.evous
> > >

L’ail et la forme

L’ail est utilisé aujourd’hui surtout comme condiment. Mais ses vertus médicinales sont appréciées depuis l’Antiquité.

Les Anciens avaient vu juste !
De récentes études montrent qu’une consommation quotidienne et importante d’ail a une action bénéfique sur le cholestérol et sur l’hypertension. La consommation d’ail diminue les problèmes cardiaques, problèmes gastro-intestinaux , les piqûres d’insectes (en prévention grâce à l’effet répulsif de l’ail), les bronchites, les maux de gorge, ou les calculs urinaires (en condiment). En usage externe, il serait efficace contre les verrues. En revanche, le pouvoir aphrodisiaque que les Anciens lui prêtaient n’a pas été prouvé.

L’ail cru conserve mieux ses propriétés médicinales et nutritives que l’ail cuit. Néanmoins, si vous souhaitez manger l’ail cuit, voici une astuce : ajouter l’ail seulement 20 minutes ou moins avant la fin de la cuisson afin de préserver le plus possible la qualité de ses composés actifs.

Attention, si vous consommez de l’ail cru, n’oubliez pas d’ôter le germe au centre de la gousse. Sinon, l’ail est difficile à digérer. Avec l’ail nouveau, pas besoin d’ôter le germe.

Enfin, un inconvénient de l’ail : il peut causer de la fermentation digestive… alors gare aux gaz.

A raison d’une ou deux gousses d’ail cru par jour, votre corps en tirera tous les bénéfices… Mais gare aux haleines fortes !

Mots-clés