eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Nantes > Visiter Nantes > Les spécialités culinaires nantaises : où les trouver ?

Les spécialités culinaires nantaises : où les trouver ?

Dernière mise à jour : lundi 5 mars 2018, par Morgan

Petit Lu, Curé Nantais, Rigolettes et autres Gâteau Nantais... Qu’est-ce que c’est, où les trouver ? La réponse sur eVous.

Quand on parle gastronomie, on pense souvent à Lyon, au Périgord, à la Bretagne ou à Nice, mais rarement à Nantes. Et pourtant la Cité des Ducs a son mot à dire en la matière, notamment pour ce qui concerne les spécialités sucrées qui abondent dans la région. Outre les célèbres Petit Lu, le Gâteau Nantais et autres Rigolettes que nous détaillons ici, Nantes est aussi la terre de la Paille d’Or, du Petit Mouzillon ou encore du Tourton. Côté salé, le plat typique du coin, c’est la Côte Nantaise, mais on y mange aussi beaucoup de galettes, du canard Nantais ou encore du Curé Nantais.

Ce guide ne tente pas d’être exhaustif, mais il sera complété peu à peu des recettes, découvertes, coups de cœurs de chacun. Si un petit plat mitonné par votre grand-mère manque à l’appel ou si vous souhaitez mettre en lumière une recette qui se rattache à votre territoire, n’hésitez pas à laisser un commentaire !


Le Petit Beurre LU
On connaît tous le Petit Beurre de LU (ou Véritable Petit Beurre, pour respecter l’étiquette), ses bords crénelés, son ventre doré, ses coins arrondis qui croustillent quand on les brise du bout du doigt, son goût doucement beurré et son mariage idyllique avec le café matinal… Mais savez-vous que le VPB (pour les intimes) est né à Nantes en 1886, de l’imagination de Louis Lefèvre-Utile s’inspirant de recettes anglo-saxonnes ? L’usine LU (LU pour Lefèvre-Utile) est toujours sise à Nantes, tout près de la Loire et si la production de biscuits a été délocalisée sur d’autres sites en France, il est toujours possible pour les amoureux du VPB de visiter la Tour LU, acheter quelques affiches publicitaires qui ont fait sa popularité durant les trente glorieuses… et déguster quelques Petits Beurres.
Où le trouver ? A La Friande
12, rue Paul Bellamy, 44000 Nantes
02 40 20 14 68
Une boutique aux couleurs du Petit Lu et qui vend de nombreux produits du terroir nantais et ligérien.

Les Rigolettes
La Rigolette est l’oeuvre d’un épicier du centre-ville de Nantes, Charles Bohu, qui décida un beau jour de créer un bonbon plus tendre que le Berlingo Nantais. En hommage au Rigoletto de Verdi et à la chatte qui lui tenait compagnie, l’épicier a donné à son bonbon fait d’une croûte de sucre cuit et d’un coeur en confiture le nol de Rigolette. Depuis, la Rigolette a fait du chemin et est devenue une confiserie typiquement nantaise qui se décline en plusieurs parfums fruités, chocolatés ou caramélisés.
Où le trouver ? Chez Les Rigolettes Nantaises
18 rue de Verdun, 44000 Nantes
02 40 48 00 39
Pour une expérience 100% Rigolette, voir la magnifique façade de la boutique originelle au 26 rue de la Marne, puis faire un tour dans la "nouvelle" boutique officielle pour une dégustation.

Le Gâteau Nantais
Le gâteau Nantais est l’un des desserts préférés des habitants de la cité des Ducs, et pourtant, ses ingrédients renvoient à de sombres et polémiques pages de son histoire. Pour commencer, le gâteau nantais est un quatre-quarts composé de farine, de sucre, d’œufs, de beurre et de poudre d’amande. Or le quatre-quarts est d’origine bretonne, ce qui ne va pas sans poser quelques problèmes de conscience aux Nantais qui veulent garder leur ville loin de la Bretagne. Sur un registre plus sérieux, il faut noter que le goût du gâteau nantais vient en partie de sa poudre d’amandes, en partie de son glaçage, et en grande partie du rhum antillais qui a imbibé le gâteau comme une cale de contrebandier mal arrimée. La recette du gâteau nantais, née aux environs de 1820, est donc intimement liée à sa forte implication dans le commerce triangulaire, elle qui a longtemps été le premier port négrier français.
Où le trouver ? Chez ABC Terroirs
5 Place Saint Pierre, 44000 Nantes
02 40 89 76 26
Une épicerie fine spécialiste des produits du terroir, qu’ils soient sucrés, salés, à boire ou pour décorer...

Le Curé Nantais
Le Curé Nantais n’est pas fabriqué à Nantes même, mais à Pornic, sur la côte. Il s’agit d’un fromage au lait de vache, à pâte molle et à croûte lavée (et parfois affiné au Muscadet). Si le pays nantais est plutôt connu pour son beurre blanc, le Curé Nantais semble être la seule tradition fromagère de la cité des Ducs. D’après la légende, le Curé Nantais serait né de la rencontre entre un agriculteur de Saint-Julien-de-Concelles sur les bords de Loire et un prêtre à la fin du XIXème siècle. Pierre Hivert a alors créé son premier fromage, le Régal des Gourmets, qu’il rebaptisera plus tard Curé Nantais. Le fromage sera ainsi conçu en famille pendant des générations jusqu’à ce qu’un crémier de Pornic ne récupère la marque pour en augmenter la production.
Où le trouver ? Chez Mona
10 Rue de la Bastille, 44000 Nantes
02 28 44 08 56
Une des meilleures crèmeries de la ville, idéalement située à deux pas de la Tour de Bretagne.

Le Muscadet
Le Muscadet est un vin blanc AOC (depuis 1936) produit essentiellement en Loire-Atlantique, tout près de Nantes et un peu plus loin de long de la Loire. Il est issu d’un cépage unique, le Melon de Bourgogne. Si la région nantaise produit du vin depuis l’époque romaine, il n’a longtemps été que du vin de basse qualité (ou des eaux de vie) produit à partir du gros plant. Le cépage plus noble du Melon de Bourgogne a coexisté avec le gros plant jusqu’à ce qu’une invasion de phylloxéra ne décime le gros plant et fasse du premier le cépage majoritaire. Le Muscadet se déguste tout particulièrement avec des fruits de mer et notamment les huîtres et les poissons en sauce. Pour la grande majorité des Muscadets, il est recommandé de les consommer dans les trois ans après la récolte.
Où le trouver ? A la Maison Lemaître
12 rue de la Paix, 44000 Nantes
02 40 47 04 12
L’une des plus célèbres épiceries fines de la ville. La carte des vins et spiritueux et très bien fournie et vous aurez de bons conseils pour choisir votre Muscadet.

La Côte Nantaise
La Côte Nantaise est sans doute le seul véritable plat typique de la ville. Il s’agit d’une recette élaborée dans les milieux ouvriers au XIXème siècle, un plat qui se mange chaud ou froid. La Côte Nantaise doit son nom au carré de côtes de porc braisées qui en est l’élément le plus valorisé. Les côtes sont cuites au four dans un grand plat avec des abats (le plus souvent du foie), de la couenne de lard et parfois même des morceaux de rôti de porc, le tout arrosé de Muscadet.
Où le trouver ? A L’Art d’être Boucher
4 rue Cassini, 44000 Nantes
02 40 69 73 04
Un boucher star à Nantes dont la réputation dépasse largement les frontières de la cité des Ducs... De quoi trouver les meilleurs ingrédients pour votre Côte Nantaise !

Les Bottereaux
Les Bottereaux sont de petits beignets essentiellement consommés en Anjou, en Bretagne et en vendée. En forme de losange, les bottereaux, dont le nom est sans doute dérivé de “beurre”, sont le plus souvent consommés froids ou tièdes, sucrés et nature. On peut néanmoins en trouver des salés et d’autres fourrés de chocolat ou de confiture. Les Bottereaux sont des pâtisseries saisonnières que l’on consomme surtout au moment de la chandeleure, en lieu et place des traditionnelles crêpes. D’ailleurs, les ingrédients qui composent cette recette sont les mêmes que celle des crêpes.
Où le trouver ? Chez Carli Nantes
5 rue de la Paix, 44000 Nantes
02 40 47 16 41
Carli, c’est l’un des temples du chocolat à Nantes, une épicerie et un traiteur spécialiste des délices sucrés.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.