eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Paris > Calendrier Paris > Halloween 2018 à Paris > Date d’Halloween 2018 : C’est mercredi 31 octobre !

Date d’Halloween 2018 : C’est mercredi 31 octobre !

Dernière mise à jour : jeudi 16 août 2018, par Adele, Jean

Cette année, Halloween aura lieu mercredi 31 octobre 2018 ! Découvrez sur eVous l’origine de cette fête de l’horreur.

La nuit du 31 octobre au 1er novembre, c’est Halloween. Les enfants défilent dans les rues déguisés en monstres, fantômes ou sorcières et ils frappent aux portes pour récupérer des bonbons. Mais qu’elle est donc l’origine de cette fête de l’horreur qui précède le jour de la Toussaint et la fête des morts ?

A LIRE AUSSI :
Idées de sorties pour Halloween avec les enfants à Paris
Les magasins de Farces & Attrapes à Paris
Où cueillir une citrouille près de Paris ?
Halloween 2018 à Disneyland Paris
Notre sélection des soirées clubbing le soir d’Halloween à Paris
Sélection de films à voir pour frissonner

Halloween a d’abord été une fête religieuse celtique. On la célébrait il y a 2000 ans pendant une semaine pour marquer le changement d’année qui se faisait à l’époque vers le 1er novembre. Cette tradition a duré plus longtemps chez les Celtes d’Irlande et de Grande Bretagne que dans le reste du continent européen, avant d’être transportée aux USA au XIXe siècle avec les migrants irlandais, écossais, etc. Même si aujourd’hui on reproche parfois à Halloween d’être une fête commerciale américaine, elle vient donc en réalité d’Europe, et était une fête religieuse au même titre que Pâques ou Noël, même si aujourd’hui cet aspect a quasiment totalement disparu.

Le mot Halloween – version moderne du Samhain celte - vient de "All Hallow’s Eve" qui signifie "la veille de la Toussaint". Le principal symbole de cette fête est la citrouille ou le potiron, qui sont transformés en lanterne pour l’occasion. L’imagerie d’Halloween correspond notamment à l’époque de l’année : l’automne est la saison des citrouilles et à cette période les nuits sont longues, ce qui évoque le noir, la peur et tout ce qui va avec, fantômes, vampires, sorcières et autres monstres.

Dans les pays anglophones depuis le début du XXe siècle, les enfants ont l’habitude de sonner aux portes en disant "Tricks or treats !" ("Des bonbons ou un mauvais tour !"). C’est en Amérique du Nord et au Royaume Uni que l’on célèbre le plus Halloween. En Irlande, c’est une fête très populaire à laquelle participent enfants et adultes qui se déguisent et allument de grands feux. Au Canada, la fête a pris une grande ampleur et les maisons rivalisent de créativité pour se transformer en véritables palais de l’horreur cette nuit-là. Mais aujourd’hui cette fête est célébrée de plus en plus dans toutes les régions du globe, même certaines qui jusque là ne semblaient pas s’y intéresser comme le Japon ou les Caraïbes.

En France, Halloween correspond à un phénomène de mode, plus ou moins suivi selon les années, les villes et les familles. La tradition du "Tricks or treats" ne s’est jamais réellement implantée mais l’imagerie, la fête, les déguisements restent assez présents. En 2001, l’Eglise catholique lança une contre-fête, la Holy wins ( les saints gagnent ) qui rappelle la vision catholique de la Mort contre celle païenne de Halloween.

L’orange et le noir sont les deux couleurs traditionnellement associées à Halloween. Ces deux couleurs symbolisent la mort et la moisson.

Le principal symbole d’Halloween est la citrouille, remplacée quelquefois par un potiron, issu de la légende irlandaise de Jack-o’-lantern. Autrefois, les Anglais et Irlandais creusaient les betteraves, les pommes de terre et les navets pour faire des lanternes d’Halloween.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.