evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Le Marais > Sorties, Le Marais > Expositions dans le Marais > Évènements et expositions au Musée Cognacq-Jay > Exposition Sérénissime ! Venise en fête de Tiepolo à Guardi

Exposition Sérénissime ! Venise en fête de Tiepolo à Guardi

lundi 20 mars 2017, par André Balbo

Du 25 février au 25 juin 2017, au musée Cognacq-Jay.

Une petite exposition, de petites pièces, mais un musée bien sympathique dont il faut visiter les espaces avec méthode pour ne rien perdre de leurs trésors.

Au XVIIIe siècle, la stabilité politique et économique de la République Sérénissime établit le dernier âge d’or vénitien, auquel la conquête de Bonaparte de 1797 mettra terme. Cet ultime chapitre d’une histoire millénaire sera marqué par un déploiement inouï d’événements publics et privés à Venise.

Francesco Guardi (1712-1793) Le Bucentaure dans le bassin de Saint-Marc le jour de la Sensa (Détail). 1780-1793, huile sur toile, 98x138cm. Copenhague Statens Museum for Kunst.

Les fêtes, célébrations, régates, et autres spectacles rythment la vie de la cité et attirent curieux et amateurs de l’Europe entière.

Loin d’être de purs divertissements oisifs, ces festivités, comme le Carnaval, participent à une véritable mise en scène politique et religieuse de Venise.

Immortalisées par de grands noms, Tiepolo, Guardi, Longhi, elles impriment durablement et exportent partout en Europe les attraits de la cité des Doges.

Plus de 40 peintures, gravures, dessins, provenant de collections françaises et européennes prestigieuses, sont ainsi présentés au public pour réanimer, le temps d’une exposition, les fastes déployés par la Sérénissime République de Venise au temps des Lumières.

Pietro Pietro, dit Pietro Longhi (1702-1785), Le Charlatan, s.d., Fondation Bemberg, Toulouse © RMN-Grand Palais/Fondation Bemberg/Mathieu Rabeau

Le parcours de l’exposition propose d’explorer quatre thématiques liées aux fêtes vénitiennes :

- Grandes et petites réjouissances. La danse et la musique occupent une place de choix dans la société vénitienne, aussi bien au sein de l’aristocratie que du peuple.

- De la ville à la scène. La commedia dell’arte connaît un essor sans précédent dans la Venise du XVIIIe siècle, en particulier avec l’auteur de théâtre Carlo Goldoni. Quant à l’Opéra, il bénéficie alors de majestueuses salles de spectacle, dont la plus célèbre demeure la Fenice.

- Le pouvoir en spectacle. Les institutions laïques et sacrées de la Sérénissime aiment convier des foules entières à de grandes festivités cristallisant l’image d’une Venise puissante et fastueuse. Les réceptions de princes étrangers, notamment français, sont également l’occasion d’extraordinaires célébrations sur la place Saint-Marc ou le Grand Canal.

- Au carnaval. Que serait Venise sans son carnaval ? Instituée au Moyen Âge, cette fête colorée et masquée réunit au XVIIIe siècle une foule cosmopolite, qui aime autant les attractions foraines de plein air que les divertissements plus discrets du Ridotto, l’ancêtre du casino.

Francesco Guardi, Le Doge Alvise IV Mocenigo porté sur la place Saint-Marc (détail), vers 1775-1777, huile sur toile, 75 x 100cm, Grenoble, musée de Grenoble

Ne pas oublier au bout de votre visite de l’exposition au rez-de-chaussée de monter au 2e étage où vous trouverez parmi d’autres 2 tableaux de Canaletto sur Venise, 3 de Hubert Robert, ce spécialiste des ruines romaines et un de Leprince sur ce siècle si sensuel.

Sérénissime ! Venise en fête de Tiepolo à Guardi, du 25 février au 25 juin 2017, au musée Cognacq-Jay, 8, rue Elzévir, 75003 Paris. 01 40 27 07 21. Ouvert tous les jours de 10 à 18h, sauf lundi et certains jours fériés. 8 ou 6€.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Ce catalogue fait partie de notre sélection 2017 des catalogues d’expositions de Paris.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers, - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon : Saintes-Maries-de-la-Mer, L’Isle-sur-la-Sorgue - Bègles - Biarritz - Biot, - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Cagnes-sur-Mer, - Cannes, - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco, - Montauban - Montpellier - Mougins, - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Ornans - Rennes : Landernau, Quimper - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire- Saint-Paul-de-Vence, - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, Bâle, Berlin, Bruxelles, Genève, Liège, Londres, Madrid, Milan, Monaco, et Venise.

André Balbo

sources : Visite, musée Cognacq-Jay

Messages

  • Defilé de “tabarri” (capes vénitiénnes)
    Paris, samedi 30 septembre 2017, Notre Dame 10 h 00

    Parcours : Notre-Dame, quai de Seine, Louvre, Jardin des Tuileries, Place de la Concorde, Champs Elysées, Arc de Triomphe

    Le 30 septembre à Paris, aura lieu le premier défilé des "Tabarri", les capes vénitiennes par la créatrice de mode Monica Daniele, invitée, par EuroTéléMode pour la réalisation d’un documentaire audio visuel.

    La manifestation aura lieu samedi 30 Septembre, dans le style du « Grand Liston en Tabarro", que Monica Daniele organise traditionnellement chaque année le 8 décembre à Venise.

    Vu le succès et l’engouement que le manteau vénitien rencontre et suscite en France, le metteur en scène souhaite exalter le romantisme que produisent les capes vénitiennes dans le Paris de la Renaissance, de Casanova et d’aujourd’hui.

    La Promenade, proposée à toutes les personnes qui aiment porter le tabarro, partira de Notre-Dame à 10 heures, pour s’achever sous l’Arc de Triomphe, après avoir longé les quais de Seine, passé devant le Louvre, traversé le Jardin des Tuileries, la Place de la Concorde et remonté les Champs Elysées où les silhouettes des mystérieux marcheurs se reflèteront sur les plus belles vitrines.

    Placé sous le signe de l’élégance et de l’authenticité par une des dernières couturières conceptrices du vêtement Vénitien, l’événement rendra hommage à la statue de Carlo Goldoni, le grand dramaturge qui, dans son long séjour parisien, aimait sortir en style vénitien et à Casanova qui a vécu à Paris et a participé activement à sa vie sociale, économique et politique durant le siècle des Lumières et dont l’œuvre principale " Histoire de ma vie" enrichit littérairement et historiquement la Bibliothèque Nationale de France

    Monica Daniele, créatrice du "Tabarro San Marco", participera à la promenade, drapée dans une de ses capes vénitiennes.

    "J’espère que cet événement pourra se reproduire à Paris tous les derniers samedi de septembre … " nous dit-elle ! ».

    Monica Daniele "Tabarro San Marco"
    Calle Scaleter 2235 (San Polo) – 30125 Venezia – Tel. 338 8167955
    Mail : monica.daniele@tin.it – www.monicadaniele.com
    Facebook : Monica Apollonia Daniele – Tabarro San Marco

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.