☰ Menu
.evous
> > >

Mont de Piété, Crédit municipal de Paris

S’il faut croire nos outils de statistiques le Mont de Piété est bien devenu un lieu recherché du Marais depuis la crise financière de cet automne. Accroissement de 30% du nombre de clients. Alors que la situation économique s’aggrave, de plus en plus de Parisiens ont recourt au crédit municipal de Paris ou Mont-de-Piété. C’est là qu’on peut venir déposer un bijou, des vêtements ou même des meubles en échange d’un gage, de l’argent liquide. Pour ceux qui n’ont aucun objet de valeur à déposer en échange, le Crédit municipal de Paris (CMP) a même décidé de créer un crédit sans gages, appelé microcrédit personnel.

Historique
Fondé par Louis XVI en 1777 pour permettre aux plus démunis d’emprunter sans intérêt, le Mont de Piété est d’abord installé rue des Blancs Manteaux au numéro 16 mais doit très vite s’agrandir dès 1784 rue des Francs Bourgeois. Fermé pendant la Révolution, Napoléon réorganise l’institution en 1804 qui connaît un grand succès tout au long du XIXème siècle. En 1918, devient le Crédit Municipal.
Anecdote : Surnommé « chez ma tante », sobriquet du Prince de Joinville, troisième fils de Louis Philippe, qui pour honorer ses dettes de jeu avait dû y déposer sa montre ; n’osant l’avouer à sa mère, il aurait prétexté l’avoir oubliée chez sa tante.

Quiz :

Question : Qu’était pour le Mont de Piété le « Dôme du Marais » ? Réponse : la salle des ventes.

Question : Que peut-on encore voir dans la cour Renaudot (visible de la rue des Francs Bourgeois) ? Réponse : une travée en pierre de l’hôtel de Nouveau qui se trouvait au n°22 de la rue des Blancs Manteaux

Question : De quelle institution dépendait le Mont de Piété sous Louis XVI ? Réponse : l’hôpital général créé en 1656, réunion de plusieurs institutions attachées à l’éradication de la mendicité comme La Salpêtrière affectée aux femmes démunies.

Question : D’où vient le nom de Mont de Piété ? Réponse : de l’italien monte pietà, « crédit de piété » mis en place par le moine Barnabé de Terni en 1462 à Pérouse ; l’expression a donc été mal traduite par les Français…


A VOIR

Les ventes aux enchères à Paris, guide et programme

55 rue des Francs Bourgeois - 75004 Paris

Adresse

Mots-clés

A découvrir

Pour recevoir les actualités de .evous