eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Bordeaux Lyon Marseille Nantes Toulouse Guides France Musique Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > A boire ! > Le goût du morgon > Le gamay, le cépage

Le gamay, le cépage

Dernière mise à jour : samedi 23 novembre 2013, par Marion Augustin

Le gamay noir à jus blanc est un cépage typiquement français, essentiellement planté dans le Beaujolais et dans la vallée de la Loire. Jadis surnommé petit Gamay, Gamay rond ou encore Bourguignon noir, ce cépage est résistant et fertile.

Vil et déloyal plant

Le gamay est un cépage bourguignon qui existe depuis le 14ème siècle. Planté abondamment, il a fini par concurrencer le pinot noir en Bourgogne et faire du tort à la réputation des vins. En effet, le gamay est plus productif que le pinot noir. A l’époque, la quantité procurait de meilleurs rapports, même au détriment de la qualité. Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, s’en émut, craignant pour l’approvisionnement de sa table. Il ordonna d’arracher le gamay, dénommé le « vil et déloyal plant », jusqu’à Mâcon, le réservant au Beaujolais.

Le cépage du Beaujolais...

C’est à partir de là que les deux vignobles, Bourgogne et Beaujolais, vont conquérir leur gloire, chacun ayant son cépage rouge. Le gamay colonise les coteaux granitiques, entre Mâcon et Lyon, faisant dire qu’à Lyon coulent trois rivières, le Rhône, la Saône et le Beaujolais.
Sur les 30 000 hectares plantés en cépage Gamay, 90% sont en France et 60% dans le Beaujolais.

...et du Val de Loire

La qualité des vins du Beaujolais attire les regards. Les vignerons du Val de Loire plantent, à leur tour, ce cépage qui leur permet de produire des vins vite prêts à la commercialisation.

Un cépage de qualité

C’est un cépage noir à jus blanc aux grappes et aux baies juteuses de taille moyenne. Le gamay est précoce et très productif et il a besoin d’être limité pour que la qualité l’emporte sur la quantité. C’est ce que font aujourd’hui les viticulteurs du Beaujolais, après avoir fait "pisser la vigne" dans les années 70 et 80.

Des arômes de fruits

Les arômes du Gamay sont à dominante fruitée, avec des notes de framboise, de fraise des bois, de mûre et de cerise noire. Mais des touches poivrées et florales, notamment de pivoine, sont fréquemment associées à ce cépage.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.