.evous
> > > >

Le périple des géants à Nantes en photos

Samedi, 15h, le scaphandrier dort encore au bout du cours des 50 otages. Paisible. Deux heures plus tard... Branle-bas de combat. Le grand géant déboule à vive allure rue de Strasbourg. Musique rock à tue-tête.

Deux par deux, les lilliputiens se jètent de tout leur poids sur la corde actionnant les pas du scaphandrier sorti des eaux la veille.

Sur le véhicule suivant le scaphandrier, les lilliputiens offrent un ballet énergique et ordonné.

Soudain, la musique s’arrête. Et repart de plus belle dans une mélodie à la James Bond pour expliquer l’envolée dans les airs du grand bonhomme au tournant de la rue de Strasbourg.

Après ce virage aérien, le scaphandrier se dirige sur le même rythme (à pied) vers la place de la petite Hollande. Devant des dizaines de milliers de personnes, il s’arrête, puis attend... la petite géante qui arrive de l’autre côté, vêtue de son imperméable, sur un petit bateau qui tangue.

Voilà le grand moment du week-end : venus se rencontrer à Nantes, les deux géants se sont enfin retrouvés. La petite se jète dans les bras du grand.

Heureuse, elle passe la nuit sur ses genoux. Le lendemain, dimanche, le duo prend la mer (ou le fleuve) et quitte la cité des ducs. Direction : Saint-Nazaire. Retour à Nantes... dans quelques années ?

Photos : Maud Kessler

Mots-clés