.evous
> >

DJ Shadow : ’Reconstructed’, le best-of

Reconstructed est le best-of de DJ Shadow. Il retrace la rétrospective la plus exhaustive et la plus ambitieuse de Josh Davis.

2009 fut une année riche en rebondissement pour DJ Shadow qui innove encore dans son approche de la musique. Dès le mois de mai il annonce sa participation au jeu-vidéo DJ Hero, puis il lance deux projets inédits sur sa plateforme web. D’abord, la série DJ Shadow Handmade qui permet à Shadow d’effectuer les pressages lui-même sans passer par son label et autorise une personnalisation maximale pour chacun de ses fans. Le deuxième projet est le DJ Shadow Digital qui permet dès lors de racheter la plupart de ses morceaux en MP3.

En dehors de ses travaux en solo, on note de nombreuses participations dans des projets parallèles, avec notamment DJ Krush (Duality, Meiso), Massive Attack (Karmacoma)… Fort de ces rencontres, l’artiste propose le 6 juin 2011 l’EP I Gotta Rokk, annonçant la sortie de The Less You Know, The Better, le 3 octobre 2011. Un album qui confirme bien que DJ Shadow a une façon très novatrice d’appréhender la musique !
Le 24 septembre 2012, Reconstructed sort en bacs, compilant les meilleurs titres de DJ Shadow et deux inédits exclusifs. Ce best-of retrace sa carrière, de ses débuts avec Endtroducing en 1996, jusqu’aux tout derniers morceaux, sans oublier deux inédits, dont l’excellent Liste qui compte la participation du chanteur Terry Reid.

C’est très tôt en 1983 que DJ Shadow se découvre une passion pour le hip-hop, chose rare à l’époque pour un Blanc. Au début des années 90, alors que le jeune homme est toujours au lycée, il commence à produire ses premiers mixes et est rapidement contacté par le label Mo’Wax.
Les premiers maxis parus en 1994, comme In/Flux et Lost and Found, sortiront Josh "Shadow" Davis de l’ombre et lui permettront de se faire un nom surtout en Europe, mais aussi en Amérique et au Japon, où sa musique est très populaire. Suivra son premier album Endtroducing en 1996. Il reçoit un accueil particulièrement soutenu, encensé à la fois par la critique et le public. Pour la première fois, tout un album est composé à partir d’échantillons musicaux provenant d’autres disques. Cet album devient une véritable référence dans le milieu montant de l’abstract hip-hop.

En 1998, le premier album du collectif U.N.K.L.E. (Psyence Fiction) est co-produit par DJ Shadow. On y trouvera des collaborations artistiques de Thom Yorke (Radiohead), Richard Ashcroft (The Verve) et Mike D (Beastie Boys), entre autres.
Son deuxième album, The Private Press, sortira en juin 2002. Deux ans plus tard sort le CD/DVD Live In Tune And On Time, enregistré à Londres. Le concept pour DJ Shadow était de créer un spectacle original avec projection vidéo, lui permettant reconstruire ses morceaux en live. Suivront The Outsider (2006), un disque mettant en avant nombre de talents hip-hop, notamment les rappeurs E-40 et Keak da Sneak, et The Less You Know, The Better (2011).

Achetez ici l’album The Less You Know, The Better de DJ Shadow