eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Paris > Sports à Paris > Courses à pied > Marathon de Paris 2018 : Les résultats et les gagnants

Marathon de Paris 2018 : Les résultats et les gagnants

Dernière mise à jour : dimanche 8 avril 2018, par Morgan

La nouvelle édition du Marathon de Paris a eu lieu le dimanche 8 avril 2018 en matinée. Vous retrouverez ici les temps des podiums masculins et féminins, ainsi que les résultats de tous les participants.

Pas de records mais des visages familiers... La 42e édition du Marathon de Paris s’est achevée, chez les hommes, sur une victoire du Kenyan Paul Lonyangata sur un joli chrono de 2h06’25’’. L’an passé déjà, Paul Lonyangata avait franchi la ligne d’arrivée en première position devant deux compatriotes, mais cette année, la composition du podium, s’il reste 100% kenyan, varie grâce aux performances de Mathew Kisorio (2h06’36") et d’Ernest Ngeno (2h06’41").

Côté féminin, la victoire finale revient là-aussi au Kenya avec Besty Saina (2h22’56"), quelques pas devant sa compatriote Ruth Chepngetich (2h22’59"). Troisième, l’Ethiopienne Gulume Chala (2h23’06") remonte sur le podium deux ans après avoir obtenu la deuxième place en 2016, mais en améliorant son chrono de trois minutes.

Pour connaître votre temps, votre classement et pour imprimer votre diplôme, cliquez ici !

Podium 2018 :

Hommes
- 1er : Paul Lonyangata, 2h06’25’’
- 2e : Mathew Kisorio, 2h06’36"
- 3e : Ernest Ngeno, 2h06’41"

Femmes
- 1er : Besty Saina, 2h22’56"
- 2e : Ruth Chepngetich, 2h22’59"
- 3e : Gulume Chala, 2h23’06"


Les origines du Marathon

Philippidès, messager de paix en 490 avant J.C., fut le premier marathonien. Sa performance devait devenir la référence pour une épreuve hors du commun qui force l’admiration. Marathon, aujourd’hui appelée Marathónas, est une ville de la Grèce Antique située dans l’Attique à 40 kilomètres au nord-est d’Athènes. En 490 av. J.-C., les Athéniens, conduits par Miltiade et aidés par un contingent de Platéens, y remportèrent une célèbre victoire militaire qui mit fin à la première guerre médique. La tradition rapporte que, pour rassurer ses concitoyens, Miltiade y dépêcha un messager, le soldat Philippidès, lequel parcourut la distance avec tant de hâte qu’il mourut d’épuisement à son arrivée. C’est pour célébrer son héroïsme que fut créée l’épreuve du Marathon.

1896 : le premier marathon de Paris
Le dimanche 19 juillet 1896 est organisé le premier marathon de Paris ; 191 participants s’alignent sur la ligne de départ... Il s’inscrit dans le grand élan du renouveau des jeux olympiques modernes la même année. Spiridon Louys, berger grec, gagne le premier marathon grec et le britannique Len Hurst celui de Paris... avec un temps proche de 2h30.

Le Marathon de Paris renaît le 18 septembre 1976.
Année après année, le marathon de Paris s’est imposé comme un rendez-vous mondial où viennent s’affronter les plus grands, dans la lignée des grands marathons comme celui de New-York et celui de Londres.


En 2017

Le marathon de Paris 2017 s’est conclu sous le beau temps ce dimanche 9 avril avec de très beaux chronos, notamment du côté féminin avec un nouveau record de l’épreuve signé Purity Rionoripo (en 2h20’55"). La Kényane a devancé sa compatriote Agnes Barsosio (2h21’02") et l’Ethiopienne Flomena Cheyech en fin de podium (2h21’23"). Le Kenya signe un très joli marathon puisque le podium masculin est entièrement occupé par des coureurs de la nation africaine : Paul Lonyangata (le mari de Purity Rionoripo !), s’est imposé en 2h06’09", devant ses compatriotes Stephen Chebogout (2h06’56") et Solomon Yego (2h07’13").

Côté tricolore, il faut souligner la belle performance de Hassan Chahdi qui a établi son meilleur chrono personnel (2h10’20") et terminé 12e. La première Française est Martha Komu, 8e en 2h35’32".

Podium 2017 :

Hommes
- 1er : Paul Lonyangata, 2h06’09"
- 2e : Stephen Chebogout, 2h06’56"
- 3e : Solomon Yego, 2h07’13"

Femmes
- 1er : Purity Rionoripo, 2h20’55"
- 2e : Agnes Barsosio, 2h21’02"
- 3e : Flomena Cheyech, 2h21’23"


En 2016

Nouveau record de participation, mais pas de record de l’épreuve : le Marathon de Paris 2016 s’est conclu par une victoire du Kenyan Cyprian Kotut en 2h07’11’’ et aura attiré quelques 43 317 concurrents, contre 41 342 l’an dernier.

Cyprian Kotut a donc franchi en premier la ligne d’arrivée, devant ses compatriotes Laban Korir (2h07’29’’) et Stephen Chemlany (2h08’02’’). Timothée Bommier est le premier français avec un joli chrono de 2h15’38’’ pour une treizième position.

Côté féminin, le Kenya reste maître des lieux grâce à la victoire de Visiline Jepkesho en 2h25’53’’. Celle qui avait fini sur la troisième marche du podium l’an passé termine devant deux Ethiopiennes, Gulume Chala (2h26’14’’) et Dinknesh Tefera (2h28’12’’).

Podium 2016 :

Hommes
- 1er : Cyprian Kotut, 2h07’11’’
- 2e : Laban Korir, 2h07’29’’
- 3e : Stephen Chemlany, 2h08’02’’

Femmes
- 1er : Visiline Jepkesho, 2h25’53’’
- 2e : Gulume Chala, 2h26’14’’
- 3e : Dinknesh Tefera, 2h28’12’’


En 2015 :

Le Kenya détrône l’Ethiopie au palmarès du Marathon de Paris : Ce dimanche 12 avril 2015, sous un beau soleil printanier, Mark Korir (deuxième du semi-marathon de Paris en mars dernier) s’est imposé devant son compatriote Luka Kanda (troisième l’an passé) en 2h05’49’’. L’Éthiopien Seboka Tola complète le podium masculin, un podium inversé par rapport à la dernière édition, quand l’Ethiopie avait trusté les deux premières marches, ne laissant au Kenya que la troisième.

Le record de l’épreuve, réalisé en 2014 par Kenenisa Bekele (2h05’04’’), tient toujours.

Côté français, Abdellatif Meftah est le seul a avoir réalisé les minima pour les Mondiaux de Pékin fin août (11e en 2h11’11’’).

Chez les dames, les deux pays est-africains restent encore et toujours les maîtres du jeu, avec deux Éthiopiennes sur les deux plus hautes marches du podium, Meseret Mengistu (2h23’26’’) et Amane Gobena (2h23’30’’) et la Kenyane Visiline Jepkesho (2h24’44’’) sur la troisième.

Podiums 2015 :

Hommes
- 1er : Mark Korir, 02:05:48
- 2e : Luka Kanda, 02:07:18
- 3e : Seboka Tola, 02:07:31

Femmes
- 1ere : Meseret Mengistu, 2:23:26
- 2e : Amane Gobena 2:23:30
- 3e : Visiline Jepkesho (2:24:44

Pour connaître votre temps, votre classement et pour imprimer votre diplôme, cliquez ici !


En 2014 :

Chez les hommes, l’Ethiopien Kenenisa Bekele, triple champion olympique, a remporté l’épreuve et battu le record de la course avec un superbe chrono de 2h05’04. Limenih Getachew (Ethiopie, 2h06’49) et Luka Landa (Kénya, 2h08’02), complètent le podium.

Le premier français est Ahmed Ezzobayry, qui a terminé la course en 2h15’34.

Chez les femmes, c’est la Kényane Flomena Cheyech qui s’impose en 2h22’42. Elle est suivie des Ethiopiennes Melese en 2h26’19 et Zemzem en 2h29’34". La première française, Martha Komu (6e), termine en 2h36’33.

Ce contenu peut aussi vous intéresser :
Ce contenu peut aussi vous intéresser :

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.