.evous
  

Les nouveaux sports aux JO de Paris 2024

Les Jeux Olympiques de Paris seront uniques, urbains, paritaires... Quels seront les nouveaux sports de ces éditions ? Quelles seront leurs règles ? Quels athlètes suivre ?

Dernière mise à jour : jeudi 9 juin 2022,    par: Morgan

Pour 2024, Paris n’a eu le droit qu’à quatre sports additionnels, au lieu de cinq. Le comité d’organisation a choisi de reconduire l’escalade, le surf, le skateboard et d’y ajouter la breakdance. Exit le Karate au grand dam du médaillé d’or français de Tokyo Steven Da Costa.

Escalade sportive

Déjà présente à Tokyo et donc reconduite, l’escalade sportive est un sport relativement récent datant des années 1980, même si l’escalade de loisir est pratiquée elle depuis bien plus longtemps. Elle a fait un carton à Tokyo pour son côté souvent spectaculaire.
 : Les épreuves auront lieu au site d’escalade du Bourget (voir notre article sur les sites des JO de Paris 2024)
Quand : Les épreuves d’escalade de Paris 2024 seront organisées du 5 au 9 août. (Voir notre article sur le programme complet des JO de Paris 2024)
Règles : Cette discipline proposera trois épreuves, le bloc, la vitesse et la difficulté. Le bloc est une course contre le chrono et face à des structures hautes de 4,5m, sans sécurité. La vitesse oppose deux concurrents sur un même parcours et la difficulté propose aux participants d’essayer de gravir une structure qu’ils découvriront au moment de l’épreuve. Contrairement à Tokyo ou les trois épreuves étaient cumulées, à Paris, deux épreuves d’escalade distinctes sacreront deux champions et deux championnes olympiques ; une première combinant bloc et difficulté, et une deuxième uniquement de vitesse.
Sportifs à suivre : L’Espagnol Alberto Gines Lopez, déjà sacré à Tokyo, sera la grande sensation de ces JO, mais côté français, on suivra avec attention les performances des frères Mickael et Bassa Mawem et de Julia Chanourdie chez les femmes.

Surf

Le surf est un sport ancien, pratiqué dès le XVe siècle au moins à Hawaï et en Polynésie, avant de se populariser aux Etats-Unis et en Australie dans le milieu du XXe siècle. Déjà présente à Tokyo, la discipline devrait prendre un nouveau relief en France grâce à un spot des plus mythiques...
 : Tout simplement à l’autre bout de la planète, au spot mythique de Teahupo’o, à Tahiti. L’une des plus belles vagues du monde ! (voir notre article sur les sites des JO de Paris 2024)
Quand : Les compétitions de surf de Paris 2024 seront disputées du 27 au 30 juillet. (Voir notre article sur le programme complet des JO de Paris 2024)
Règles : La même épreuve pour les femmes comme pour les hommes, à savoir le shortboard. Les surfeurs effectuent des figures sur une vague, et sont ensuite notés par cinq juges en fonction de la variété de leur manœuvres, du type de figures réalisées et de leur difficulté.
Sportifs à suivre : Cela dépendra évidemment des qualifications, mais l’américain John John Florence devrait figurer parmi les favoris, lui qui n’avait même pas pu atteindre le podium à Tokyo à cause d’une blessure au genou. Le tenant du titre, le brésilien Italo Ferreira devrait aussi impressionner son monde. Le mythique Kelly Slater tentera-t-il de reprendre du service sur une vague qu’il connaît par cœur ? Le Français Michel Bourez, régional de l’étape, devrait tout faire pour y participer lui-aussi. Chez les dames, la Française Johanne Defay et l’Australienne Stephanie Gilmore auront une revanche à prendre.

Skateboard

Lui aussi fait partie de ces sports urbains développés aux Etats-Unis dans les années 1950 et qui n’a cessé depuis de se démocratiser.
 : Les épreuves de skateboard de Paris 2024 auront lieu Place de la Concorde , dans un stade en plein cœur de Paris. (voir notre article sur les sites des JO de Paris 2024)
Quand : Les épreuves de skateboard de Paris 2024 se dérouleront les 27 et 28 juillet, puis les 6 et 7 août. (Voir notre article sur le programme complet des JO de Paris 2024)
Règles : Au programme, deux épreuves spectaculaires, le Park et le Street. Dans le Park, les sportifs doivent réaliser les plus belles figures en trois passages de quarante-cinq secondes et sur un parcours composé d’un bowl et de plusieurs rampes. Seul le meilleur des passages est retenu pour le classement final. Encore plus spectaculaire, le Street se déroule dans un décor reproduisant les éléments d’une rue. Les sportifs devront y enchaîner les figures en deux runs de quarante-cinq secondes et cinq figures réalisées.
Sportifs à suivre : A Tokyo, les Japonais(es) ont remporté trois des quatre épreuves de la compétition. À seulement 13 ans et 331 jours, Nishiya Momiji est devenue championne olympique de street à Tokyo, le lendemain de son compatriote Horigome Yuto. La superstar de la discipline Leticia Bufoni sera aussi à suivre tout comme Nyjah Huston ou encore le français Aurélien Giraud.

Breakdance

C’est la véritable nouveauté de ces JO 2024 de Paris : pour la première fois dans l’histoire des olympiades, les B-Boys vont se battre pour une médaille. Le breakdance, une fois n’est pas coutume, est né aux Etats-Unis dans la 2e moitié du XXe siècle.
 : Comme pour le skate, les épreuves de skateboard de Paris 2024 auront lieu Place de la Concorde , dans un stade en plein cœur de Paris. (voir notre article sur les sites des JO de Paris 2024)
Quand : Les épreuves de breaking de Paris 2024 se dérouleront les 9 et 10 août. (Voir notre article sur le programme complet des JO de Paris 2024)
Règles : Deux épreuves au programme, une masculine et une féminine, avec 16 B-Boys et 16 B-Girls en 1vs1 dans des battles spectaculaires, le tout devant un panel de juges censés départager les concurrents en fonction de la difficulté de leurs moves et de leur créativité.
Sportifs à suivre : Côté français, on suivra notamment Dany Dann et Marlone, et la B-Girl Carlota. Les autres noms que l’on pourrait entendre et voir seraient le Néerlandais Menno, le Kazakh Killa Kolya, le Japonais Issei, l’Americain Luigi, la Russe Kastet ou la Japonaise Ayumi...

VOIR AUSSI

Les français à suivre aux JO 2024 de Paris
Quels records aux JO de Paris 2024 ?

Mots-clés