.evous
> > > >

L’immobilier à Nantes : l’achat en berne, les loyers résistent

Si Nantes n’est pas la plus mal lôtie des villes françaises, la baisse du marché immobilier en 2009 pourrait atteindre 14%. En revanche, les loyers ne baissent toujours pas !

La cité des ducs a "amorcé sa décrue" selon Le Figaro, qui a publié aujourd’hui un dossier sur l’immobilier dans les grandes villes et leur périphérie. Les prix ont en effet reflué de 2,3% au quatrième trimestre 2008. Comme les autres grandes villes françaises, Nantes s’était en effet habitué à des chiffres plus que positifs. Entre 2004 et 2008, la hausse était de 43,4%.

Le prix moyen au mètre carré dans la ville se situe désormais à 2.734 euros. Ainsi, les petites surfaces et l’ancien top niveau en centre-ville avoisinent les 3.000 euros/m2. En revanche, les maisons sont plus abordables en centre-ville, en moyenne entre 2.200 et 2.700 euros/m2 selon Le Figaro.

Les quartiers à proximité du centre, comme Bellevue, Chantenay, Malakoff ou Saint-Donatien, deviennent de bons partis avec un mètre carré moyen pour un studio compris entre 1.800 et 2.500 euros. Les biens les plus négociés se situeraient en milieu de gamme, entre 180.000 et 300.000 euros.

Des loyers tout de même en hausse

Si le quotidien parle d’une baisse des achats de 14% en 2009 à Nantes, les loyers, eux, ne suivent pas la courbe descendante du national : la hausse a ralenti en 2008 mais elle reste de 1,1% à Nantes selon un bilan national publié début mars. Nantes fait partie des quelques villes en hausse alors que même à Paris, les loyers baissent de 1,8% début 2009. A Brest, cette chute est d’une toute autre dimension, à moins 14% !

Mots-clés