evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Guides France > Nice > Visiter Nice > Nice : Les sites touristiques à visiter absolument

Nice : Les sites touristiques à visiter absolument

vendredi 6 octobre 2017, par Jean

Ne passez pas à côté de l’extraordinaire patrimoine architectural de Nice ! La ville recèle de nombreux joyaux à visiter absolument. Voici notre sélections des sites incontournables, classés par périodes et styles.

Cinquième ville de France et capitale de la Côte d’Azur, Nice ne manque pas d’atouts pour séduire ses visiteurs. Elle tire son charme de sa douceur de vivre qui tient autant à sa beauté qu’à son climat exceptionnel (300 jours de soleil par an !). Elle est aussi une cité moderne et active, véritable cœur économique du département et pôle majeur dans le secteur du développement durable.
Outre ces domaines et bien d’autres encore (l’héritage historique, la gastronomie locale, l’offre culturelle...), Nice s’illustre notamment par son patrimoine architectural extrêmement diversifié. Une grande variété de styles architecturaux qui montre qu’au fil des siècles d’une histoire mouvementée, la ville a su garder en ses murs l’empreinte de chaque période...

L’ANTIQUITÉ
L’antiquité a vu l’installation des Grecs et des Romains, il en reste des sites comme Cimiez, ses arènes, ses thermes... des traces grecques et des vestiges du Moyen-Age sur la colline du Château et sous la place Garibaldi.
A voir : le Musée d’archéologie et ses 2 sites (Nice-Cimiez et Terra). La Grotte du Lazaret, toute proche, est aussi un lieu d’importance pour la période de l’âge de Pierre. La crypte archéologique, sous la place Garibaldi est classée au titre des Monuments Historiques depuis 2012.

LE BAROQUE
Le Palais Lascaris, du XVIIe siècle, le Palais de Justice, le Palais de la Préfecture, anciennement Palais des Ducs de Savoie, l’ancien Palais Communal ou l’ancien Sénat livrent la diversité et la richesse des bâtiments dont regorge la vieille ville. L’architecture religieuse regroupe un ensemble exceptionnel dont la Cathédrale Sainte-Réparate et le joyau que constitue la Chapelle de la Miséricorde témoignent d’un art baroque niçois très spécifique datant du XVIIe.

LA BELLE ÉPOQUE
Durant cette ère follement créative naissent des châteaux, des palais nichés dans des écrins de verdure à la conception aussi élaborée que le Château de l’Anglais, baroque d’inspiration orientale, le Musée des Beaux-Arts, le Château de Valrose, aujourd’hui Faculté des sciences, un des plus beaux campus d’Europe...
Autre joyau de la ville, la Cathédrale Orthodoxe Russe Saint-Nicolas, récemment rénovée, atteste de l’attrait que la famille impériale éprouvait pour Nice. Construite au pied du Parc Impérial, devenu l’un des plus beaux lycées de France, elle est considérée comme la plus belle église russe d’Europe occidentale et recèle d’icônes, de boiseries et de fresques exceptionnelles.
Bien sûr, l’Hôtel Négresco, classé monument historique et régulièrement sélectionné par la presse américaine comme l’un des dix meilleurs palaces du monde, est aussi un incontournable.

L’ART DÉCO
A l’entre-deux-guerres, le style Art déco est en vogue et répond aux impératifs du temps : utilisation de matériaux et techniques modernes, possibilité de produire en série, prise en compte globale du mode de vie. Les grandes artères vont être percées, la Promenade des Anglais réaménagée, les immeubles remplacent les villas.
Il en reste un patrimoine de plus de 4000 bâtiments. Ses fleurons : le Palais de la Méditerranée (façade), le Gloria Mansions, la Rotonde, le Palladium... Les églises Jeanne d’Arc et Notre-Dame de l’Auxilliatrice, deux exemples très différents, démontrent que l’art déco n’est pas que lignes géométriques.

L’ART CONTEMPORAIN
L’art contemporain est inscrit dans l’ADN de Nice. Des quartiers vont naître et changer la physionomie de la cité. L’Arénas, quartier d’affaires proche de l’aéroport comme l’éco-vallée, quartier dévolu au développement durable sur la plaine du Var en sont les vitrines.
Dans la ville, quelques bâtiments remarquables en témoignent comme le Musée Chagall, le musée d’art moderne et d’art contemporain, la Villa Arson, le Théâtre National de Nice, le Musée des Arts Asiatiques, la
Bibliothèque Louis Nucera avec sa tête carrée de Sosno...


VISITES THÉMATIQUES


- Visite guidée du Vieux Nice : Ce quartier, berceau de Nice, reflète l’esprit d’une ville et révèle son histoire. Animé de jour comme de nuit, il est plaisant de se laisser guider à travers les ruelles étroites et découvrir les différents marchés, les églises baroques...
Un circuit pédestre, de 2h30, présente Nice de manière générale, depuis l’époque grecque jusqu’à nos jours, en passant par les temps forts de la Belle Époque et de l’âge baroque. Les visites ont lieu toute l’année chaque samedi et sont en français et en anglais. Le départ est à 9h30, à l’Office du Tourisme et des Congrès.
Infos pratiques : réservation obligatoire et information dans les bureaux d’accueil de l’Office du Tourisme. Tarifs : 12 € pour les adultes, 6 € pour les enfants de moins de 10 ans et gratuit pour les enfants de moins de 5 ans.

- Parcours guidé nocturne “l’Art dans la ville” : Réalisées par quatorze artistes de renommée internationale, les œuvres d’art qui jalonnent la ligne 1 du tramway Nice Côte d’Azur, constituent un véritable musée d’art contemporain à ciel ouvert. Certaines d’entre elles donnent un éclat singulier au paysage urbain nocturne grâce à leur scénographie lumineuse.
Ce parcours destiné aux groupes, d’une durée de 2h30, bénéficie de l’accompagnement de guides-conférenciers qui ont rencontré les artistes pour s’entretenir avec eux de leur œuvre. Contact : creative.riviera@free.fr

- Visite des marchés pittoresques : Le Cours Saleya est l’un des lieux les plus animés du Vieux Nice qui constitue un passage obligatoire pour les touristes comme les habitants. Le Marché aux Fleurs, classé par le Conseil National des Arts Culinaires parmi les marchés d’exception en France, s’y tient tous les jours de 6h à 17h30, excepté le lundi. Le Marché aux fruits et légumes est un véritable marché méditerranéen, qui a lieu du mardi au dimanche de 6h à 13h.
Le Marché à la Brocante est le paradis des chineurs. Le lundi de 7h à 18h. De juin à septembre, un Marché d’artisanat anime le cours chaque nuit, sauf le lundi.
Dans un quartier en plein développement, où les échoppes les plus diverses côtoient les galeries d’art contemporain, s’installe le plus important marché de la ville qui comprend un large éventail de la production locale : le Marché de la Libération. Une ancienne halle y demeure. Du mardi au dimanche de 6h à 12h30.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.