Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Katy Perry > Les Albums de Katy Perry > Katy Perry : ’Prism’, son album 2013 !

Katy Perry : ’Prism’, son album 2013 !

Dernière mise à jour : vendredi 26 janvier 2018, par Jean

La popstar a sorti son quatrième album Prism au mois d’octobre 2013. Plusieurs chansons en avaient été extraites en amont : Roar, mais aussi Dark Horse et Walking on Air. Découvrez notre critique du CD.

Accès direct : Notre critique - La pochette du CD - Le concept de l’album - Le clip du single

Les amateurs de bonne musique pop attendaient le retour de Katy Perry. Plus sympa qu’une Rihanna, plus populaire qu’une Kelly Clarkson, plus fraiche qu’une Pink, plus authentique qu’une Lady GaGa, la Californienne a tout de la bonne copine qu’on aimerait tous avoir. Et en plus, elle fait des tubes ! Des tubes qu’elle écrit elle-même. Son dernier album en date, Teenage Dream, est d’ailleurs un cas d’école : pas moins de huit singles en ont été extraits, tous des hits. Même Michael Jackson n’avait pas réussi ce tour de force.

La recette du succès de Katy est imparable : une pop efficace en diable, lorgnant tantôt vers le hip-hop, tantôt vers la dance, mais toujours parfaitement produite. Des clips réussis et vus à plus de 100 millions de reprises sur YouTube y sont également associés, permettant d’amplifier encore leur diffusion à échelle planétaire. Ce fut notamment le cas de California Gurls, Teenage Dream, Firework, E.T., Last Friday Night (TGIF), ou encore Wide Awake, pour ne citer qu’eux.

Le nouvel album de Katy - le quatrième si l’on prend en compte celui sorti en 2001 sous son vrai nom de Katy Hudson - s’intitule Prism et est sorti le 21 octobre 2013. Ses complices Greg Wells et Bonnie McKee ont accepté de remettre le couvert à l’écriture des titres, rejoints par Sia (Double Rainbow) et même Emeli Sandé (It Takes Two). La production est cette fois encore assurée par Dr Luke et Max Martin. Néanmoins, avouons que la belle aura fort à faire si elle espère faire mieux que Teenage Dream, vendu à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde...

Au mois de mai 2013, Katy indique que les paroles de son quatrième opus s’inspirent de sa vie privée et de ses relations amoureuses. Russell Brand et John Mayer peuvent trembler... "Je n’y mets peut-être pas les noms des personnes mais j’y mets tous mes secrets, déclare-t-elle. Ecrire, c’est comme une thérapie. Je veux qu’on puisse s’identifier à mes chansons, que mes fans les adoptent comme leur propre B.O." On sait aussi que cet album serait "bien plus sombre" que le très sucré Teenage Dream.
En juin 2013, Katy indique que parmi ses nouvelles chansons, sa préférée s’intitule Bad Photographs. "Lorsque l’on est en couple, on ne prend que des photos des bons moments. Et quand la relation s’arrête, on comprend qu’on aurait peut-être aussi du prendre des photos des mauvais..." Bad Photographs ne figure finalement pas au tracklisting définitif.
Le premier extrait officiel de l’album, Roar, sort 12 août 2013. Quelques jours plus tard, la chanteuse évoque au cours d’une interview un autre extrait de Prism, Dark Horse en featuring avec le rappeur Juicy J, qu’elle dévoile finalement le 17 septembre. Le 30 du même mois, un autre extrait promotionnel est mis en ligne : Walking on Air, produit par Klas Åhlund (Robyn, Madonna, Kesha). Le deuxième single est la très belle ballade Unconditionally.

Notre critique
1. Roar : C’est assez frais et original. Katy évite l’écueil du « tout électronique » et s’envole au top des charts. En revanche, c’est mou et sans doute trop lent pour être vraiment entrainant. Une mini-déception.
2. Legendary Lovers : Étonnante, cette deuxième piste nous transporte à Bollywood. Dr Luke et Max Martin n’ont de cesse de se renouveler mais la magie n’opère pas totalement en raison d’une mélodie un peu faiblarde.
3. Birthday : On retrouve l’énergie pop de Teenage Dream. C’est dansant et catchy. On en redemande !
4. Walking on Air : Cette fois, Katy remonte le temps et s’invite à une boum du début des années 90. Kitsch ? Au contraire. La chanson est dansante et son piano imparable. Un de nos 3 titres préférés de l’album.
5. Unconditionally : Première ballade du CD. La voix et l’interprétation de la Californienne sont mises en avant, mais on est surtout séduit par le joli petit texte, la production impeccable et le refrain accrocheur. Une belle réussite.
6. Dark Horse : C’est un peu l’équivalent du E.T. de Teenage Dream, avec au poste du rappeur Juicy J en remplacement de Kanye West. La caution "musiques urbaines" du disque ? Bien produit mais un peu vain.
7. This Is How We Do : Dans le même genre que Birthday, en moins efficace.
8. International Smile : Le beat fait penser à Last Friday Night, tandis que le bridge est clairement inspiré du Digital Love des Daft Punk. Pas mal, sans plus.
9. Ghost : Une chanson pas désagréable, bien réalisée, mais qui n’emporte pas totalement notre adhésion, en raison de couplets soporifiques.
10. Love Me : Pour son unique production du CD, Bloodshy livre un morceau bien ficelé, au rythme enlevé. Séduisant.
11. This Moment : Le rythme se ralentit à nouveau, mais l’efficacité n’est pas moindre. Très bons arrangements, un refrain qui rentre bien en tête et une belle interprétation de Miss Perry.
12. Double Rainbow : Mignon mais un peu plat.
13. By the Grace of God : Cette production plus épurée, signée Greg Wells, joue la carte de la simplicité et ça marche. Une jolie clôture d’album.

En résumé : S’il fallait comparer avec Teenage Dream, Prism se situe en-dessous. Il est aussi bien produit, mais les tubes y sont nettement moins nombreux. Seulement la moitié de ses morceaux nous séduit sans réserve (ce qui n’est pas si mal). Si vous le pouvez, procurez-vous la version deluxe : les 3 titres bonus valent le détour, surtout l’excellent It Takes Two. Notre note : 14/20.

Pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !