.evous
> > > >

Meurtre à Couëron : un homme en examen

C’est à la mi-mai que le corps de Yannick Savariau, âgé d’une vingtaine d’années, a été découvert à Couëron, près de Nantes. A priori, une mort naturelle. Étrange tout de même que les clefs et surtout la carte bancaire du jeune homme aient disparus. C’est en suivant cette piste que les gendarmes ont interpellé Abdelkader Fridjat, 39 ans. A ce titre, il a été écroué pour escroquerie fin mai.

Mais l’affaire connaît un virage. Des analyses médico-légales ont ouvert l’hypothèse du meurtre. Et il semble qu’ Abdelkader Fridjat, en plus d’être un proche de la victime, disposait de ses clefs. Un malaise qui, ajouté à la difficulté pour lui d’expliquer son agenda dans les jours du meurtre, fait endosser à cet Algérien le statut de meurtrier présumé. Il est désormais incarcéré à la maison d’arrêt de Rennes, et devient le centre d’attention principal d’une lourde instruction à venir.

Mots-clés