Paris eVous
Accueil Journées du patrimoine Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Commerces de bouche, Paris > Où boire de l’absinthe à Paris ?

Où boire de l’absinthe à Paris ?

Dernière mise à jour : vendredi 25 janvier 2013, par Pauline

Evous rend hommage à celle qu’on appelle La Fée Verte, en proposant
une sélection de bars parisiens où vous pourrez en boire.

L’absinthe, qu’on appelle aussi la Fée Verte, est un alcool à base d’absinthe, plante aux feuilles vertes et aux fleurs jaunes, dont la recette peut varier. Interdite en France de 1915 à 1988, elle peut désormais être fabriquée et vendue, mais ce n’est que depuis 2010 qu’elle peut porter de nouveau le nom d’"absinthe".

Boisson mythique souvent représentée dans les arts et consommée par les créateurs comme Verlaine, Hemingway ou Poe, elle attire la curiosité et les envies. Voici une sélection des lieux parisiens où vous pourrez boire de l’absinthe, qui ne sont pas si nombreux à en faire leur spécialité et se trouvent surtout dans le 11ème arrondissement.

CANTADA II "CABARET DU NÉANT" : C’est là que vous trouverez le plus grand choix d’absinthes de la capitale, puisque plusieurs dizaines y sont proposées, pour des prix allant de 3,50 à 9,50 le verre, dans une ambiance très rock. 13 rue Moret, 75011 Paris.

LA FÉE VERTE, brasserie de Bastille dans le style 1900, qui propose une carte d’une dizaine d’absinthes différentes dans une ambiance simple et sympathique. 108 rue de la Roquette, 75011 Paris.

LES FURIEUX : Ce bar ne mise pas tout sur sa carte d’absinthes qui est pourtant bien fournie. Les absinthes y sont servies selon la tradition et vous aurez le choix entre une dizaine de types différents mais aussi des liqueurs, shots ou cocktails à l’absinthe. Le bar fait en outre figure de découvreur puisqu’il propose régulièrement et pour un temps limité des "nouveautés". 74 rue de la Roquette, 75011 Paris.

VERT D’ABSINTHE se devait de figurer dans cette liste car c’est la première et l’unique boutique française entièrement dédiée à l’absinthe. Ce n’est cependant pas un café, et l’on ne peut donc y acheter de l’absinthe qu’à emporter. La boutique organise toutefois régulièrement des séances de dégustation. On y trouve des livres, des affiches, des objets liés à l’absinthe. 11 rue d’Ormesson, 75004 Paris.

Attention ! Si votre but est de boire de l’absinthe, méfiez-vous du restaurant L’ABSINTHE. Ce sympathique bistrot qui dans la déco comme dans l’assiette allie l’ancien et le moderne, propose à la carte une sélection de différentes marques d’absinthes, mais elle est assez réduite et pas particulièrement mise en valeur par la maison. 24 Place du Marché Saint Honoré, 75001 Paris. Idem pour L’ABSINTHE CAFÉ, 54 rue de Turbigo, 75003 Paris.

QUELQUES AUTRES BARS : On peut bien sûr boire de l’absinthe dans d’autres bars parisiens, mais qui ne sont pas spécialistes. Citons par exemple le Fumoir (1er), le Harry’s Bar (1e), le Petit Pont (5e), les Deux Magots (6e), la Closerie des Lilas (6e), le Mansart (9e), Marlusse et Lapin (18e), la Table d’Eugène (18e), le Rock’n Roll Circus (18e), le café culturel Aux 3 arts (20e).

Enfin, si l’absinthe vous intrigue, rendez-vous au Musée de l’Absinthe, qui se trouve à quelques minutes en train de Paris, à Auvers sur Oise, village charmant où mourut le peintre Van Gogh, lui-même grand consommateur de la Fée Verte. Le musée recrée l’ambiance des cafés de l’époque où l’absinthe était la boisson favorite des poètes et expose de très nombreux objets et œuvres en rapport avec cette boisson.

L’ABSINTHE, AUTORISATION ET INTERDICTION EN FRANCE

En 1870, l’absinthe représentait 90 % des apéritifs consommés en France ! C’est dire si la popularité de la Fée verte était grande... Sa production augmentant, son prix baissait et des absinthes de mauvaise qualité étaient vendues de plus en plus souvent, jusqu’au début du XXe siècle.

Accusée de provoquer des intoxications et des maladies mentales, elle fit l’objet de campagnes d’interdiction dès 1875. Syndicats, églises, ligues antialcoolisme, médecins, tentent de faire interdire sa fabrication et sa vente. En France, ils y parviennent et la loi entre en vigueur le 16 mars 1915.

En 1988, Michel Rocard, alors premier ministre de François Mitterrand, autorise indirectement par décret les spiritueux aux extraits d’absinthe : l’absinthe peut de nouveau être produite et vendue puisqu’une directive européenne tolère 35mg/l de thuyone dans les spiritueux. Elle ne peut toutefois pas être nommée "absinthe" et l’appellation est remplacée par « spiritueux aux plantes d’absinthe ».

Le 17 décembre 2010, le Parlement français autorise à nouveau l’utilisation du terme "absinthe".

Mettez en avant votre événement sur www.evous.fr !