.evous
> > > >

Les bouquinistes de Paris

Sur quelques-uns des quais de Seine, les bouquinistes ouvrent leurs grands caissons à secrets, et ils sont d’autant plus nombreux à le faire les jours de semaine que le soleil est intense. (Seraient-ils de la famille des héliotropes ?) Sinon, c’est le dimanche.

Dès 1607, ils étalaient leurs marchandises, mais ce n’est qu’en 1891 qu’ils furent enfin autorisés à les tenir dans ces boîtes à couleur réglementée sur les parapets et à les y laisser le soir. Les concessions sont dispensées aujourd’hui par la Ville de Paris.

Quai de la Mégisserie ce serait plutôt des dessins animaliers, du poche, des bouquins de guerre et de chasse ; vers l’Hôtel de Ville des polars, de la BD, un peu de cul ; et quai de Gesvres de l’histoire et de l’art, Madame. Du cinéma, des affiches, des vieilles cartes postales et des réclames. On y trouve également des cadeaux souvenirs, magnets, porte-clés et autres figurines, même si la mairie de Paris souhaite que les livres restent le principal des objets proposés à la vente.

Quand on a dit ça, on n’a rien dit. Il faut surtout toucher, fouiller, parler, questionner, et savoir demander avec tact ce qui n’est pas là pour estimer au mieux les trésors des réserves. Tout peut se trouver chez les bouquinistes, mais de moins en moins de titres épuisés.

QUELQUES DATES ET CHIFFRES :

900 « boîtes » ; 300000 livres anciens ou contemporains ; plus de 3 kilomètres ; inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1992.


Voir également

Le guide Evous Quoi faire le dimanche à Paris ?

Quai de la Mégisserie, 75001 Paris

Adresse