.evous
> > > >

Estuaire 2009, c’est fini mais...

Depuis hier, Estuaire 2009 a mis un voile sur son monde artistique et imaginaire. Mais quelques oeuvres restent...

L’absence, Atelier Van Lieshout, parvis de l’ensan (Ecole nationale supérieure d’architecture de Nantes) © Gino Maccarinelli

Dans le cas de certaines oeuvres nantaises, Estuaire 2009 devient "Estuaire Forever". L’absence, bar à l’allure caoutchouteuse devant l’école d’architecture de Nantes, de l’atelier Van Lieshout, devient une oeuvre pérènne. Les Anneaux de Daniel Buren aussi restent...

Au registre des bonnes nouvelles pour les amateurs d’art : la présentation en 2010 de l’indicateur météorologique de François Morellet sur l’immeuble des Mutuelle Harmonie Atlantique, une pièce d’art qui n’avait pu être livrée à temps pour l’ouverture de la biennale. Le principe ? L’indicateur change au gré de la météo. La façade affiche ainsi soit des nuages, un soleil ou la pluie grâce à des signes distinctifs.

Enfin, une expo à l’école d’architecture prolongera Estuaire en décembre.

Les anneaux, Daniel Buren & Patrick Bouchain, Ile de Nantes, création pérenne Estuaire 2007 © Gino Maccarinelli

Mots-clés