Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Diam’s > Diams : Un album en forme de ’S.O.S.’

Diams : Un album en forme de ’S.O.S.’

Dernière mise à jour : lundi 9 juillet 2012, par Jean

Après Premier mandat (1999), Brut de femme (2003) et Dans ma bulle (2006), Diam’s sera de retour le 16 novembre 2009 avec un quatrième album studio intitulé S.O.S. Alors je suis sortie de ma bulle, j’ai pris le temps de regarder l’Afrique et de contempler la lune. Cette société n’est qu’une enclume, j’ai couru après le fric quitte à y laisser ma plume..., lance-t-elle dans le premier single officiel, Enfants du désert.

Si on a pu la voir sur de rares plateaux de télévision comme celui de X Factor, Diam’s ne souhaite plus répondre aux questions des journalistes. C’est dommage car, après l’avoir rencontrée en 2007, nous aurions aimé la retrouver et poursuivre l’entretien. Dommage car son public aurait certainement aimé l’entendre s’exprimer au sujet de son album S.O.S. Dommage car, en l’absence d’explications, certaines de ses nouvelles chansons attisent les polémiques.
"Elle n’est pas laïque cette nation, elle craint juste la contagion", lance la rappeuse dans la chanson Lili, faisant immédiatement écho à sa conversion à l’islam. Une quête de spiritualité toute personnelle qui a néanmoins été largement médiatisée suite à la publication de photos volées prises il y a quelques semaines à la sortie d’une mosquée de Gennevilliers. "Je suis l’ennemie parce que je suis une femme convertie et que je porte le voile", poursuit-elle. En apportant ainsi son soutien aux jeunes filles voilées exclues de leur école, Diam’s met un pied dans un débat hautement sensible.
Doit-on également rapprocher la nouvelle ferveur religieuse de l’artiste à sa défense de certaines valeurs traditionnelles ? Celle qui revendiquait l’égalité des femmes s’emporte aujourd’hui contre "les filles qui jouent les cow-boys". "Elle s’enduit de rimel, elle chasse au lieu d’être chaste... C’est la course à la débauche", écrit-elle dans la chanson Rose du bitume. Interrogée par Le Parisien, Safia Labdi, présidente de l’association Insoumises, explique cette évolution par la dépression vécue par la star en 2008. "Diam’s a passé un cap difficile. Elle se cherchait et s’est trouvée en portant le voile. Aujourd’hui, par sa nouvelle image, Diam’s représente la soumission, la tradition, l’enfermement."

Achetez ici l’album SOS de Diam’s