eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > Au verger > L’orange navel sort du lot > L’orange navel, pomme d’or ?

L’orange navel, pomme d’or ?

Dernière mise à jour : mardi 5 mars 2013, par Marion Augustin

L’orange garde toujours un côté exceptionnel, malgré sa large diffusion sur nos tables. Est ce parce qu’elle fut l’un des premiers fruits exotiques à être consommé dans nos contrées septentrionales ? Ou est-ce que les fameuses pommes d’or du jardin des Hespérides continuent de hanter nos rêves héroïques ?

Dans la mythologie grecque, les pommes d’or du jardin des Hespérides désignent les pommes données par Gaïa à Héra comme cadeau de noces et conservées par les Hespérides, filles d’Atlas dans un jardin aux confins du monde. (On le situe en Mauritanie.)

Héraclès, chargé de rapporter les pommes à Eurysthée (un de ses douze travaux), eut beaucoup de mal à trouver son chemin, et obligea Nérée à lui indiquer la direction du jardin. Selon une autre version, c’est Prométhée qui lui indiqua cette route, par reconnaissance pour l’avoir libéré du Caucase où il était enchaîné.

Après avoir tué Ladon, le dragon qui gardait le jardin, Héraclès emporta les pommes. Selon une autre version, il incita Atlas à aller chercher les pommes et soutint le ciel à sa place pendant qu’il s’exécutait. Certains prétendent qu’Atlas refusa alors de reprendre son fardeau, et qu’il fallut qu’Héraclès utilisât la ruse pour le lui faire reprendre.

Selon certaines interprétations, les pommes d’or seraient en réalité des oranges. En effet, les oranges étaient encore inconnues des Grecs et celles-ci ressemblent à des pommes d’une couleur étrange. Mais ce n’étaient nos oranges sucrées et juteuses. Celles-ci sont arrivées de Chine en Europe au XVIème. La pomme d’or serait plutôt l’orange amère.