Paris eVous
Accueil Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Votre santé à Paris > Quand aura lieu le Pic ?

Quand aura lieu le Pic ?

Dernière mise à jour : samedi 28 mars 2020, par Denis

Flash info sur le Covid-19. Numéro vert d’urgence en France, confinement, tests, traitment et symptômes, est-il dans l’air ? Savoir si je suis positif ? Nouvelles attestations officielles de déplacement à télécharger, maladie infectieuse d’ordre respiratoire, une pneumonie virale. Contamination et transmission, isolement, les précautions à prendre dans cette grande crise sanitaire.
Soigner et guérir, traitement ou vaccin candidat ? Que disent les épidémiologistes, les scientifiques ? Des interrogations et des réponses, quel comportement dois-je adopter, le point sur cette pathologie du Virus SARS-Cov2.

Il faut garder son sang-froid, car la confusion est rapide quand on sait que certains symptômes sont similaires à ceux d’une pneumonie ou d’une grippe, seul le test peut le révéler !
Dommage, la France n’en dispose actuellement que pour les cas les plus graves...
Dénommé le Covid-19 (et avant appelé le 2019-nCoV), il est aussi sous le nom de SARS-Cov2, et fait partie de la grande famille des coronavirus. Il a été identifié à travers la séquence complète d’un nouveau génome viral le 10 janvier 2020 présenté par Eddie Holmes, virologue australien de grande notoriété.

Il faut donc poser un diagnostic qui nécessite des vérifications dans un laboratoire, pour effectuer des test (tests rRT-PCR). Cette nouvelle pathologie "de santé publique à portée internationale" et urgente, déclarée ainsi en décembre 2020 par l’OMS, a fait craindre une pandémie. Voilà pourquoi les précautions exigeantes et contraignantes telles que la mise en quarantaine ou confinement temporaire, sont nécessaires, afin de tenter d’endiguer une épidémie qui s’est transformée finalement en pandémie, qu’il faut maintenant stopper.
Nous aurons donc une déclaration du gouvernement dans la semaine, pour connaître les suites de ce confinement.


LE FLASH !

Le conseil scientifique à présenter son avis au gouvernement et a donné une estimation mardi 24 mars 2020, en préconisant 6 semaines de confinement à partir de son démarrage. C’est une estimation sur laquelle l’état prendra sa décision prochainement, tout en ayant déjà annoncé que cela durerait tant que la courbe ne s’inverserait pas...
La France est en attente d’un dépistage massif très demandé par les médecins, le conseil scientifique émettra bientôt un nouvel avis pour formuler sont point de vue sur la stratégie de sortie du confinement.

Tout le monde aura compris que la semaine à venir : nous serons peut-être encore confiné, et que pour la suite, cela reste en suspend sur plusieurs variables : tendance de la courbe, nouvel avis du conseil scientifique, quels secteurs à déconfiner en priorité, puis ensuite quelle population ... etc, mais combien de temps ?
Olivier Véran, ministre de la santé reste très prudent sur les précisions et les possibles extensions, tout en maintenant aussi une possibilité de confiner moins longtemps autant que faire se peut. Toute la population et ses soignants attendent avec anxiété ce pic annoncé, pour espérer ensuite imaginer une sortie de crise progressive.


Accès rapide : LE CORONAVIRUS - ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE - BILAN ET CHIFFRES DU JOUR - CONTAGION ET RECOMMANDATIONS - OMS


Un point sur ce dossier, tout en sachant que les informations et notamment les traitements et vaccins en cours de recherche, feront l’objet d’actualités et de modifications des connaissances dans les mois à venir. D’ailleurs, pour industrialiser un vaccin il faut plusieurs mois, même si les instituts de recherche (tel que Pasteur en France) font un admirable travail dans la tentative rapide d’avancée.
Ce terrible virus fait d’abord plus particulièrement, des ravages chez les personnes les plus fragiles d’entre nous (les plus de 70 ans, les sujets à pathologies respiratoires, asthmatiques, diabétiques, maladies du coeur, obésité, ... ).
Terminons cependant, sur une note optimiste : sachez clairement que près de 98% environ des malades, guérissent, et sans séquelles y compris les malades en réanimation.

LE CORONAVIRUS

Coronavirus, qui est-il ? :
Les Coronavirus (CoV) forment une très grande famille de virus possédant un génome à ARN extrêmement long et se caractérise par une petite couronne autour (corona).
- Ne pas confondre le SRAS : Syndrome Respiratoire Aigu Sévère, qui est un autre coronavirus repéré avec une épidémie en 2002, nommé le Sars-CoV, et le SARS nommé le Sars-CoV2 sous la maladie Covid-19 dont on parle aujourd’hui.
Idem, ne pas confondre non plus avec le MERS-CoV qui remontent à 2012, en Arabie Saoudite (par le dromadaire).

QUE DOIS-JE SAVOIR ? - L’EVOLUTION

Le gouvernement rappelle : En cas de doute et de symptômes suspects, il faut éviter d’utiliser d’anti-inflammatoires (advil, Ibuprofène ...), sauf ! si c’est un traitement médical, sinon en cas de fièvre prenez du paracétamol (Doliprane par exemple). En cas de doute, contactez votre médecin traitant.

Délai d’incubation du virus : En moyenne de 5 à 7 jours, et jusqu’à 14 jours (voire plus de jours, cela pourrait évoluer ...), ce qui explique les mesures et dispositifs de confinement et quarantaine, correspondant à ce délai.

Tests contre le coronavirus :
Cela se fait à l’hôpital, mais pas en ville. Il y a en ce moment facilement 3h à 4h d’attente à l’hôpital. Si vous êtes testé positif, la forme de la prise en charge se fera en fonction de votre état. Le test ne vous sera pas délivré et exécuté à votre demande, mais seulement si le service hospitalier considère que votre état l’exige. Actuellement, il est réservé pour les cas graves.

Symptômes - Signes cliniques : fièvre pour 100% des malades (au début ou après), toux pour environ 70% des malades, sensation de gêne respiratoire, sensation d’oppression et/ou douleur thoracique, essoufflement pour ceux qui ont une pneumonie sérieuse, trouble sanguin et immunitaire caractérisé par la diminution de certains globules blancs (lymphopénie). Puis, éventuellement des maux de tête ou une hypersécrétion bronchique, également parfois la diarrhée (environ 1 cas sur 10) ce qui avait été aussi observé avec le Sras.
Cas grave : syndrome de détresse respiratoire aiguë, d’une insuffisance rénale aiguë, voire d’une défaillance multi viscérale pouvant entraîner le décès.
Le mal de gorge n’est pas obligatoirement un symptôme rattaché à cette pathologie, idem pour la rhinorrhée et l’écoulement du nez, tout est relatif.

Diagnostic : Test en laboratoire sur les bases du Centre National de Référence à partir de signes d’infection respiratoire aiguë. Tests de prélèvements Orl, pulmonaires ou sanguins pour permettre de vérifier si il s’agit d’un virus de la famille des coronas (virus en forme de couronne) et plus particulièrement, de vérifier que le virus contient des amorces spécifiques : d 2010-nCoV.

Cause : Pneumonie causée par un virus appartenant à la famille des coronavirus : le SARS-Cov2, très proche d’un virus détecté chez une chauve-souris.
Cependant, l’animal à l’origine de la transmission à l’homme n’a pas encore été identifié de manière certaine, il pourrait s’agir d’un autre animal en contact avec la chauve-souris puis ensuite avec l’homme, nous en sommes au stade des hypothèses.

Traitement : Actuellement, il n’y a pas de traitement officiel et validé, ils sont en cours. Cependant, on sait que le Kaletra (le lopinavir), médicament antirétroviral utilisé déjà depuis longtemps contre le Vih Sida, est expérimenté dans des essais cliniques plutôt optimistes.
Egalement le Remdesivir (GS-5734), utilisé contre le virus Ebola. La chloroquine, remède utilisé contre la malaria serait également active ..., tout cela est à titre provisoire et à prendre avec précaution, puisque la recherche est lancée sur le plan international, à travers différents instituts et à Paris notamment avec l’Institut Pasteur et la Salpétrière, les pistes sont donc bien lancées, c’est un peu tôt pour en savoir plus. Il y a présentement plus de 38 essais en cours.

Transmission : Particulièrement par les mains, et PAS par voie aéroportée, par les sécrétions respiratoires expectorées avec des gens à côté de vous, notamment en toussant ou en éternuant, mais surtout par un contact proche !
Par les gouttelettes, c’est pourquoi on vous demande une distance d’un individu à un autre, pour éviter les projections contaminantes. Ce n’est pas le moment de serrer des mains ou de faire la bise ...

BILAN ET CHIFFRES DU JOUR :

Nombre de cas et Mortalité : Actuellement il est de environ 1 pour 1000 sous réserve de modification. Donc légèrement supérieur à la grippe. Les personnes âgées ou fragiles et porteuses de pathologies telles que l’insuffisance cardiaque ou respiratoire, sont plus exposées à la vulnérabilité. La maladie peut entraîner des conséquences plus grave et le diagnostic vital peut-être engager.
En France métropole, à ce jour, et depuis janvier 2020, selon les chiffres officiels de la Santé Publique, le 28 mars à 14h :
Il y a 37 575 cas de Covid-19 dont 2314 décès.

Historique proche et évolution, un exemple :
Le 27 mars : 32 964 cas dont 1995 décès
Le 26 mars : 29 155 cas dont 1696 décès
Le 25 mars : 25233 cas dont 1331 décès (+3922/ + 365) ^
Le 22 mars : 16018 cas dont 674 décès (+3838 / +186) ^
Le 21 mars : 14 459 cas dont 562 décès (+1559 /+112) ^
Le 13 mars 2020 : 3661 cas et 79 décès

Mercredi 25 mars 2020 :
12,21 millions d’habitants en Ile de France avec 7660 cas déclarés (mais sans compter les asymptomatiques), cela représentait : 0,062% de cette population régionale.

.

Recherche et vaccin ? : Tout d’abord l’élaboration des tests sérologiques sont en cours, afin de permettre d’identifier les anticorps dans le sang, pour mieux connaître toute les formes de la maladie. Ils seront probablement, selon Pasteur, disponibles d’ici 1 à 2 mois. Cela permettra de définir bien plus précisément le taux de mortalité et fatalité.

Concernant un hypothétique vaccin, Pasteur, l’Imperial College, Sanofi, ... une course contre la montre est lancée, mais il faudra de toute façon plusieurs mois au mieux. Entre les phases de préparation et conception, puis d’industrialisation ne peut que s’écouler dans les meilleurs délais, que plusieurs mois. Il faut aussi vérifier son efficacité en termes de production d’anticorps ciblés, ainsi que la sécurité sur les humains, donc fin de l’année 2020 dans le meilleur des scénarios.
Test sur des souris, modification génétique d’une souche atténuée du virus de la rougeole, séquençage complet du génome Covid-19, mise en culture cellulaire, production de bactéries, nouvelle méthode américaine ... la recherche avance vite, mais il faudra encore patienter.

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le Coronavirus COVID-19 : ICI

.

ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE

En application de l’article 1er du décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19 : Une attestation est obligatoire pour pouvoir circuler, sans ce document vous serez verbalisé d’une amende d’au moins 145€ minimum, voir plus.
Il faut l’avoir sur soi-même avec sa pièce d’identité, pendant toute la durée du confinement et à chaque déplacement (sauf pour une activité professionnelle), un déplacement qui doit resté cependant exceptionnel, car la consigne très stricte est : de rester chez soi !

LES ATTESTATIONS OFFICIELLES ICI : A TELECHARGER

.

CONTAGION ET RECOMMANDATIONS - OMS

OMS : Organisation Mondiale de la Santé

Sachez que vous pouvez être testé positif, mais ne pas développer la maladie, seulement une petite partie peut se retrouver en réanimation. Sachez aussi que vous pouvez être hospitalisé, mais à cause finalement d’une grippe qui vous a été diagnostiquée et que votre test au coronavirus était négatif. Le coronavirus n’est pas du tout une grippe mais les symptômes initiaux sont très proches.

- Attention aux fakes news, et au grand n’importe quoi, du genre se laver les mains avec de l’urine, manger de l’ail, la chloroquine s’est magique ... etc, il est essentiel simplement de respecter les procédures d’hygiène de base.

- Tout comme d’autres virus à éviter, c’est le schéma classique qui prévaut pour le moment :
Se laver les mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes (voir l’image Oms en bas de page). Tousser et éternuer dans son coude. En l’absence de ces moyens de base, utiliser un désinfectant hydro-alcoolique. Il est conseillé d’éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche avec des mains non lavées.

- Ne pas se mettre en contact avec les personnes malades. Sinon, il faut être équipé d’un masque FFP2 ou bien le cas échéant, un masque chirurgical.

- Si vous avez le nez qui coule et mal à la gorge, que vous toussez donc que vous avez des symptômes respiratoires, alors portez un masque.

- Si vous pensez être malade : Ne pas se rendre aux urgences, pour ne pas contaminer, ni chez son médecin, porter un masque chirurgical, mouchoir oui mais à usage unique !

- En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer :
ne pas se rendre directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital ;
contacter rapidement le SAMU (15) en signalant son voyage récent.

- Colis en provenance de Chine, aller au restaurant ... toutes les questions qui ne concernent pas la santé et le médical directement et que vous vous poser : Réponses au numéro vert mis en place par l’état :


Le numéro vert qui répond aux questions sur le coronavirus Covid-19 est ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
NUMERO VERT : 0 800 130 000 - Appel gratuit depuis un poste fixe en France.


Pour les questions d’ordre médical : Appeler le 15
Et plus de questions ou d’infos du ministère de la santé : ICI

.

A LIRE AUSSI

Comment se laver le nez ?
Coronavirus, les fruits et légumes
Vaccination grippe : Le vaccin en pharmacie
Rhinite allergique, pollen, rhume des foins
Pharmacies de garde à Paris, la nuit. Ouvertes 24h/24
Urgences médicales, gardes, services hôpitaux, médecins de nuit à Paris
Migraine, mal de tête, établissements spécialisés à Paris
Sida, Vih, médicaments, vaccins, la recherche médicale
Acouphène, presbyacousie, appareil auditif
Guide des associations de consommateurs
Index glycémique contre diabète et obésité
Hôpitaux ou cliniques de Paris spécialisés pour le coeur
La mucoviscidose, nouveau traitement majeur ?
Maladie d’Alzheimer : Symptômes, causes, traitement
L’otite

En images

Mettez en avant votre événement ou activité sur www.evous.fr !