eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Les incontournables du 8e arrondissement de Paris > Gare Saint-Lazare > La gare Saint-Lazare se prépare un bel avenir

La gare Saint-Lazare se prépare un bel avenir

Dernière mise à jour : jeudi 15 décembre 2011, par Expositions

La gare Saint-Lazare (Paris VIIIe), - première gare historique de Paris, fréquent motif des impressionnistes qui bénéficiaient de sa proximité avec le domicile d’Édouard Manet, seconde gare européenne en termes de fréquentation (avec 1 500 trains par jour, et un départ toutes les 28 secondes) -, voit enfin le bout du tunnel de ses longs travaux :
- son quai transversal a été rénové en 2003,
- la Cour d’Amsterdam en 2006-2008,
- et le 21 mars 2012, jour du printemps, seront enfin terminés les 10 000m2 de la Cour de Versailles, anciennement Salle des pas perdus.

Ce chantier aura été particulièrement complexe dans la mesure où, chaque jour, 450 000 voyageurs continuaient d’utiliser cette gare !

L’aboutissement de la rénovation et de l’agrandissement de la Cour de Versailles, au cœur de la gare, sera un grand moment, puisque d’ores et déjà ces 200 mètres sont le passage obligé de l’utilisateur désirant se rendre des quais à la ville, au métro ou rejoindre le RER E sont accessibles aux voyageurs.

Cette cour bénéficiera dorénavant d’un éclairage naturel dans une ambiance albâtre incitant à la halte et à la déambulation sur trois niveaux de commerces.

Un centre commercial rassemblant quelque 80 commerces sur 10 000m2, dont des moyennes surfaces comme Carrefour City et Monop, et des surfaces de près de 1 000m2 comme Virgin, deux niveaux de parking ! Quelque chose de révolutionnaire pour la gare Saint-Lazare !

Ainsi, la Cour de Versailles, vaste et lumineuse, faisant appel au bois à l’acier et au verre, a-t-elle pu bénéficier d’une rénovation et d’une reconstruction de ses parties classées particulièrement soignées. Ce nouvel ensemble commercial se double d’une voirie technique de desserte souterraine traversant transversalement l’ensemble de la gare.

À l’extérieur, le vaste chantier qui domine encore les cours de Rome et du Havre laissera la place à un vaste parvis enfin rendu aux piétons.

Pour la petite histoire, sachez encore que la verrière étant classée, elle ne devait pas être déposée. Cela interdisait donc l’installation et l’usage de grues ou d’appareils de levage. Aussi aura-t-il fallu faire preuve de quelques précautions, appliquer de véritables astuces : l’installation des 21 escaliers mécaniques ne put se faire qu’en traversant les murs, et une audacieuse opération héliportée fut nécessaire en plein cœur de Paris pour amener les centrales d’air.

Le magicien en chef des rénovations de nos gares, celles de Saint-Lazare, comme celle de Lyon, ou de Strasbourg, est Jean-Marie Duthilleul, président d’Arep, le cabinet d’architecture de Gares et Connexions, branche de la SNCF.

Et sur quels principes bâtit-il ce que l’on pourrait appeler le nouvel âge de nos gares ? Des principes, confiés au Figaro, frappés au coin d’un solide bon sens et d’une observation sensible de nos vies et de nos rythmes :

1. « Dans une gare, la priorité est de donner la possibilité aux gens de voir de loin. Il faut penser à tous ceux qui passent en permanence, qui se disent adieu, se retrouvent, courent, flânent ou rêvent en attendant… »

2. « Il faut éviter les ruptures pour que le voyageur circule le plus confortablement, tant physiquement que psychologiquement, éviter les stress autant que possible. »

3. « Aujourd’hui, on dispose de techniques permettant d’absorber le bruit, de créer une intimité autant que possible en évitant le brouhaha et le chaos. »

4. « Aujourd’hui, la vitesse ne suffit plus, il faut que le temps soit intéressant, utile, agréable. »

Elle est pas belle la vie ? Elles seront pas belles nos gares ?

André Balbo

sources : Le Figaro, Archicool.com

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.