessaire". Doit-on supporter la nuisance de ceux qui ne respectent qu’eux-mêmes ? En tout cas, j’aurais passé la nuit blanche à vous écrire !

  • Bonjour, ma collègue s’est fait agréssée hier matin, le 16/01/2014 à la station de métro Gare de Lyon, vers 10h.
    Un dame de type ROM la suivie et épiée, puis lui a tiré les cheveux.
    Des controleurs l’ont arretée. cette personne semble dérangé et dangereuse.
    Que puis lui dire pour la convaincre de porter plainte ?
    Avez-vous des retours ?
    Cette femme peut récidiver. D’autant qu’elle minimise une douleur aux cervicales.

  • Bonjour
    Pouvez vous me dire pourquoi j’ai été verbalisé hier soir dans le quartier de bercy,dimanche 28 Septembre vers 22H10 car a ma connaissance ont ne payes pas le dimanche !!!
    En attendant une réponse rapidement

    Cordialement

  • Je signale qu’une voiture Renault CLIO rouge, immatriculée AW585DJ stationne depuis plusieurs jours (plus d’une semaine) face au 110 Avenue Michel Bizot. Cette voiture semble abandonnée ;

  • Madame, Monsieur,
    Bonsoir ce mardi après midi vers 13 heures j’ai égaré mon trousseau de clé avec un étui rouge en cuir comprenant plusieurs clés un badge noir et une plaque en cas de perte veuillez le mettre dans une boite à lettres, entre la rue de wattignies et l’avenue daumesnil, si une personne vous les amène vous pourrez me contactez au 0614415589
    Cordialement
    Sophie MORVAN

  • Bonjour,
    j’habite à Porte Dorée et tous les matins vers 8 h 30 je prends le bus 46 afin de me rendre à mon travail rue de Reuilly station Montgallet. Depuis que le Burger King s’est installé à porte dorée, plusieurs fois par semaine un gros camion blanc se gare systématiquement à l’emplacement de l’arrêt du bus lequel ne peut pas se rapprocher du trottoir. Souffrant d’arthrose aux genoux je ne peux pas monter dans le bus ce qui m’oblige à aller jusqu’à la station d’avant. J’ai beau dire au livreur de livrer à d’autres horaires en dehors des horaires de pointe où de se garer à delà de l’arrêt du bus c’est peine perdue. Non seulement il ne fait rien mais il se moque de moi. De plus, ce matin une personne qui portait un plâtre était dans l’incapacité de descendre du bus, le bus a été obligé de faire plusieurs mètres afin qu’elle puisses descendre. J’ai envoyé un mail à Burger King qui m’a répondu qu’il comprenait mon problème mais cela continue. Le numéro d’immatriculation du camion est DV 732 XB. Merci à vous de faire quelque chose

  • Nuisances sonores sortie du métro Cour Saint Emilion dues à l’installation en permanence de jeunes avec des chiens qui aboient du matin au soir.
    Cette situation n’est pas nouvelle puisque tout l’été et les vacances scolaires c’est la même chose malgré de nombreux coups de téléphone des résidents du 5 rue de L’Ambroisie.
    Il y a actuellement l’installation de 2 tentes et lorsque des copains viennent, il peut y avoir jusqu’à 7 chiens, non tenus en laisse, qui courent partout et font leurs déjections.
    Les chiens ne sont d’ailleurs pas les seuls puisque nous avons surpris ces jeunes uriner dans les bacs à fleurs de la copropriété du côté rue François Truffaut.
    Heureusement que nous sommes soit-disant en zone touristique avec les déchets laissés par ces jeunes, les poubelles qui débordent par terre le week-end.C’est une belle image pour tous les touristes qui résident dans les hôtels avoisinants.

  • Le mois dernier, la direction du Palais de la Porte Dorée a eu l’idée de créer une terrasse éphémère, ce qui n’est pas une mauvaise idée en soi, hormis le fait que cette terrasse se trouve à quelques mètres du bois de Vincennes où l’on peut se délasser tout autant de la même manière. Du fait de la proximité du bois, le choix du lieu est donc parfaitement ridicule. La terrasse aurait été plus utile dans un endroit dépourvu d’espaces verts, mais non, ils ont décidé de la faire là, et pas ailleurs.

    D’autre part, cette terrasse n’a d’éphémère que le nom puisqu’elle doit durer environ cinq mois, jusqu’en Octobre. S’il ne s’agissait que d’une idée saugrenue de plus, ce ne serait pas grave. A Paris, on les collectionne, et malgré le mécontentement des Parisiens, on met un point d’honneur à persister.
    Cette terrasse éphémère s’accompagne en effet de musiques nocturnes qui provoquent des nuisances sonores extrêmement préjudiciables pour les habitants du quartier. Presque tous les soirs, des décibels pénètrent avec une extrême violence dans nos appartements, nous obligeant à fermer les fenêtres pour ne pas les entendre. Nous ne pouvons plus dîner tranquillement, regarder la télévision, tant celle ci est inaudible. Monter le son ? C’est nous qu’on taxerait de tapage nocturne. Et ceux qui, parce qu’ils se lèvent tôt, essaient de dormir, en sont empêchés par cette agression d’une extrême sauvagerie que nous subissons en permanence. Au début, cela durait jusqu’à minuit et parfois plus. Maintenant ça s’arrête un peu plus tôt. Mais c’est encore trop. Il faudrait que cela cesse complètement, du moins dans le cadre de cette continuité systématique jusqu’en octobre : nous n’avons en effet rien contre des concerts exceptionnels organisés pour des évenements ponctuels. Mais tous les soirs sauf le lundi et le mardi, c’est juste énorme.
    Autre conséquence de cette initiative, les prostituées qui officiaient jusque là devant le Musée, lieu relativement désert la nuit, sont obligées de céder la place aux visiteurs nocturnes de la Terrasse Ephémere, et se réfugient dans une rue adjacente, sous nos fenêtres. Nos enfants peuvent les voir aller et venir. Le principal accessoire de travail de ces dames est un camping-car, où à leur tour, elles font Terrasse ouverte pour leurs clients, et nous avons ainsi droit jusqu’à une heure avancée de la nuit à leurs hurlements, leurs disputes et autres manifestations probablement dues au fait qu’elles ont absorbé de l’alcool ou d’autres substances, tout comme d’ailleurs leurs clients qui ne sont pas en retrait au niveau des bruit.
    Tout cela a été signalé à maintes reprises, mais rien n’y fait. Ce quartier qui pourrait être si agréable, est devenu un enfer par la faute de quelques bureaucrates qui ont pris des initiatives sans réfléchir. Il est vrai qu’il n’habitent pas le quartier. Mais doit-on à notre tour aller de nuit faire de la musique dans la rue où habite la directrice du Musée pour qu’elle réalise ce que ce vacarme a d’abominable ? Il est a peu près certain que nous serions immédiatement conduits au poste. C’est vraiment deux poids, deux mesures.
    Quelqu’un va-t-il enfin se pencher sur la question pour remettre de l’ordre dans ce désordre ? N’est -ce pas le rôle des forces de l’ordre, si bien nommées ?

  • Le mois dernier, la direction du Palais de la Porte Dorée a eu l’idée de créer une terrasse éphémère, ce qui n’est pas une mauvaise idée en soi, hormis le fait que cette terrasse se trouve à quelques mètres du bois de Vincennes où l’on peut se délasser tout autant de la même manière. Du fait de la proximité du bois, le choix du lieu est donc parfaitement ridicule. La terrasse aurait été plus utile dans un endroit dépourvu d’espaces verts, mais non, ils ont décidé de la faire là, et pas ailleurs.

    D’autre part, cette terrasse n’a d’éphémère que le nom puisqu’elle doit durer environ cinq mois, jusqu’en Octobre. S’il ne s’agissait que d’une idée saugrenue de plus, ce ne serait pas grave. A Paris, on les collectionne, et malgré le mécontentement des Parisiens, on met un point d’honneur à persister.
    Cette terrasse éphémère s’accompagne en effet de musiques nocturnes qui provoquent des nuisances sonores extrêmement préjudiciables pour les habitants du quartier. Presque tous les soirs, des décibels pénètrent avec une extrême violence dans nos appartements, nous obligeant à fermer les fenêtres pour ne pas les entendre. Nous ne pouvons plus dîner tranquillement, regarder la télévision, tant celle ci est inaudible. Monter le son ? C’est nous qu’on taxerait de tapage nocturne. Et ceux qui, parce qu’ils se lèvent tôt, essaient de dormir, en sont empêchés par cette agression d’une extrême sauvagerie que nous subissons en permanence. Au début, cela durait jusqu’à minuit et parfois plus. Maintenant ça s’arrête un peu plus tôt. Mais c’est encore trop. Il faudrait que cela cesse complètement, du moins dans le cadre de cette continuité systématique jusqu’en octobre : nous n’avons en effet rien contre des concerts exceptionnels organisés pour des évenements ponctuels. Mais tous les soirs sauf le lundi et le mardi, c’est juste énorme.
    Autre conséquence de cette initiative, les prostituées qui officiaient jusque là devant le Musée, lieu relativement désert la nuit, sont obligées de céder la place aux visiteurs nocturnes de la Terrasse Ephémere, et se réfugient dans une rue adjacente, sous nos fenêtres. Nos enfants peuvent les voir aller et venir. Le principal accessoire de travail de ces dames est un camping-car, où à leur tour, elles font Terrasse ouverte pour leurs clients, et nous avons ainsi droit jusqu’à une heure avancée de la nuit à leurs hurlements, leurs disputes et autres manifestations probablement dues au fait qu’elles ont absorbé de l’alcool ou d’autres substances, tout comme d’ailleurs leurs clients qui ne sont pas en retrait au niveau des bruit.
    Tout cela a été signalé à maintes reprises, mais rien n’y fait. Ce quartier qui pourrait être si agréable, est devenu un enfer par la faute de quelques bureaucrates qui ont pris des initiatives sans réfléchir. Il est vrai qu’il n’habitent pas le quartier. Mais doit-on à notre tour aller de nuit faire de la musique dans la rue où habite la directrice du Musée pour qu’elle réalise ce que ce vacarme a d’abominable ? Il est a peu près certain que nous serions immédiatement conduits au poste. C’est vraiment deux poids, deux mesures.
    Quelqu’un va-t-il enfin se pencher sur la question pour remettre de l’ordre dans ce désordre ? N’est -ce pas le rôle des forces de l’ordre, si bien nommées ?

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.