evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Sortir à Paris > Théâtre et Spectacles à Paris > Détendez-vous : les Sea Girls fêtent la fin du monde !

Détendez-vous : les Sea Girls fêtent la fin du monde !

mercredi 22 novembre 2017, par André Balbo

C’est vrai qu’elles ont su entourer leur spectacle de préparatifs planétaires exceptionnels : des catastrophes en cascade au Japon, une toute nouvelle guerre en Libye, quelques anciennes en excellent état de marche, de délicieux remugles de crises, de révoltes et de désastres politiques. Du travail vraiment soigné, merci les filles ! Mais leur spectacle est à la hauteur de ce formidable buzz : les 4 Sea Girls travaillent l’humour à la kalachnikov, et font péter les interdits à la grenade. C’est foutrement incroyable ce qu’elles peuvent mal parler… de tout comme de n’importe quoi. Avec bonheur.

Et la salle se gondole en permanence et rit franchement aux éclats. On applaudit tout au long de ce spectacle de qualité qui manie l’absurde, la saine cruauté, et l’urgente nécessité dans laquelle nous sommes tous de ne jamais nous autoriser à nous prendre au sérieux. Danger !

Les 4 Sea Girls (Judith Rémy, Prunella Rivière, Élise Roche et Delphine Simon) sont diablement toniques, certains diraient gravement détraquées, en tout cas déraisonnables. Ça chante dans tous les genres, de grands numéros, belles mélodies et grincements de dents garantis, mais je ne vous dirai rien de trop.

C’est vraiment cabaret : y a d’la plume ! Faut y aller ! L’agaçant, c’est que derrière le spectacle, en filigrane, on a l’impression que les Sea Girls se marrent en plus entre elles. Une couche supplémentaire de bonne humeur. Moi ça me mine. C’est très difficilement supportable…

Personnellement, j’aime bien ces spectacles, quand c’est épicé partout même dans les costumes, tout à fait absurdes et pourtant affriolants. Bobby Lapointe aurait dit « épicé partout même dans les toilettes », mais il cherchait ses mots, et c’est une autre histoire.

Allez vite vous remuscler les zygomatiques avec les Sea Girls. Et suivez au plus vite ma prescription, car ça ne dure plus que 3 semaines. Pour de simples raisons thérapeutiques, bien sûr. Et sans contre-indications.

Puisque la fin du monde approche, autant en profiter ! Il est plus que temps !

La Nouvelle Ève, 25 rue Fontaine 75009 Paris Métro Blanche. Les jeudi, vendredi et samedi à 21h.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.