eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > Recettes de cuisine > Recettes Tartes et quiches > La quiche lorraine, easy french recipe !

La quiche lorraine, easy french recipe !

Dernière mise à jour : vendredi 20 mars 2015, par Denis

Aux lardons, au thon, au saumon et poireaux, qui n’a pas sa quiche préférée ? Pressé, pas le temps de cuisiner... Voici la recette en 30 minutes de la mémorable quiche lorraine ! Facile, rapide

Fatigué, ni l’envie ni le temps de cuisiner en rentrant du boulot. La quiche lorraine est le plat qu’il vous faut. En apéro, au repas, cette tarte salée traditionnelle a largement dépassé les frontières de sa région d’origine. Petit plat tradi et pas cher la quiche lorraine c’est pour toute la famille, elle se décline selon ses choix.

- Histoire de quiche

Probablement issu du patrimoine lorrain et du mot "Küchen" (gâteau), la quiche lorraine est une tarte salée aux lardons nappée de gruyère. Vous la trouverez partout, dans les restaurations rapides, dans toutes les boulangeries et même chez les traiteurs et les charcutiers.
L’industrie de la quiche lorraine est trés développée en Europe, mais elle a su se propager au-delà. Congelée, sous-vide, la meilleure est la fraîche, celle que vous allez faire maintenant.

Recette de la quiche lorraine

- Ingrédients (pour 4 personnes) :
230 g de pâte brisée toute prête (à défaut, une pâte feuilletée)
150 g d’emmental râpé
20 cl de crème fraîche épaisse
200 g de lardons fumés au bois ou poitrine de porc fumée en petits morceaux
2 œufs (bio de préférence)
poivre
beurre ou huile de tournesol ou pépin de raisin
pas de sel avec les lardons !
Instruments, ustensiles : plat à tarte, fouet, fourchette, couteau, cuillère à soupe, et un grand bol

- Préparation :
Préchauffer le four à 240°C.
Poser la pâte dans le plat au préalable entièrement graissé avec du beurre ou de l’huile (pépin de raisin ou tournesol), y compris les bords. La poser sans la déchirer, délicatement. Construire les rebords avec le surplus de pâte tout autour du plat. Piquer ensuite la pâte, ça et là, sur le fond et les bords à l’aide d’une fourchette. Une dizaine de pics parsemés et destinés à transpercer la pâte ne sont pas de trop.
Casser les 2 œufs dans un bol, puis bien les battre en omelette avec un fouet, une fourchette ou batteur électrique. Rajouter quelques pincées de poivre, mais pas de sel (les lardons sont suffisamment salés).

Remuer tout seul quelques instants le pot de crème fraîche avec une fourchette, afin de la rendre liquide dans son pot. Ensuite verser la crème dans le grand bol des œufs battus. A nouveau mélanger parfaitement la mixture à l’aide d’un fouet. Attention, c’est à ce moment là que le piège existe : il faut absolument que le mélange de la crème et des œufs soit parfait, la communion doit être entière et liquide. Une crème mal mélangée donnera après cuisson, une quiche non homogène et morcelée, moins goûteuse.
Disposer les lardons crûs (ne pas les cuire au risque de les rendre trop croustillants) sur le fond du plat, éparpillés. Puis verser le mélange de crème sur toute la tarte en recouvrant les lardons. Disposer le gruyère râpé sur toute la surface au-dessus.

- Cuisson et dégustation :
Après avoir préchauffé le four à 240°C pendant une bonne dizaine de minutes, voire plus… Installer le plat sur une grille au milieu du four.
La cuisson se fera à 210°C pendant une petite trentaine de minutes. Surveiller de temps en temps, la quiche gonfle comme une baudruche. Pas d’inquiétude, elle ne s’envolera pas, la chaleur et la vapeur se logent parfois sous la croûte. Au terme de la cuisson, retirer la belle du four, sans se brûler les doigts.

Déguster chaud ou tiède, même froid conservée dans le tupperware.
Accompagner d’une salade verte, quelques tranches de pommes de terre cuites sont aussi très appréciées, et la tomate cerise sur le gâteau !
Les variantes existent, un peu de persil, des légumes en plus… Une chose est certaine le goût de la quiche lorraine est celui-là. En prenant la base de cette recette beaucoup de choses deviennent possibles, un peu d’imagination et de réflexions et la magie s’installera, quiche au saumon et poireaux, au thon, à la courgette...etc.
Alors chiche une quiche ?

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.