.evous
> > >

Jacques Cardona s’en va, la chanson pleure

Figure toulousaine, Jacques Cardona s’en va... Auteur, compositeur, chanteur, producteur du groupe Gold dans les années 80, l’un des initiateurs du célèbre studio Condorcet à Toulouse en 1971, la voix de « L’Inspecteur Gadget »… Jacques Cardona est décédé lundi en fin d’après-midi à son domicile d’Aussonne. Une mort brutale. Il avait eu 62 ans le 25 juin dernier.

Le monde de la chanson est en deuil. Jacques Cardona a écrit de grands tubes. « Plus près des Étoiles » c’est lui. « Capitaine abandonné », « Ville de lumière » toujours pour les Gold, « Tout est pardonné » pour Marie Myriam et « Tous les bateaux s’envolent » pour Michel Sardou. L’album Cadillac de Johnny Hallyday avec Étienne Roda-Gil, il en est le co-réalisateur. Le succès de Kazero : « Thaï na na » c’est lui le producteur... La musique de « Bye bye baby » du groupe Sweepers (1974), grand succès de cette année-là, c’est lui le compositeur. Les nombreux génériques TV cultes comme « Les mystérieuses cités d’or », « Ulysse revient », « Inspecteur gadget », « Franck chasseur de fauves » et « Bang Gang Lucky Luke », c’est encore lui l’interprète !

Il était aussi diplômé en sciences économiques et sociales, était grand amateur d’ésotérisme et d’égyptologie. Il avait co écrit « Le testament de l’Omeyade » avec Gérard Solivere.

Jacques Cardona devait accompagner le groupe toulousain « Mo Gzanay » à l’Olympia le 21 décembre prochain, un passage prévu en première partie d’Émile et Image.

Le 2 décembre 2008. Source La Dépêche