eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 10e > Lieux clés Paris 10e > Point Ephémère > Le Point Ephémère a rouvert ses portes !

Le Point Ephémère a rouvert ses portes !

Dernière mise à jour : mardi 30 octobre 2012, par Morgan

Après une semaine de fermeture administrative, le Point Ephémère a rouvert ses portes. D’après Le Parisien, la direction pourrait décider de déposer un recours pour excès de pouvoir.

Vendredi 19 octobre, la direction du Point Ephémère (Paris 10e) publiait un communiqué dans lequel elle exprimait son incompréhension face à la décision de la préfecture de police de fermer son établissement du 19 au soir jusqu’au 27 octobre à 22h.

La raison d’une telle décision est à chercher au mois de mai dernier. A cette époque, un passant et un client de l’établissement culturel s’étaient violemment disputés, obligeant un agent de sécurité à intervenir. D’après la préfecture de police, un client alcoolisé avait agressé un passant, alors que l’établissement défendait une version différente des faits, assurant que c’était un sans-abri sous l’emprise de l’alcool qui s’en était pris à l’un de ses clients...

Quoi qu’il en soit, Le Point Éphémère a reçu cet été un avertissement de la préfecture lui signifiant la possibilité de se voir sanctionner d’une fermeture temporaire sur ce motif. Depuis, plus rien.... jusqu’à ce vendredi 19 octobre quand l’établissement recevait un arrêté préfectoral de fermeture de 9 jours l’obligeant à fermer boutique le jour même.

Contestant à la fois le motif de la fermeture et ses méthodes, le Point Éphémère a déposé, via l’avocat Me Eric Moutet, un « référé-liberté » devant le tribunal administratif de Paris samedi matin.

« Une tentative de médiation sera mise en place dès lundi (22 octobre) pour tenter de trouver une issue cette situation dont les causes (une agression sur le quai de Valmy) restent contestées par la direction de Point Éphémère qui avait défendu son dossier en Préfecture il y a un mois, annonçait le communiqué. En bonne intelligence avec les services de police, Point Éphémère a toujours eu comme ligne directrice le strict respect de la loi ».

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.