Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Diam’s > Diams en concert

Diams en concert

Dernière mise à jour : vendredi 23 novembre 2012, par Jean

Au mois de juin 2009, Diam’s se décidait à faire son grand retour. Dès le 12 du mois, elle proposait sur son site officiel le premier extrait de son nouvel album. Trois jours plus tard, les billets de sa tournée étaient également été mis en vente. Car si elle revenait dans les bacs, la "Boulette" s’apprêtait aussi à reconquérir les salles de spectacles. Elle a ainsi donné toute une série de concerts dans le courant de l’année, entre Dijon, Marseille, Biarritz, ou encore Saint-Etienne, et notamment un grand show programmé au Zénith de Paris les 2 et 3 juin 2010.



Réservez ici votre billet pour la tournée de Diam’s !

Née en 1980, Mélanie Georgiades (alias Diam’s) grandit d’abord dans la morne banlieue parisienne d’Orsay où, pour tuer son ennui, elle écoute les disques de NTM, IAM, ou... Francis Cabrel. C’est dans le 92 qu’elle fait ses débuts dans le rap mais doit attendre la rencontre de Yannick, de la Mafia Trece, pour sortir de l’ombre. Elle réalise alors une percée avec l’album du collectif du 13, en participant à deux titres : La Rencontre du treizième type et Je plaide pour la rue. En février 1999 sort son album 1er mandat. Du gros son, des paroles finement ciselées, des featurings explosifs… Du haut de ses 18 ans, la gamine étincelante a crée en un album un style et un univers à part.
C’est finalement l’album Brut de femme (2003) qui l’impose durablement sur la scène hip-hop française. Grâce à un flow puissant, des thèmes faisant enfin la part belle au point de vue féminin dans un milieu qualifié de misogyne, la carrière de cette pépite explose.
Diam’s devient incontournable tant et si bien que, dès sa sortie en février 2006, son opus Dans ma bulle se classe en tête des ventes... Un succès confirmé par un combo de hits imparables : La Boulette (Génération Nan Nan), Confessions nocturnes (avec Vitaa), Jeune demoiselle (où elle moque la superficialité des garçons mais pleure aussi sa solitude) et enfin Ma France à moi (titre fort sur lequel elle s’élève face à cette France profonde, glorifiée par certains hommes politiques).
Grande gagnante des NRJ Music Awards 2007 (pas moins de 3 trophées), elle enchaîne et surprend en collaborant avec le musicien Yann Tiersen, dont on découvre avec plaisir l’intérêt pour le hip-hop !