Paris eVous
Accueil La semaine Sortir à Paris Pour enfants Musées Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sports A la parisienne Pratique

Accueil > Paris > Sortir à Paris > Spectacles à Paris > Le nouveau spectacle du Théâtre des Deux-Ânes interdit d’affichage à la RATP ! (...)

Le nouveau spectacle du Théâtre des Deux-Ânes interdit d’affichage à la RATP ! Mais pourquoi donc ? Mais que dit-il ?

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

La régie publicitaire de la RATP, Media Transports, refuse, de son propre chef, d’afficher dans les couloirs du métro et sur les bus la splendide affiche de « Banier de Crabes », le nouveau spectacle du Théâtre des Deux-Ânes.

Le Canard Enchaîné reconnaît bien volontiers « que le dessin est quasiment d’inspiration terroriste : on y voit la pimpante Liliane Bettencourt s’ébaudir dans une prairie, un panier à la main, duquel émergent les têtes de Patrice de Maistre, Sarkozy, Woerth et François-Marie Banier ».

Les justifications avancées par Media Transports pour justifier une décision si radicale sont assez emberlificotées, quand est invoqué : « le caractère diffamatoire, allant bien au-delà de l’humour et de la caricature, en ce qu’il met en cause la réputation de deux personnages de l’État par assimilation avec deux personnes poursuivies (sic) dans le cadre de procédures judiciaires ».

Une auto-censure et un zèle de la part de Media Transports, dont n’a pas fait preuve par exemple le réseau affichiste Decaux, pourtant dit-on assez bien en Cour.

Le Théâtre des Deux-Ânes présente benoîtement son spectacle : « Légion d’honneur, enveloppes garnies, île paradisiaque et comptes en Suisse... Après Plus Belle la Vie, les chansonniers sont tombés sous le charme de la nouvelle succès story française : l’Affaire Bettencourt. »

« Banier de Crabes », au Théâtre des Deux-Ânes Jusqu’au 30 novembre 2010. Souvent à 20h30 mais quelques après-midi. Places disponibles mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi à 20h30, samedi à 16h30, dimanche à 15h. De 43,80 à 48,20€

André Balbo

Sources : Le Canard Enchaîné, Le Figaro, Théâtre des Deux-Ânes

Adresse

100, Boulevard de Clichy 75018 Paris