evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Environnement à Paris > Nucléaire > Contamination radioactive : les aliments potentiellement à risque en (...)

Contamination radioactive : les aliments potentiellement à risque en France

jeudi 7 avril 2011, par Adele

L’accident nucléaire du Japon suscite des interrogations quant aux risques pour la santé de la consommation de produits alimentaires potentiellement contaminés.

Le nuage radioactif de Fukushima a bien touché la France mercredi 23 et jeudi 24 mars dernier.
Les taux de radioactivité étaient extrêmement bas et inoffensifs.

Pourtant l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a détecté, il y a quelques jours, des traces d’iode 131 sur des échantillons de lait français. Ces doses ne seraient pas toxiques.

Par précaution, la Criirad (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité) nous informe sur les aliments potentiellement contaminés.
Il y a, a priori, deux catégories d’aliments à considérer : les végétaux à larges feuilles type salades, blettes, épinards, choux, oseille… (sauf s’ils sont cultivés sous serre évidemment) ; le lait et les fromages frais (en particulier de chèvre et de brebis), la viande sauf pour les troupeaux encore en stabulation.
Les risques sont certes très faibles mais si l’on tient compte de la durée possible de la contamination, de l’existence d’habitudes alimentaires particulières et de la vulnérabilité de certains groupes de populations, on n’est plus dans le domaine du risque négligeable et il semble utile d’éviter des comportements à risque : éviter que les aliments sensibles constituent, sur les prochaines semaines, la base de l’alimentation de la famille. Cette mesure de bon sens concerne tout particulièrement les enfants, les femmes enceintes et les mamans qui allaitent.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.