evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > 1er arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 1er > Le Louvre > DERNIERS JOURS de l’exposition de la collection Tessin

DERNIERS JOURS de l’exposition de la collection Tessin

vendredi 20 octobre 2017, par André Balbo

Du 17 octobre 2016 au 16 janvier 2017, exposition sur ce qu’était le goût artistique à Paris au XVIIIe siècle.

Le comte Carl Gustaf Tessin (1695-1770), en français Charles-Gustave de Tessin, fut un aristocrate et un homme politique suédois.

Grand maréchal de la Cour et architecte renommé, il fut sur-intendant des bâtiments et jardins du roi de Suède et maréchal à l’assemblée des États du Royaume en 1738, se montrant zélé champion du Parti des chapeaux.

Sans en avoir le titre, le comte de Tessin assuma les fonctions d’ambassadeur de Suède à Paris de 1739 à 1741, où il vécut à la cour de Louis XV. Il conseilla l’alliance française et alla lui-même conclure un traité à Versailles (1742).

Durant ces trois années, il collectionna peintures et dessins avec passion, se liant d’amitié avec Pierre-Jean Mariette et achetant à l’exceptionnelle vente Crozat de 1741.

Il devint président de la chancellerie et gouverneur du prince royal (qui deviendra Gustave III). Le comte de Tessin et son épouse, très dispendieux, donnaient le ton à la cour raffinée de Drottningholm auprès de la princesse royale Louise-Ulrique, devenue reine en 1751.

Criblé de dettes, le comte de Tessin fut contraint de vendre, à son retour en Suède, une partie de sa collection de peintures au roi Frédéric Ier qui en fit cadeau à la reine Louise-Ulrique de Suède.

Louis Tocqué. Portrait du Comte Carl Gustaf Tessin Natrionalmuseum, Stockholm © DRLouis Tocqué. Portrait du Comte Carl Gustaf Tessin Natrionalmuseum, Stockholm © DR

Puis, en 1750, il dut se séparer de ses collections de dessins, qui furent acquises par le prince héritier Adolphe-Frédéric.

Las d’avoir à lutter politiquement contre les partis, battu froid par le roi et plus que tout ignoré de la reine, dont il avait été proche, il quitta les affaires en 1761, pour aller vivre dans sa terre d’Åkerö, où il mourut.

Organisée avec le Nationalmuseum de Stockholm qui conserve aujourd’hui la majeure partie de la collection de Tessin, l’exposition montrera, selon un parcours à la fois chronologique et thématique, comment cet amateur éclairé a rassemblé cet ensemble d’œuvres.

Elle donnera par la même occasion une image du marché de l’art et du goût parisiens au milieu du XVIIIe siècle.

Collection Tessin, un Suédois à Paris au XVIIIe siècle, du 17 octobre 2016 au 16 janvier 2017, au musée du Louvre, Rotonde Sully, de 9 à 18h, sauf le mardi. Nocturne les mercredi et vendredi jusqu’à 22h. Tarif unique 15€.

Lire aussi Toutes les expositions 2016-2017 au musée du Louvre.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans LES GRANDES EXPOSITIONS 2016 à Paris de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2016 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2016 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musée d’Orsay, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2016 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2015, 2014, 2013, 2012.

Le catalogue de cette exposition fait partie de notre sélection 2016 des catalogues d’expositions de Paris.

Vous pouvez consulter quelques dizaines de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam, Berlin, Bâle, Bruxelles, Genève, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : musée du Louvre, Wikipédia

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.