.evous
> > >

La tempête touche la région Midi-Pyrénées

Si la mairie de Toulouse n’a recensé que de petits dégâts sur la voirie et dans les bâtiments publics, c’est en revanche un véritable cataclysme forestier ! Le « chêne vert de la liberté » place Saint-Etienne a été sectionné en deux et le grand pin de la place Wilson déraciné. Les agents municipaux ont multiplié les interventions dimanche 25 janvier. Des troncs d’arbres ici et là qui s’étaient abattus sur la chaussée. A Lardenne, un énorme pin maritime est tombé sur un chemin...

L’ensemble du Grand sud a essuyé ce samedi 24 janvier 2009, une tempête dévastatrice, plus impressionnante que celle vécue en 1999 (dans cette région). ^

Dans les forêts : arbres couchés, lignes électriques arrachées, toits endommagés, les mêmes images se répétent en Midi-Pyrénées et dans les Pyrénées Orientales. 120 000 foyers de la région Sud sont toujours privés d’électricité ce lundi après-midi. 680 000 foyers dans le Sud-Ouest de la France, d’après ERDF (Electricité réseau Distribution France). 680.000 clients sont toujours privés d’électricité dans les régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

Quatre lignes du réseau ferroviaire régional de Midi-Pyrénées, notamment Toulouse Montauban-Brive, Toulouse-Carcassonne, Brive-Rodez, ont été rouvertes dimanche...

Source La Dépêche et FR3 Sud. Le 26 janvier 2009.