.evous
> > > >

Les biberons avec bisphénol A interdits à Nantes

La ville de Nantes a décidé d’appliquer le principe de précaution à propos des biberons contenant du bisphénol A, accusés notamment de provoquer des problèmes d’obésité, de cancers, et surtout de diabète. Ils sont interdits dans les crèches municipales.

Paris et Toulouse avait lancé le mouvement. Nantes suit. Les biberons avec bisphénol A (BPA) seront retirés des crèches municipales. Une décision qui va à l’encontre de la décision du gouvernement et de la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

A contre-courant du gouvernement

Se basant sur les études des autorités sanitaires françaises (Afssa), la ministre a refusé voici plusieurs mois d’emboîter le pas du Canada et des Etats-Unis qui ont déjà légiféré sur la question. En France, les biberons avec BPA restent tout à fait légaux.

Des risques

Pourtant, comme l’indique le Réseau Environnement Santé, créé très récemment et regroupant de nombreux scientifiques et toxicologues, cette substance agirait comme un perturbateur endocrinien et serait impliquée dans de nombreuses affections comme les problèmes de reproduction, d’obésité, de cancers du sein et de la prostate, de diabète et de dysfonctionnements thyroïdiens.

Principe de précaution

La mairie de Nantes a préféré ce discours à celui de la ministre. Catherine Choquet, adjointe de Jean-Marc Ayrault en charge de la santé et de la petite enfance, préfère appliquer le principe de précaution : "Nous préférons prendre les devants, même si aucune urgence sanitaire n’est décrétée."

Le remplacement des 800 biberons utilisés dans les crèches municipales est actuellement en cours. Les parents seront informés dans les meilleurs délais par voie d’affichage dans les différents lieux d’accueil.

Par quoi seront-ils remplacés ? Toutes les marques ont sorti des biberons en plastique sans BPA, donc, pas de soucis. Ils sont principalement à base de PES ou PP, des substances considérées comme non dangereuses. Et bien sûr, il reste ceux en verre. Mais ils cassent...

Mots-clés