eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 12e > Guide, Paris 12e > Se mettre au vert, Paris 12e > Parcs et jardins, Paris 12e > Bois de Vincennes > Jardin d’Agronomie Tropicale de Paris

Jardin d’Agronomie Tropicale de Paris

Dernière mise à jour : vendredi 10 juillet 2015, par Flavien, Pauline

Le Jardin d’agronomie tropicale se trouve en bordure nord-est du Bois de Vincennes, du côté de Nogent sur Marne. Dans une forêt de 4,5 hectares aux allures sauvages, où se mêlent pins, ginkgos, érables et bambous, les promeneurs découvrent au hasard de leur marche les vestiges de l’époque coloniale française. On dit parfois de ce parc qu’il est le plus romantique de la capitale, en raison des nombreuses ruines qu’il abrite (le Parc Monceau est aussi souvent invoqué pour ce titre, car il accueille la ruine du temple de Diane).

LES SERRES

Créé en 1889, le Jardin d’agronomie tropicale abritait des serres où l’on cultivait le café, la vanille, la muscade, les bananes ou le cacao. L’objectif était d’"accroître les productions agricoles des colonies et améliorer l’approvisionnement de la France en produits exotiques". Des graines et des boutures préparées dans le jardin étaient ainsi expédiées dans les colonies chaque année. C’était également un moyen pour les scientifiques et botanistes d’étudier la possibilité d’acclimatation des plantes exotiques en climat tempéré. Les serres sont aujourd’hui à l’état d’abandon, verrières brisées, structures abîmées. Elles sont entourées de grillage envahi par la verdure, et l’on ne peut y pénétrer, seulement les contourner.

LES MONUMENTS

En plus des serres, le jardin a abrité cinq villages symboles des colonies de l’Empire français, construits pour l’exposition coloniale de 1907. Deux millions de visiteurs défilèrent alors pour découvrir des reproductions de villages d’Indochine, de Madagascar, du Congo, du Soudan, de la Tunisie et du Maroc, peuplés d’indigènes. De ces villages, certains ont totalement disparu, d’autres restent, bâtiments éparpillés, ponts, statues, porches, portes, pavillons, cachés dans la verdure, en plus ou moins bon état.

On trouve enfin dans ce jardin, des monuments en hommage aux soldats des colonies morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale.

Cet espace qu’on dirait sauvage (les jardiniers qui l’entretiennent n’interviennent que sur les chemins et laissent pousser la végétation naturelle) est rouvert au public depuis 2003. Une sécurisation a été effectuée (certains bâtiments en trop mauvais état sont entourés de grillage), mais le processus de restauration n’a pas encore été vraiment mis en place. La restauration d’un tel espace n’est bien sûr pas anodine et pose la question des relations de la France à son passé colonial. Tout cela fait du Jardin d’Agronomie tropicale un espace étrange, peu visité, un lieu de promenade singulier.

COMMENT VOUS Y RENDRE ?

En arrivant par la ligne 1 du métro, station Château de Vincennes, comptez environ trois quarts d’heure de marche à travers le Bois de Vincennes, ou une demi-heure à vélo. Vous pouvez également emprunter le bus 114, jusqu’à Nogent.

En RER, station Nogent sur Marne (ligne A - direction Boissy-Saint-Léger - La Varenne).

A LIRE AUSSI :

Guide des plus beaux jardins de Paris.

En images

Adresse

45 Avenue de la Belle Gabrielle - 75012 Paris

Horaires

Le samedi et le dimanche. Janvier : 9h30 à 17h / Février : 9h30 à 18 h / Mars : 9h30 à 19h/ Avril à sept : 9h30 à 20h / Octobre : 9h30 à 18h30 / Nov & déc : 9h30 à 17h


Messages